Publié dans Review

Summer 2015: First Impressions

tumblr_nqtrqvO6jG1s307p6o1_500

tumblr_nljnnyGim41shff2jo2_250tumblr_nljnnyGim41shff2jo7_250

GANGSTA.

A Ergastulum, où la mafia et les gangs font la loi, vivent Nicolas Brown et Worick Arcangelo, deux tueurs à gages. De la simple livraison aux assassinats, c’est eux qui se chargent des boulots que personne ne veut faire. Tout bascule le jour où Alex Benedetto, une prostituée, est mêlée à un de leurs « jobs ».

De quoi bien démarrer la saison ! Le premier épisode de GANSTA., l’un des anime les plus attendus de cette saison, a su répondre à mes attentes, bien qu’il commence en douceur. Parce qu’effectivement, je m’attendais à un épisode plus mouvementé, avec plus d’action, mais on parle quand même d’un premier épisode; il a donc pris son temps pour nous introduire à la ville, aux personnages,… Et même si le tout dans le tout, c’était un épisode assez « tranquille », il n’a pas manqué de nous montrer de quoi nos personnages principaux sont capables ! Et c’est d’ailleurs de sacrés personnages qu’on a là.

Worick Arcangelo et Nicolas Brown. A eux deux, ils forment « Benriya », et comme je l’ai dit dans le synopsis, ils se chargent de tous les boulots que personne n’a envie de faire. Ils travaillent avec n’importe qui, du moment qu’il y a de l’argent à la clé. J’ai bien aimé ce que j’ai vu d’eux dans cet épisode, et je crois que j’ai déjà un petit crush sur Nicolas, qui est aussi adorable qu’il est intimidant et redoutable. Evidemment, ce qui m’a tout de suite plu, avant même que je commence l’anime, c’est le fait qu’il soit sourd (et qu’il use du langage des signes !). C’est rare de voir des personnages avec des handicaps, que ça soit dans les anime ou ailleurs, représenté de façon positive qui plus est ! (Et si déjà on parle de représentation, on notera qu’Alex et Nicolas sont métisses !)

Mais ce n’est pas à un duo qu’on a à faire, mais bien à un trio ! Pour un de leur job, leur mission était d’éliminer le gang de Barry Abbott; et il se trouve qu’Alex, la prostituée qu’ils voient tous les jours depuis la fenêtre de leur bureau, en fait partie. Worick et Nic savent qu’elle a été mêlée à ces histoires malgré elle; en effet, elle est maltraitée, et travaille pour Barry à défaut d’avoir quelqu’un d’autre vers qui se tourner. Ils décident donc de l’épargner, et de la prendre sous leur aile. C’est comme ça qu’Alex rejoint Benriya. Autant dire que la pauvre n’était pas dans une position de pouvoir dans cet épisode; j’espère vivement que l’histoire la traitera un peu mieux par la suite. Je suis impatiente de voir faire autre chose que de répondre au téléphone; je suis sûre qu’elle cache bien des surprises, et j’ai entendu dire qu’elle était aussi intéressante qu’attachante.

Ergastulum semble être un endroit sans pitié; tout porte à croire que GANGSTA. va toucher à des thèmes plus sérieux que ce qu’on a l’habitude de voir, et j’aime déjà bien l’ambiance. Ca me parait plus « mature » que les anime qu’on voit ces derniers temps. Ca change de ce qu’on voit d’habitude; rien que le cadre est original. Une chose est sûre, on tient là un trio intéressant: on ne sait pas encore beaucoup de choses d’Alex, mais Worick et Nic ont déjà des personnalités complètement opposés, et je suis curieuse de les voir fonctionner tous les trois.

Très bon premier épisode, plein de belles promesses; l’histoire va réellement pouvoir démarrer dans le prochain épisode, et j’ai hâte de voir ça !

tumblr_nqvt8io05R1sqbbypo1_500

RANPO KITAN: GAME OF LAPLACE

Alors ça, ça a l’air plutôt chouette: le lycée où étudie Kobayashi connait une série de meurtres non élucidés. Le détective de génie qu’est Akechi va enquêté sur l’affaire, et malgré les mises en garde de son ami Hashiba, Kobayashi va se proposer pour être son assistant.

Je savais que c’était un anime susceptible de me plaire, mais je m’attendais pas à grand chose; du coup, je me suis surprise à beaucoup aimé le premier épisode de cet anime, qui était bien mieux que ce que j’avais espérer.

Je m’y connais pas trop en romans policiers, du coup je sais pas en quoi consiste un bon « mystère »; je serais incapable de dire si celui-ci est correctement mis en place ou non. Ce que je peux dire, par contre, c’est qu’il m’a laissée totalement indifférente; probablement parce que le but de cet épisode était plutôt de nous faire nous intéresser aux personnages, et non à l’intrigue, mais bon. Après, il faut rappeler que cet anime est en hommage à Edogawa Ranpo, décédé depuis 50 ans maintenant. Ranpo Kitan s’inspire de ses œuvres, et c’est quand même un grand auteur, donc j’imagine qu’on va avoir le droit à des intrigues pas trop mal foutues.

Mais parlons plutôt des personnages, vu que c’est surtout sur eux que cet épisode s’est focalisé.

Kobayashi est un garçon pour le moins spécial. Il s’est réveillé face à son professeur principal décapité, l’arme du crime dans la main. Et malgré son jeune âge, ça reste l’un des principaux suspects. Mais il en faut plus pour provoquer une réaction chez notre personnage principal, qui reste passif face à… à peu près tout ce qui se passe dans cet épisode. Mais ses yeux sont remplis d’étoiles à l’idée d’être mêlé à un meurtre, à une enquête. Ca a quelque chose d’un peu dérangeant d’entendre un collégien, qui a le physique d’une fillette en primaire, se plaindre que la vie est ennuyante, mais qu’un meurtre l’amuse et met un peu de couleurs dans sa terne existence…

Quand à Akechi, en gros… c’est Shinichi Kudo, mais en plus dark et mystérieux. En effet, monsieur a tout juste 17 ans, mais c’est un détective de génie, et le gouvernement a tellement besoin de ses talents qu’il n’a même plus besoin de se présenter à l’école. Il a l’air d’avoir beaucoup de démons.

Dans les romans de Ranpo, Kobayashi et Akechi sont évidemment adultes; j’imagine que le studio les a rajeunît dans le but que leur audience puisse mieux s’y identifier. (Aussi, je me suis un peu renseignée, et j’ai appris que dans les romans, Kobayashi se travestissait souvent quand il était sous couverture; ça explique un peu l’apparence de « trap » de notre personnage principal, qui est pour le moins efféminé.)

Pour l’instant, je ne suis pas convaincue par ces personnages, y’a rien qui « sonne vrai » chez eux; je ne sais pas s’ils vont me plaire, mais je demande à voir. Le seul qui est un tantinet réaliste, c’est Hashiba. (Est-ce que je me fais des films, ou il a vraiment un bébé crush sur Kobayashi ?)

(Par contre, je ne veux même pas parler de la professeur remplaçante, qui, à mes yeux, n’est rien d’autre qu’une mauvaise blague…)

Mais l’air de rien, c’était quand même divertissant ! On voit les bonnes idées ici et là, et l’histoire promet des choses intéressantes. Et j’ai envie d’en savoir plus sur les personnages, j’espère qu’ils ne vont pas en faire des tonnes au sujet de leur psychologie; j’aimerais mieux voir des personnages humains et bien écrits.

Visuellement, c’est pas mal du tout ! J’aime bien l’idée de ne représenter les personnages d’arrière-plan que par des silhouettes grises. Ca peut passer pour une technique de feignasse, mais je pense surtout que le but est de mettre en valeur les personnages importants, ceux dont Kobayashi prend la peine de remarquer la présence.

Ranpo Kitan démarre avec quelques défauts, mais cette introduction était intrigante, et m’a donné envie d’aller plus loin. Je pense qu’il y a du potentiel, et que s’il est correctement exploité, l’histoire peut devenir passionnante. Mais ça peut aussi s’avérer être très mal écrit, c’est pile ou face. On verra bien, on croise les doigts !

tumblr_nqvl50lKJo1sg1ksjo1_r2_500

AOHARU X KIKANJUU

Tachibana Hotaru est une jeune fille se faisant passer pour un garçon, avec une passion pour les « survival games ».

Après toute une suite d’évènements, c’est accompagnée de Masamune Matsuoka et Yukimura Tooru qu’elle forme une équipe de jeu de survie. Et le trio a bien l’intention de devenir la meilleur équipe du pays !

Le synopsis n’est pas tout à fait exact; parce que oui, dans ce premier épisode, notre héroïne, Hotaru, n’est pas encore adepte des jeux de survie. Elle ne sait d’ailleurs tout simplement pas ce que c’est, mais sera forcée de le découvrir après être allée défier Masamune. Masamune Matsuko, c’est son nouveau voisin; la première fois qu’elle l’a vu, il disait des obscénités au téléphone, adossé contre la porte de son nouvel appartement. Déjà ça, ça lui a pas trop plu; mais en plus, le garçon qui a dépouillée son amie Kanae de tout son argent du mois, c’est… vous l’avez deviné, Masamune. Qui se trouve être un hôte dans un de ces fameux host club, ainsi qu’un passionné de jeux de survie. Donc quand Hotaru vient faire son cinéma sur son lieu de travail, il la défie de le battre à un « survival game »: si elle gagne, il s’excuse. Si elle perd, elle lui appartient. Bien sûr, il gagne sans grande difficultés, mais reconnait les capacités d’Hotaru, et lui fait rejoindre son équipe de survival game. Ce qu’il ignore, c’est que son nouveau membre est une fille…

Ca m’a un peu fait penser à Ouran Highschool Host Club!; on a une héroïne que tout le monde prend pour un garçon, qui ravage un host club, et qui, pour payer sa dette, se retrouver à travailler avec le beau blond qui fait craquer toutes les filles (et j’imagine qu’elle va devoir continuer à se faire passer pour un garçon ?). Sauf qu’au lieu d’être hôte, c’est dans une équipe de survival game qu’elle se retrouve. Ouran Highschool Host Club, mais avec des pistolets en plastique; en gros, c’est ça.

C’était moins bon que je l’avais espérer, je suis pas sûre que ça me plaise sur le long terme; déjà là, je me suis un peu ennuyée. Et les personnages n’ont pas aidé. Peut-être que ça va s’améliorer cela dit; malgré tout, le duel qui opposait Masamune et Hotaru était pas si mal que ça, et il y a encore un des personnages principaux qui doit entrer en scène ! Je parle bien sûr de Yukimura, qui n’est apparu qu’à la toute fin de l’épisode. Peut-être qu’à trois, ils formeront une équipe qui marche, et que ça rendra les personnages plus appréciables… Parce qu’individuellement… hé bien, disons je n’ai rien contre Masamune, mais il ne me fait ni chaud ni froid. Quant à Hotaru, je l’ai presque trouvée à lourde; je suis pas trop fan des personnages impulsifs qui passent leur temps à hurler… bref, qui s’excitent tout seuls.

Je pense aussi que le fait que l’histoire rappelle trop celle d’Host Club est un problème, dans le sens où c’est du déjà vu: ça aurait pu surprendre et sembler intéressant comme scénario, si on l’avait pas déjà vu avant, et en plus, mieux exécuté. Host Club avait tellement plus de charme, et là… on a presque du mal à y croire (je n’ai pas trop aimé les moments qui forçaient un peu le shipping, mais après ça ne regarde que moi ce détail). Bon, aucun doute que l’anime, qui porte sur les survival games, va s’éloigner d’Host Club, et s’il se trouve que je le continue, j’espère qu’il saura nous surprendre. Je n’accroche pas trop, donc je ne sais pas encore si je vais trouver la volonté de lui donner une chance ou pas; je pense que je devrais encore me laisser 2 ou 3 épisodes pour vraiment me faire un avis, mais je me connais, je suis une pro pour lâcher dès le premier épisode. Mais bon, c’est l’été, je n’ai pas beaucoup mieux à faire après tout. Objectivement, ce n’était pas un mauvais premier épisode du tout, j’ai vu bien pire, et je sais que Aoharu x Kikanjuu saura plaire, mais… ça sera peut-être sans moi. C’était juste… pas mon truc. Mais qui sait, la suite me fera peut-être changer d’avis !

tumblr_nqz3fozHgR1sg1ksjo2_r1_500

DURARARA!! X2 TEN

Bien que ça soit l’anime que j’attendais le plus cette saison, et que j’ai nullement été déçue, je ne vais pas trop m’attarder dessus, puisque c’est une suite. (En plus, comme je me suis spoilée le roman y’a déjà très longtemps de ça, j’ai plus trop de surprises, et donc jamais grand chose à dire sur ce qu’il se passe…) Durarara!! x2 Ten reprend là où Shou s’était arrêté, avec une petite « pause » dans l’histoire pour nous montrer où en sont les personnages après les évènements de l’arc précédent. Bon épisode, de quoi se remettre dans le bain. Excellent pour les fans d’Izaya (comme moi), parce que on a vraiment eu le droit à du Izaya Orihara dans toute sa splendeur dans cet épisode.

Ce qu’on a vu dans cet épisode était le passage « Daily Life », on ne va maintenant pas tarder à entrer dans l’arc Abadashi !

tumblr_nqz8m7bhbZ1tugdt2o1_500

tumblr_nqz8m7bhbZ1tugdt2o5_400CHARLOTTE

Un anime très attendu cette saison ! Charlotte se déroule dans un univers une petite poignée d’enfants est capable d’user de super pouvoirs après le stade de la puberté. Nous suivons le conseil des élèves d’Hoshinoumi, qui vient en aide aux élèves de l’établissement. Otosaka Yuu fait parti de ceux qui ont des pouvoirs, mais l’a toujours caché, jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance de Tomori Nao, elle aussi dotée de dons particuliers…

Avait-on déjà vu un personnage principal aussi détestable depuis Makoto Itou ? Yuu a le pouvoir de posséder autrui pour une durée de 5 secondes; ça peut paraître court, mais pour lui, c’est bien assez. Chaque utilisation de ce pouvoir contribue à le rendre un peu plus imbuvable aux yeux des spectateurs. Il ne l’utilise pas seulement pour reluquer des filles, mais pour s’élever au rang de meilleur élève de la classe. Pendant les examens, il possède le corps des « intellos » pour voir leurs réponses; de quoi lui garantir un 100 à chaque contrôle. Il est arrogant, il se sent supérieur à tout le monde, invincible,… il en oublie presque que sans ce pouvoir, il n’est rien.

Quel plaisir de le voir se faire coincer par Tomori Nao et Joujirou Takajou ! Hé oui!, Yuu n’est pas le seul à avoir des dons exceptionnels, et quelqu’un a enfin vu clair dans son jeu. Pour la première fois, Yuu n’a plus le contrôle de la situation: des gens savent son secret, il est forcé de changer d’école, et il se fait plaquer par la fille qu’il était persuadé d’avoir séduit…

En tout cas, c’était un très bon épisode ! Depuis School Days, je n’avais jamais vu un anime s’acharner autant à nous faire détester un personnage; je me demande bien comment l’histoire va réussir à le faire « changer » et le rendre plus appréciable. J’ai aussi trouvé les pouvoirs très intéressants, bien qu’imparfaits, comme Yuu l’a fait remarqué. Son propre pouvoir est imparfait d’ailleurs; 5 secondes, pour posséder quelqu’un, ce n’est pas beaucoup ! Nao, quant à elle, peut devenir invisible, mais seulement aux yeux d’une seule personne. Takajou peut se déplacer très vite, mais ne décide pas de quand il s’arrête. C’est original ! Et Nao a parlé d’utiliser ces pouvoirs pour le bien; j’ai bien envie de savoir quelle utilisation ils trouvent à ces dons, et comment celui de Yuu va bien pouvoir servir.

Charlotte semble très prometteur; le premier épisode était divertissant, léger, avec des pointes d’humeur, mais comme on parle de Maeda Jun, on va aussi avoir le droit à des moments forts en émotions. Et cette introduction nous a déjà glissé de petits indices ici et là: la famille Otosaka a l’air d’avoir pas mal de problèmes, et il y a déjà tout un mystère autour de ce membre de la famille « manquant ».

J’avais peur d’être déçue, et pourtant, j’ai maintenant l’impression que Charlotte a plus de potentiel qu’Angel Beats. Très enthousiaste pour la suite !

tumblr_nr31r6NBUe1s307p6o1_500

AKAGAMI NO SHIRAYUKI-HIME

Il était une fois, dans le royaume de Tanbarun, habitait Shirayuki, une jeune fille aux cheveux rouges. C’est une couleur rare, qui n’a pas manqué d’attirer l’attention du prince du royaume. Seulement, Shirayuki n’a aucune d’être la femme de prince, et s’enfuit, ne laissant derrière elle qu’une mèche de cheveux. Elle part pour le royaume voisin: Clarines. Sur le chemin, elle rencontre Zen, et très vite, ils deviennent amis. Le problème, c’est que Zen est un prince, et Shirayuki n’est qu’une simple villageoise; leur relation est, par conséquent, considéré comme scandaleuse. Shirayuki va travailler dur pour trouver sa place à Clarines et pour que sa relation avec Zen soit acceptée.

Je vous le dis tout de suite: je n’ai pas grand chose à dire sur cet anime. C’était loin d’être celui que j’attendais le plus, mais je savais qu’il y avait quelque chose à en tirer. Et effectivement, j’ai bien aimé cet épisode: c’était beau et simple à la fois. Que ça soit le graphisme, l’histoire ou les personnages,… tout est simple, mais de qualité !

J’ai particulièrement aimé le personnage de Shirayuki; elle est intelligente, intéressante, gentille, pleine de ressources,… elle m’a laissé une très bonne impression. Et j’ai tout autant aimé le personnage de Zen; il a du charme, il est attachant, et c’est un personnage simple. Pas le cliché du beau gosse irrésistible, ni le cliché du type froid, mystérieux et trop dark. Ils vont bien ensemble, y’a une bonne alchimie, c’est crédible, ça marche.

Je n’ai pas encore eu vraiment le temps de me faire un avis sur les autres personnages; sauf peut-être Raji, qu’on ne reverra probablement pas beaucoup, et c’est dommage parce qu’il ne me déplaisait pas !

Autrement, ce premier épisode avait réellement cette ambiance « conte de fée » que j’espérais retrouver; j’espère que ça sera toujours bien présent dans les épisodes suivants.

Je suis pas très inspirée pour cet anime, vous aurez remarqué. Mais ça ne veut pas dire que c’était mauvais, au contraire!, c’est sûrement pas l’anime de la saison mais c’est loin d’être mauvais et je le recommande fortement.


Les anime que je ne suivrai pas :

CLASSROOM☆CRISIS — J’étais impatiente de découvrir cet anime, mais mon dieu quelle déception… L’histoire démarre beaucoup trop vite, ça ne ressemblait pas à premier épisode, mais presque à la fin d’un arc… ? Ca aurait pu être un épisode intéressant plus tard dans l’histoire, mais il se trouve que là, c’est le tout premier, et ça ne sert vraiment pas de bonne introduction… On ne connait rien de l’univers, des personnages,… j’ai eu un mal fou à m’intéresser à ce qu’il se passait, à en avoir quelque chose à faire de ce qui pouvait bien se passer. J’ai bien failli ne pas terminer l’épisode. On a une vague présentation de l’univers, du contexte,… et déjà que c’est très bref, ce n’est qu’à la toute fin de l’épisode… Pour finir, Classroom Crisis nous a été présenté comme un slice of life, or cet épisode n’avait rien de tout ça. Peut-être que l’aspect SoL sera plus présent par la suite, mais dans cet épisode, on ne peut pas dire qu’on s’est concentré sur la vie quotidienne des personnages, c’est tout juste si on s’est occupé des personnages au final… Bref, grosse déception, et je ne vais pas m’embêter à aller plus loin.

GATE: JIEITAI KANOCHI NITE, KAKU TATAKAERI — Chiant à mourir. Le personnage principal est lourd, irritant, et j’ai eu du mal à saisir ce qu’il avait fait d’héroïque… Et ça peut-être paraître un gros ce que je dis, mais j’ai eu l’impression qu’il y avait une ambiance impérialiste vers la fin de l’épisode ? (avec la glorification de l’armée, et là « bon, ce pays est à nous maintenant, j’ai décidé que c’était une partie du Japon; on va aller l’attaquer maintenant »… peut-être juste une impression, cela dit)


Et vous, quelles sont vos premières impressions sur les anime que vous avez testé en ce début de saison ? Dites-moi tout !

11 commentaires sur « Summer 2015: First Impressions »

  1. yooooo o/
    Alors alors j’ai énormément aimé ce premier épisode, y’avait exactement ce à quoi je m’attendais, un univers trash et réaliste et même si certaines scènes m’avaient presque mises mal à l’aise (avec Alex) bah c’était super. L’épisode était ni trop lent ni trop rapide, tous s’est déroulé dans un bon rythme, du coup comme j’ai pas résisté je suis partie lire deux trois chapitres et JE NE DIRAIS RIEN, sinon même si je l’ai vus qu’à peine deux minutes j’aime déjà beaucoup Cody (l’assistant du policier) même s’il passe pour l’assistant un peu nœud-nœud et long à la détente, j’attend pas mal de ce perso
    Y’avait aussi la fin de la scène qui m’a surprise, j’ai crus au début qu’Alex allait vouloir tirer sur Worick et puis je me suis dit que ça serait pas logique puisqu’il a quand même buter le gars qu’elle déteste alors j’ai pensé lorsqu’on entendait les coups de feu qu’elle se tirait dessus
    mais en fait elle était en train de terminer la petite enflure, et j’ai beaucoup aimé cette scène.
    Ce qui était cool c’est que j’ai l’habitude de voir des œuvres où y’a le gars intelligent accompagné de la brute de service qui tape sur tout et n’importe quoi alors que Nicolas casse le mythe de la brute sans cervelle et est intelligent et tous, et c’était kiffant (et puis y’avait aussi les moments où Nicolas parlait, là aussi j’ai beaucoup aimé le fait qu’ils l’ont fait parler comme les vrais sourds)
    Par contre l’opening & l’ending BOF, j’aime plutôt bien l’ending mais je m’attendais à plus trash

    J'aime

    1. Ca me rassure de pas être la seule que ça a mis mal à l’aise; est-ce que toute cette violence était nécessaire ?!, j’aime pas trop qu’on nous montre des femmes maltraitées juste pour faire « trash », pour ajouter un élément « choc ». (Enfin tu comprends ce que je veux dire, je pense. J’ai rien contre la violence dans les anime, mais la violence sur les femmes, comme on l’a vu dans cet épisode là, c’est plus délicat…) Mais j’ai vu des lecteurs du manga dire qu’elle était quand même bien mieux traitée par la suite, et heu j’espère bien !
      C’était une super scène, ouais ! Ma préférée, avec celle où Nicolas butte tout le gang en un claquement de doigts ! Y’avait des moments FORTS quand même, malgré que ça soit un épisode d’introduction bien tranquille.
      J’ai adoré ça !, ça, et aussi le fait qu’ils utilisent le langage des signes quoi. C’est chouette de voir ça dans un anime, c’est chouette de voir ça tout court.
      Tu sais quoi, j’ai même pas fait gaffe à l’ending ?? ni l’opening en fait. Peut-être que je vais m’y « attacher » au fil des épisodes, mais ça m’a pas spécialement marquée là.

      Maintenant, mon objectif, c’est de pas craquer et lire le manga haha.

      J'aime

  2. J’ai beau aimé Gangsta. aussi ! C’est une bonne surprise. Après, j’espère qu’Alex se verra donné un rôle plus important. On la voit répondre au téléphone à la fin, ça fait un peu « secrétaire » et malgré tout le respect que j’ai pour cette profession, on sait tous ce que ça veut dire dans un divertissement, surtout si c’est une femme. (et dire qu’avant c’était un métier d’homme très respecté, puis les femmes qui savaient taper vite sur les machines ont eu des postes, et tout a changé… comme par hasard… BREF là n’est pas la question)

    Pour Ranpo Kitan bah
    je m’attendais pas à grand chose :)))))))))))))))
    donc on va pas dire que je suis déçue outre mesure
    mais j’ai vu des choses qui m’ont pas plu du tout

    et j’attends le reste avec impatience !! hâte de lire tes avis, surtout.

    J'aime

    1. Oh, je pense qu’elle aura un rôle nettement plus important dans les prochains épisodes ! J’ai aussi trouvé que ça faisait secrétaire, c’est inévitable, mais le fait qu’elle décroche et qu’elle dise « vous êtes chez Benriya » je pense que c’est un symbole pour dire que maintenant elle fait partie du groupe quoi.
      Merciiii, je vois que tu as aussi fait un article pour les anime de cet été, je vais aller lire ça de ce pas !

      J'aime

  3. Alors, j’ai beaucoup aimé Gangsta. Au début j’étais un peu réticente, ce n’est habituellement pas le genre d’anime qui me plaît le plus, mais j’ai dévoré l’épisode pourtant. J’ai A-DO-RÉ Nicolas Brown, ce personnage, je sens qu’il va beaucoup me plaire. J’ai franchement hâte de voir la suite.
    Pour ce qui est de RANPO KITAN: GAME OF LAPLACE, j’ai pas spécialement d’avis, j’aime beaucoup le studio et c’est pour ça que je me suis lancé, j’espère que ça va valoir le coup et que je ne vais pas perdre mon temps. le pp est particulier mais je l’aime bien même si réaction paraisse plutôt improbable aha. (pour ce qui est de Hashiba, j’ai eu la même réaction que toi!).
    CHARLOTTE… AH CHARLOTTE. J’suis tellement fan de Jun maeda, et en particulier d’Angel beats!, que je ne pouvait pas louper ça. Bah je n’ai pas été déçu et j’ai hâte de suivre le reste! Moi je l’aime bien le pp pour le moment, c’est une enflure, mais j’aime bien les enflures.Si on ne nous offre pas une grande séance de pleurs dans cet anime, je ne m’en remettrais pas. uw
    GATE: JIEITAI KANOCHI NITE, KAKU TATAKAERI à contrario de toi, et bien il m’a plu ! je ne dirais pas que c’est une perle en devenir, loin de là, mais il est pas mal et le pp me plait bien. j’ai hâte de voir la suite et de découvrir qui sont les habitant de cet « autre monde » derrière le « gate ».
    Sinon de mon côté, j’ai commencé Gakkou Gurashi! et c’est une agréable surprise ! je ne sais pas ce que ça va donner, mais j’ai bien l’intention de le découvrir. L’histoire n’a pas l’air si moe que ça, et la pp m’intrigue, mais vraiment beaucoup. Je ne t’en dirais pas plus, libre à toi de jeter un coup d’œil si tu le veux.

    J'aime

    1. Copine! : j’ai, moi aussi, tout de suite flashé sur Nicolas. J’ai regardé l’épisode 2 aujourd’hui et ça y est je m’avoue vaincue.

      Pour Hashiba, je sais pas si t’as vu le deuxième épisode, mais maintenant je suis carrément SÛRE qu’il a un GROS crush sur son camarade, haha !

      Aucun doute sur le fait que Charlotte, à un moment à un autre, va nous faire chialer. C’est un peu la spécialité de Maeda Jun, après tout.

      Ca m’attirait vraiment pas du tout, rien que le chara-design me fait grincer des dents, mais si j’ai rien à faire je tenterai peut-être le coup; merci de la proposition !

      Aimé par 1 personne

      1. Arslan senki, shokugeki no soma, kyouka no rinne, plastic memories, hibike euphonium, kyoukai no rinne, ore monogatari et je crois que c’est tout !
        Franchement, je ne sais pas si je pourrai, peut-être quand je serai de retour en france, après avoir fini les animes de la saison dernière !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s