Publié dans Review

Fall 2015: First impressions

tumblr_nvna1zGQyZ1r4vymlo1_500

HEAVY OBJECT

On est dans un futur proche, et on a colonisé la lune. La technologie a bien évolué, on s’est étendu à travers l’espace, mais si y’a bien un truc qui a pas changé, c’est la guerre. Il y a toujours des guerres, mais les méthodes utilisées ne sont plus les mêmes; l’armée telle qu’on la connait a été remplacée par les « heavy objects ». C’est… des grosses armes, qui ont révolutionnée la guerre, en gros. Nous suivons Qwenthur Barbotage; oui, notre protagoniste s’appelle Barbotage, et comme si c’était pas déjà assez adorable comme ça, il est doublé par Hanae Natsuki. Et Monsieur Barbotage s’est engagé dans la base militaire pour étudier ces fameuses armes, et c’est comme ça qu’il va rencontrer Brantini Milinda, une pilote d’Object.

Sympathique façon de commencer la saison: sur une déception. Bon, c’est pas comme si c’était un anime que j’attendais, donc c’est pas grave; j’avais pas d’attentes, d’espoirs ou quoi que ce soit, ça avait juste l’air chouette donc je me suis lancée. Pas mal de seiyuus que j’aime bien, et en plus c’est fait par l’auteur de Toaru Majutsu no Index, série dont je ne connais absolument rien, si ce n’est que ça marche. Donc je pensais quand même tomber sur un truc relativement bien foutu, et c’était effectivement pas mauvais, mais c’était un peu ennuyant. Je trouve ça bien qu’on nous place dans un contexte avant de démarrer l’histoire, mais là, ça s’est étiré sur cinq bonnes minutes, et j’en ai rien tiré d’intéressant. J’ai très vite compris que ça n’allait pas être un univers qui allait me plaire; y’a rien qui m’attire à propos de ce monde, de ces guerres et ces « objects ».

Ca reste très joli à regarder, et c’est divertissant, mais ça m’a pas retournée, et même si je pense que y’a du potentiel, j’ai pas l’impression que ça va voler très haut, ni que ça va me passionner.

Le plus lourd, et je crois que tout le monde sera d’accord là-dessus, c’était le fanservice. Il y a une scène où Milinda suffoque parce que sa ceinture est trop serrée, elle n’arrive plus du tout à respirer, elle pourrait mourir d’une minute à l’autre, et le protagoniste hésite à la sauver parce qu’il l’aidait à se dégager de cette ceinture, il faudrait qu’il lui touche les seins… C’était tellement ridicule, ça a failli me mettre mal à l’aise, mais j’étais trop occupée à être blasée.

Ce malheureux détail à part, je crois qu’il va me falloir plus d’un épisode pour juger de la qualité de cet anime, parce que ça n’a pas encore réellement démarré, alors pas moyen de savoir où Heavy Object va bien pouvoir nous emmener, et… ça pourrait donner quelque chose de très bien comme ça pourrait donner quelque chose de médiocre. Je parierais plus sur la première solution, mais qui sait… Et voilà, c’est déjà tout ce que j’ai à dire sur ce premier épisode, parce que concrètement… il  ne s’est rien passé, on a surtout eu des explications en long et en large sur l’univers de la série. Je pense continuer, rien que pour Capistrano sur qui j’ai tout de suite eu un crush, mais si je venais à arrêter, je pense pas que je louperais grand chose.

tumblr_nuo1e9CUuo1rtjn7oo1_540

SHINGEKI! KYOJIN CHUUGAKKOU

C’est Shingeki no Kyojin, mais dans un collège. Le concept est de parodier les scènes « cultes » du manga, et… de rapporter un max d’argent au studio, aussi.

Alors, croyez-le ou non, mais c’était pas trop mal ? Bon, faut le prendre pour ce que c’est. Mais franchement, c’était pas désagréable à regarder. Les génériques sont plutôt cool, c’est plein de bonnes idées, c’est mignon, y’a des moments yumikuri, et c’est sympa de retrouver les personnages, même si c’est dans un contexte totalement différent. Par contre, heu, où est Armin ?

Après, je peux pas garantir que je vais suivre jusqu’au bout; c’était sympa de voir ce que ça donne, de revoir les personnages et de découvrir un univers alternatif, mais… est-ce que ça aura encore de l’intérêt 11 épisodes plus tard ? Rien que 3 épisodes plus tard ? Je sais pas, on verra. Le truc, c’est que c’est censé être drôle, et ça m’a fait sourire, certes, mais sans plus, c’est pas à se rouler par terre quoi… Et je vois pas trop ce qui justifie ce format; c’est pas exactement 25 minutes, ça dure environ 17 minutes en comptant les génériques, mais… c’est déjà pas mal, pour ce que c’est. J’aurais été plus encline à suivre si ça avait duré seulement 4/5 minutes.

Enfin une chose est sûre, ça aurait pu être pire, et je pense que ça plaira aux fans de SnK; de quoi patienter jusqu’à la très attendue seconde saison.

tumblr_nvpb95bBiV1ug0i8ao1_500

COMET LUCIFER

Amagi Souho est passionné par les cristaux; son hobby est de les collectionner. Ca tombe bien pour lui parce que cet anime se déroule sur la planète « Gift », dont le seul est riche en « Gifdium » (je suis pas sûre du nom, mais sachez juste que c’est des cristaux). Un jour, notre héros se perd dans une mine, Garden Indigo, et il y fait la rencontre de Feliua, une fille très étrange, qui va l’entraîner dans une sacrée aventure.

Je regrette de pas avoir continué Haikyuu!!, ou de m’être mise à Lupin… ça m’aurait fait des trucs de qualité à regarder cette saison. A la place, je me retrouve avec Comet Lucifer. Et je suis un peu méchante en disant ça, parce que c’était un assez bon premier épisode. On démarre avec une scène d’exposition un peu vague, un peu chiante, mais après ça, il y a de jolies images et pas mal d’action, de quoi nous donner un aperçu de ce dont cet anime est capable, mais j’ai… pas réussi à accrocher. J’ai trouvé qu’il n’y avait rien de transcendant dans ce premier épisode de Comet Lucifer, et donc rien qui m’a donné envie de savoir ce qui se passera par la suite.

Si j’ai le temps, je lui donnerai quand même une chance, parce que l’histoire n’a pas encore réellement commencé, et qui sait, peut-être qu’elle sera intéressante ! Mais l’univers, les mechas, tout ça, ça me tente pas vraiment. Kaon a l’air du genre de personnage que je pourrais aimer, mais il y a quelques moments un peu ambiguës avec Souho, qui pourtant, à moins que je ne me trompe, va être très proche de Felia… Je crains le triangle amoureux pas intéressant.

Cela dit, j’ai beaucoup aimé l’atmosphère, et la ville ! Elle est superbe, les décors sont vraiment pas mal, et l’animation et le chara-design sont très biens aussi.

Objectivement, c’est sympa, c’est un bon début, mais ça ne m’a pas convaincue, et si mes examens et les cours me prennent trop de temps, je ne me fatiguerais probablement pas à trouver 25 minutes de mon temps libre à consacrer à Comet Lucifer. Sauf si j’en entends de très très bonnes critiques.

ONE PUNCH MAN

tumblr_nvpiq7V1oW1qcsnnso1_500

Enfin un anime qui me plait ! Mon espoir pour cette saison est ravivé.

Pour faire court, c’est l’histoire de Saitama, un super-héros extrêmement puissant, tellement puissant qu’il se fait un peu chier parce qu’il ne trouve aucun adversaire à sa hauteur. Voilà, c’est pas plus compliqué que ça.

Maintenant, je pense comprendre un peu mieux d’où vient le succès de One Punch Man, et je vois aussi pourquoi c’était l’un des anime les plus attendus de l’automne.

Saitama, notre protagoniste, est un héros très puissant, tellement puissant qu’il n’a besoin que d’un coup de poing pour anéantir n’importe lequel de ses ennemis. Des héros comme ça, on n’en a connu d’autres; on compte plus les shônen où les protagonistes ont tous les pouvoirs du monde et sont imbattables. Certes, parfois ils sont en danger, ils sont confrontés à des ennemis plus forts qu’eux, mais ils finissent toujours par s’en sortir, parce que ce sont les héros de l’histoire après tout. Dans One Punch Man, plutôt que de faire durer les combats pendant des heures, et essayer de faire monter la tension en nous faisant croire que « peut-être qu’il va lui arriver quelque chose cette fois-ci, peut-être qu’il est vraiment en danger », bah on ne se ment pas: Saitama se débarrasse de ceux qui se mettent en travers de son chemin vite fait bien fait. Y’a pas de secret sur l’issue des combats: il va gagner, ça va lui prendre une minute à tout casser, deux s’il prend son temps, et il va même y risquer sa vie. Le résultat, c’est que Saitama n’a plus grand chose d’excitant dans sa vie, et qu’à force, il est un peu (beaucoup) blasé.

C’est un concept brillant, et merveilleusement bien exécuté: c’est aussi drôle que c’est divertissant. Ce premier épisode était tout ce qu’un premier épisode devait être: on entre tout de suite dans le vif du sujet, c’est très bien rythmé, on ne s’ennuie pas une seule seconde, on nous familiarise bien avec le protagoniste et le monde qui l’entoure,… Le tout accompagné d’une animation de qualité: que demande le monde ? Les scènes d’actions font du bien aux yeux, c’est le cas de le dire, et l’opening en jète.

Saitama est un super personnage; je ne le connais que depuis un épisode, mais je le sais déjà. Et il ne lui manque rien: il est aussi pas mal canon. Et j’adore comment il passe d’un physique super classe à une tête de con. On va bien s’entendre lui et moi !

J’attends encore de faire connaissance avec Genos, qui devrait apparaître dès le prochain épisode. La suite s’annonce plus que bien ! Ah, enfin un anime qui sait me satisfaire, ça fait du bien !

tumblr_nvsugbyFdO1u7sjavo1_500 (1)

OSOMATSU-SAN 

C’est déjà la troisième adaptation du manga Osomatsu-kun ! L’histoire est toujours la même: ça se passez chez la famille Matsuno, où vivent six garçons de 10 ans. Oui, des sextuplés. Hommage à leur mère et à son utérus.

Celui-ci, j’étais même pas sûre de le regarder, et heureusement que le premier épisode est sorti à un moment où je m’ennuyais, parce que je m’en serais voulue d’être passée à côté ! C’était excellent.

Alors comme je l’ai dit dans le synopsis, Osomatsu-san n’est exactement un nouvel anime; le manga Osomatsu-kun, date de 1962, et la première adaptation animée date de 1966. C’était encore en noir et blanc, du coup, il y a eu un remake en couleurs en 1988. Ce qui fait de cette adaptation-là la troisième ! Et dans ce premier épisode, les frères Osomatsu, ainsi que les autres personnages de la série, se réjouissent de revenir à l’écran, mais pas sans inquiétude: effectivement, comme vous pouvez le voir aux dates, les deux premières adaptations animées d’Osomatsu-kun appartiennent à l’ère Showa, et depuis le temps, les anime ont bien changé, et les gens n’en attendent plus les mêmes choses qu’il y a trente ans.

Déjà, j’ai trouvé cette introduction vraiment mignonne, c’était une super bonne idée pour débuter l’anime. Mais le meilleur restait encore à venir.

Les personnages cherchent donc des idées pour séduire leur nouveau public. L’ambiance, les gags, et les graphismes de l’ère Showa n’ont plus aucune chance de marcher aujourd’hui. Mais alors, qu’est-ce qui plait maintenant ? Les Osomatsu ont trouvé la réponse.

Les six frères essaient donc de s’illustrer dans un genre d’anime qui est pas mal populaire depuis ces dernières années en se glissant dans la peau d’idols. Et tout ce qui vient après, c’est du pur génie. L’anime parodie les titres comme Uta no Prince-sama ou, pour citer un anime de cette saison, High School Star Musical, et… ça va loin ! Les protagonistes sont évidemment les chanteurs les plus populaires du monde, ils viennent d’une famille royale, ils sont adulés par toutes les filles de leur prestigieuse école (dont le nom mérite d’être mentionné: c’est une BL System School), incarnent tous les archétypes qu’on retrouve dans ce genre d’anime, et grâce à leur lien si fort, leurs danses et leurs chansons, ils… détruisent une météorite. Et évidemment, ils s’intéressent tous à la même fille, une héroïne un peu paumée et sans un semblant de personnalité.

Après, ça ne sera peut-être pas au goût de tout le monde; ça dépend beaucoup de l’humour de chacun, mais personnellement… j’ai adoré. Les gags sont efficaces, ça marche bien, c’est à la fois absurde et super bien pensé. Je me suis surprise à rigoler plusieurs fois !

Vers la moitié de l’épisode, les personnages commencent un peu à saturer; ils sont fatigués de jouer un rôle, c’est pas le genre d’anime dans lequel ils ont l’habitude d’être, et leur public commence à le remarquer. Alors pour que leur anime marche, ils essaient d’imiter tout ce qui est populaire en ce moment, et s’en suivent une ribambelle de références: de Haikyuu!! à Kuroko no Basket et Yowamushi Pedal mais aussi Love Live, Shingeki no Kyojin, Dragon Ball, Sailor Moon,… et c’est même pas la liste complète !

Mais au final, ils abandonnent, car il faut se rendre à l’évidence: aucune de leurs bonnes idées ne marchent. Qu’est-ce qui leur reste à faire ? Même eux ne le savent pas, et pourtant, ils vont y réfléchir pendant 10 ans.

Voilà où s’arrête ce premier épisode: après une ellipse de dix années, les personnages ont vieillit et ont maintenant une apparence plus moderne: leur design de l’ère Showa est définitivement derrière eux. Car oui, dans mon synopsis, je me suis trompée: ce n’est pas des garçons de dix ans que nous allons suivre, mais des adultes ! Et dans quelles aventures vont-ils nous entraîner ? Aucune idée, mais j’ai plus que hâte de le découvrir, parce que cet épisode a su me convaincre. C’était exactement la dose de fun que je recherchais, et ça a même dépassé mes attentes. En plus, le cast des sextuplés est parfait: on a Kamiya Hiroshi, Sakurai Takahiro, Ono Daisuke, Irino Miyu, Fukuyama Jun, et Nakamura Yuuichi. Je ne sais pas ce qu’il vous fait de plus pour vous convaincre de regarder cet anime haut en couleurs et sans prise de tête !

tumblr_nvrioafDIU1qam6y9o4_540

HIGH SCHOOL STAR MUSICAL

Star-Mu est donc un anime qui se concentre sur la musique. Je pense que ça ne sera pas sans rappeler Uta no Prince-sama à certains. Quoi qu’il en soit; ça se passe dans une école de musique (et tout ce qui est « show business » / idols), Ayanagi Acadamy. Dans cette académie, trois élèves sont reconnus comme les meilleurs du « département musical » de l’école: on appelle ce petit trio « Hanasakura-kai ». Et le but des élèves, c’est d’entrer dans la classe « Star Frame »; c’est en l’intégrant qu’on peut faire partie du département musical. De ce que j’ai compris, en tout cas.

C’était… exactement tout ce que je pensais que ça allait être. Et c’est aussi exactement le genre d’anime dont Osamatsu-san, dont j’ai parlé un tout petit peu plus haut, se moquait. On est dans une prestigieuse école dirigé non pas par des professeurs mais par le conseil étudiants, constitué exclusivement de beaux gosses qui se prennent très au sérieux.

C’est leur entrée qui a un peu annoncé la couleur du truc: c’était d’un kitsch!, et ils se sont lancés dans un numéro musical improvisé devant toute l’école sans aucune raison apparente, si ce n’est faire une entrée remarquable. Et tout le reste de l’épisode était un peu comme ça: c’est kitsch, y’a des clichés, de la musique et des scènes gênantes à regarder même si au fond on aime ça,… Et je pense que l’anime le fait pas exprès, mais c’est drôle !, et divertissant !

Faut le prendre au second degrés cela dit, parce qu’objectivement, c’est de la daube, du moins c’est ce que laisse penser ce premier épisode, mais c’est fun et on a envie de se prendre au jeu !

Et j’ai hâte de faire plus ample connaissance avec les personnages; je suis particulièrement intéressée par Kaneki Ken Haruto et l’enfant de Sousuke et Rin Kakeru. Et on a même pas encore tout vu dans cet épisode: si on en croit l’ending, il y a encore un sacré nombre de personnages qui vont faire leur apparitions dans les semaines à venir ! J’espère qu’ils auront tous, ou du moins une grande partie, une personnalité et une histoire intéressantes, parce que jusque là, j’ai la sale impression qu’ils sont tous un peu vides, sans relief. J’espère donc que l’anime prendra le temps de les approfondir et les développer, au moins un peu.

A mon regret, il n’y a pas de filles. Enfin, quand on voit le genre d’héroïne qui est généralement au centre de ce genre d’histoire, c’est peut-être pas plus mal, mais… (Cela dit, au début de l’épisode, on voit Nayuki accompagné de deux filles, qu’on revoit d’ailleurs dans l’ending; j’imagine que ce sont ses sœurs… on en saura plus dans les prochains épisodes, mais dans tous les cas, je doute qu’elles aient un rôle important.)

Parlons un peu des détails techniques: les musiques sont…. c’est pas le genre de musique que j’écoute, forcément, mais c’est le genre de musique qu’on retrouve dans ce genre d’anime, et on en a pas encore entendu beaucoup mais jusque là c’est assez sympa. Kitsch et niais, tout ce qu’on aime, tout ce qu’il nous faut ! Et l’animation est correcte; à noter qu’aucune image de synthèse n’est utilisé pour les scènes de danses, et c’est rare dans les anime d’idols.

C’est ridicule, c’est embarrassant, mais je suis faible donc je vais continuer (et, probablement, aimer).

Je devrais m’intéresser à l’histoire et à tous les petits mystères qui ont été mis en place dans l’épisode, mais ce qui me rend vraiment curieuse, c’est ce que ça va donner niveau shipping, et… ça veut déjà tout dire sur mes motivations pour regarder cet anime, non ?

tumblr_nvv35bP4VD1tbp5fpo4_500

DANCE WITH DEVILS

On va faire ça rapidement: Ritsuka Tachibana est une fille normale. Elle déménage dans la ville de Shikocho. Dans son nouveau lycée, elle fait la connaissance des membres du conseil des élèves. Ce sont des démons. Des démons célibataires. Son frère est un chasseur de démons, ça risque de poser des problèmes. Y’a un grimoire magique qui peut permettre de dominer le monde (?).

C’est la même daube qu’High School Star Musical, mais en plus dark, et avec une fille au milieu. C’est aussi une comédie musicale, donc avec des personnages qui se mettent à chanter au beau milieu de rien, et… il y aussi un conseil étudiant formé irrésistibles beaux-gosses qui ont un theme song, et qui sont tous très intéressés par l’héroïne même si… elle a rien fait de bien grandiose. Je dis pas qu’elle est pas intéressante, mais elle était dans la pièce depuis une minute, elle a même pas eu le temps de faire quelque chose de grandiose, elle a juste dit « mmh non j’ai pas entravé les règles de l’école ? » et c’est tout ce qui leur a fallu pour dire « oh, elle est intéressante celle-là »; ils doivent pas côtoyer beaucoup de gens pour être intrigués par si peu.

Enfin bref. J’aime beaucoup le côté comédie musicale, que ça soit dans Dance with Devils ou High School Star Musical: c’est kitsch à souhait, souvent ridicule, mais j’adore ça, c’est ma faiblesse. Surtout que là, les personnages ont aucune bonne raison de chanter, l’anime n’a aucun rapport de près ou de loin avec la musique; ça rend le tout encore plus fun. En plus, les chansons sont vraiment pas mal, j’ai bien aimé !

Y’a plein de clichés mais c’est un peu ça qu’on attend d’un anime pareil, je lui en tiens pas vraiment rigueur même si c’est chouette de voir des anime qui réinventent leur genre, brisent les codes,… celui-ci a jamais prétendu qu’il allait le faire donc je vais pas le blâmer. Après, ça plaira pas à tout le monde, et je comprends. Je suis pas sûre que ça me plaise à moi non plus d’ailleurs, l’histoire et les mystères autour m’intéressent pas vraiment pour l’instant (cette histoire de grimoire là, je la sens moyen…) mais j’aime bien l’ambiance et y’a quand même deux/trois trucs qui m’intriguent donc pour l’instant ça me tente toujours !

L’héroïne, j’ai pas grand chose à en dire pour le moment, mais ça vaut pour tous les personnages; à ce stade-là, tout ce que je peux dire, c’est que tout le monde est très, très, beau, que ça soit elle, son frère, ses amies, les démons,… tout le monde me plait, je sens que je vais pas avoir de mal à me trouver un crush là-dedans… Mais ça me fait un peu peur, le fait que les garçons de son harem soient tous très « dark », et mystérieux, et un peu « dangereux » comme ça… j’espère que y’aura pas trop de scènes à la limite du harcèlement sexuel, vous voyez le genre de vieilles scènes censées être romantiques et/ou sexy mais qui sont juste… glauques. J’espère qu’on évitera ça.

Bref, jusque là, ça me plait bien; je pense pas que ça va voler bien haut mais, dans le genre, ça a le potentiel d’être un anime sympa !

tumblr_nvvfbaCWyt1rcufwuo2_540

SAKURAKO-SAN NO ASHIMOTO NI WA SHITAI GA UMATTEIRU

Kujou Sakurako est spécialisée dans l’analyse du squelette humain, et se sert de ses connaissances pour résoudre des enquêtes. Elle fait équipe avec un jeune garçon, Shotaro Tatewaki.

On change de registre et on retourne enfin vers de la qualité, de la vraie de vraie. De cette saison, Sakurako-san no Ashimato ni wa Shitai ga Umatteiru est… probablement le plus bel anime que j’ai vu jusqu’à maintenant. Et pourtant, One Punch Man et son animation avaient placés la barre assez haut, mais cet anime-là, visuellement, c’est quelque chose !

Et je sens que ce qui va vraiment faire tout le charme de cet anime, parce que c’est déjà ce qui a fait le charme de cet épisode-ci, c’est Sakurako. Elle est fabuleuse, j’en suis déjà toute émerveillée, ça a été le coup de foudre (quand elle a sifflé, ah, j’ai craqué). Elle est d’une beauté… elle est envoutante, charismatique, et passionnée; une qualité que je ne peux qu’admirer. Elle travaille dans l’ostéologie, ce qui est plutôt originale; c’est le docteur Brennan de l’animation japonaise. Elle est un peu excentrique, elle a un petit côté adorable, elle est intelligente, et je suis sûre qu’elle nous réserve encore plein de choses fascinantes.

Son coéquipier est un garçon banal, c’est comme ça qu’on nous l’a présenté, mais ça ne veut pas dire qu’il est dépourvu de personnalité: il a un petit côté attachant ! Et Shoutarou, car tel est son nom, fonctionne bien avec Sakurako; il y a une bonne alchimie entre eux, il sait la remettre à sa place quand elle va trop loin et qu’elle dépasse les limites du raisonnable, et même si elle semble détachée, on voit bien qu’elle se préoccupe de lui et apprécie sa compagnie. J’ai hâte d’en voir plus ! Ils font un bon duo, et je ne pense pas que ça sera le cas de toute façon, mais j’espère quand même qu’il n’y aura pas de romance, même pas de sous-entendus ou d’ambiguïtés parce qu’il a 15 ans, et elle en a 22, et que de toute façon, je doute que ça soit nécessaire. (Mais bon, ça devrait pas arriver, surtout qu’elle a un fiancé.) (Fiancé qui n’est pas moi. Choquant, je sais.) (J’ai hâte d’en savoir plus à ce sujet là aussi, d’ailleurs.)

L’épisode en lui-même était très intéressant, j’ai tout de suite accroché. Il servait surtout à introduire les personnages et à planter le décor, le « mystère » qui nous a été présenté n’était pas très travaillé, c’était un truc vite fait bien fait pour nous montrer les capacités de Sakurako, mais je suis sûre que l’anime nous réserve des énigmes sur lesquelles on va s’attarder bien plus longtemps, bien plus prenantes et tordues.

Je sens que ça va être vraiment super bien; j’en doutais pas une seule seconde de toute façon, je savais que ça allait me plaire, et ce premier épisode prouve déjà que Sakurako-san déborde de potentiel.

tumblr_nvx085BNwq1r3rdh2o1_540SUBETE GA F NI NARU: THE PERFECT INSIDER

C’est l’adaptation d’un roman d’Hiroshi Mori; un auteur qui a plusieurs séries de romans, dont sa toute première, intitulée « S&M ». Et le premier roman de cette série n’est autre que The Perfect Insider. C’est un auteur de thriller psychologique, et étant aussi un ingénieur, Hiroshi Mori mêle enquête policières et ~énigmes scientifiques~; un mélange qui promet d’être intéressant ! Dans The Perfect Insider, l’histoire tourne autour de Souhei Saikawa, qui travaille au laboratoire Saikawa Research. Pendant des vacances organisées par le labo, il rencontre Moe Nishinosono. Elle n’est pas membre du laboratoire, mais c’est la fille du mentor de Souhei. Ensemble, ils trouvent un cadavre, et font équipe pour trouver le coupable.

Les premières secondes ont suffit à me convaincre; l’opening se lance, et qui j’entends ? KANA-BOON ? J’ADORE ce groupe, l’épisode n’avait même pas commencé que j’étais déjà à fond ! Le suis-je resté ?

Subete ga F ni Naru était l’un des anime que j’attends le plus cette saison, et… et je peux pas encore dire si je suis déçue ou pas, parce que cet épisode est volontairement resté très vague, on nous donne beaucoup d’informations mais pas vraiment de contexte et l’histoire attend encore de réellement démarrer… On sait pas encore trop où ça va nous emmener, et on sait qu’il y aura un meurtre, mais c’était pas pour cet épisode. Le seul mystère pour le moment, c’est l’anime lui-même.

On commence donc doucement, et avec beaucoup de dialogues. Jusque là, j’aime beaucoup l’ambiance, y’a une atmosphère « mature », et les graphismes sont très agréables et « réalistes » (à part la voiture, qui, je trouve, faisait un peu tâche; et pourtant je critique rarement les CGI/images de synthèse). Les personnages ont tous l’air bien sympathiques, ils ont parfois des mimiques, des expressions, que j’ai trouvé plutôt bien travaillées. J’ai pas été très emballée par le blabla philosophique par contre; on voit bien qu’ils essaient de faire de Saikawa un personnage profond, intelligent et réfléchi, mais… j’irais pas jusqu’à dire que c’est réussi. Ses réflexions, sa façon de voir les choses, c’est… c’était pas aussi mature que ça aurait voulu l’être.

J’aime le peu que j’ai vu des personnages féminins cela dit, j’apprécie déjà beaucoup Nishinosono, et la mystérieuse Magata ! Même si cette dernière souffre aussi un peu du même problème que Saikawa. Mais ils ont tous le potentiel d’être des personnages intéressants et bien écrits; on verra ce que ça donne dans les prochains épisodes.

Ce premier épisode me laisse très curieuse, et m’a laissé une bonne impression au passage !; je ne sais pas trop ce que ça va donner, mais je fais confiance au médium d’origine. Après tout, son auteur a été récompensé pour ses œuvres; c’est que ses histoires doivent valoir le détour ! Si encore elles sont correctement adaptées.

tumblr_nvs4zgp5MN1tloj8bo1_r1_500

 KOWABON

C’est un des « tv shorts » de cette saison ! C’est un anime d’horreur qui tient en trois minutes et qui utilise une méthode d’animation peu courante: la rotoscopie. Le procédé consiste à filmer des images en prise vue réel, puis à en tracer les contours pour les utiliser dans une production animée. Vous n’êtes probablement pas étrangers à cette technique; Aku no Hana l’avait déjà fait il y a deux ans de cela, et… les retours étaient très négatifs, ça avait un peu fait polémique, on pouvait difficilement passer à côté. Donc ouais, c’est quelque chose qu’on voit pas souvent dans l’animation japonais, et je dois dire que je suis pas une grande fan non plus mais j’ai rien contre, et j’ai même trouvé que ça collait plutôt bien avec l’ambiance de l’épisode.

En trois minutes, ils avaient pas le temps de faire grand chose: en gros, c’est juste une conversation entre deux filles sur Skype qui… tourne mal. Un peu comme Unfriended, mais en plus tolérable.

Est-ce que c’était effrayant ou pas ? Quand il s’agit de films d’horreurs, c’est toujours un peu la même chose: ça dépend de chacun. Certains vous diront que c’était rien du tout, d’autres vous diront que ça les aura empêché de dormir le soir. Et je suis plutôt dans le deuxième camp.

Ca faisait pas non plus exceptionnellement peur, mais en seulement trois minutes, l’anime arrive à installer une ambiance oppressante, il arrive à faire monter la tension, et je suis pas très courageuse avec ce genre de trucs, j’ai peur d’avoir peur, donc c’est tout juste si j’osais regarder mon écran. J’ai dû le regarder deux fois, du coup. Et si vous craignez les jumpscares, il y en avait un!, donc regardez cet épisode en connaissance de cause. Mais bref, c’était rien qui va m’empêchera de dormir seule, mais, à mes yeux, c’était bien réalisé. Je pense suivre !

tumblr_nw0vmqqvHS1rp4h68o5_500

OWARI NO SERAPH: NAGOYA KESSEN-HEN

Deuxième saison d’Owari no Seraph, dont j’avais beaucoup aimé la première saison, même si c’était pas non plus un coup de cœur. Naturellement, je compte bien suivre la saison deux jusqu’au bout, en espérant qu’elle soit tout aussi bonne, voire mieux, que la précédente.

Il s’est passé beaucoup de choses dans ce premier épisode: Yuu est sorti de l’hôpital et se porte bien mieux, même s’il doit toujours se reposer. Il est convoqué par la famille Hiiragi; sur le chemin, il rencontre Mitsuba. Elle a été promue pour sa participation à la bataille de Shinjuku, ce qui ne l’enchante pas vraiment car elle sait que ce n’est pas mérité et que c’est uniquement son nom de famille qui l’a emmené jusqu’ici. Quant à Yuu, on l’a appelé pour le tester, et s’assurer qu’il n’est pas un espion envoyé par les vampires. Les Hiiragi en profitent pour également tester Shinya, qu’ils soupçonnent d’être associé à Guren. Ce petit « test » va très loin: on torture Yoichi et Kimizuki sous ses yeux, on lui révèle des choses terribles sur son passé et sur les intentions de Guren à son égard, tout ça pour le forcer à répondre à des questions auxquelles seul Guren a les réponses, et le convaincre de rejoindre les Hiiragi.

C’était un bon épisode !, l’arc n’a pas encore commencé mais on a quand même pas perdu de temps au niveau de l’histoire: on a bien avancé. On en sait plus sur l’arme démoniaque de Guren; rélévation qui ne m’a pas vraiment choqué puisque je m’étais déjà spoilée sur Tumblr il y a des mois de cela, mais… je pense que ça ne va pas s’arrêter là, un flash-back tragique s’impose: il faut qu’on sache plus sur la relation qu’il entretenait avec Mahiru !

Dans ma review du dernier épisode d’Owari no Seraph, j’avais souligné le contraste entre le Yuu du premier épisode, et le Yuu du dernier épisode. Et je suis contente de voir que ce constraste est toujours aussi apparant dans la nouvelle saison: le personnage de Yuu a réellement évolué, il est plus calme, plus réfléchi, il accepte les gens autour de lui comme ses camarades, il est moins impulsif et a changé ses objectifs maintenant qu’il sait que Mika est vivant.

Et pourtant, ses nerfs ont été mis à rude épreuve dans cet épisode, je ne lui en aurais pas voulu s’il avait explosé et fait une connerie, parce que… On apprend donc que l’orphelinat où il a passé son enfance menait des expériences « magiques » sur les enfants, et Yuu a maintenant quelque chose en lui dont Guren se sert pour le transformer en… ce qu’on a vu précédemment à Shinjuku. On a pas encore tous les détails, mais c’est déjà plus clair, on avance !

Yuu confronte Guren à propos de ses expériences, et il avoue qu’il s’est servi de lui comme cobaye, et qu’il l’a sauvé pour qu’il lui soit utile. Yuu ne s’énerve même pas !, il a quelque chose en lui que Mika, qui était dans le même orphelinat a aussi, donc ça veut dire que Guren pourrait aussi voir quelque chose d’utile en Mika. Si ça signifie qu’il peut récupérer Mika, alors que Guren l’utile ! Qu’il ramène Mika a ses côtés ! Ah… ces deux-là. J’espère qu’ils auront le droit à une happy end. Enfin, c’est pas pour tout de suite !

J’ai hâte de voir ce qui nous attend, je suis pas non plus super fan d’Owari no Seraph mais… je suis quand même bien à fond, et je contente que ça reprenne !


Ca sera tout pour cette saison ! J’ai l’impression d’avoir testé beaucoup plus d’anime que d’habitude; on verra combien j’en regarderai jusqu’au bout ! A votre tour maintenant: quels anime avez-vous commencé cette saison, et quelles sont vos impressions ? On en discute dans les commentaires !

12 commentaires sur « Fall 2015: First impressions »

  1. Wahhh aujourdd’hui soit mon internet rame à mort, soit tous les lecteurs de vidéos ont décides de me faire la misère; en bref j’ai juste pus regarder le premier ep de Snk Junior High et les 7 premières minutes (oui oui les sept seulement) de Heavy Project, donc euh, ça te dérange si je posterais demain (si ma co s’arrange ??) à la suite ?
    En tous cas, je partage ton avis pour Junior High, c’était sympa y’a du fanservice un peu partout c’est du Attack On $$$$$$ MAIS comme tu dis de quoi faire patienter, fin après y’avait des scènes un peu forcés qui m’ont laissées indifférente et d’autre qui m’ont fait sourire, mais ouais rien de si étonnant A PART L’OPENING QUE J’AI TROUVE CLASSE ET L’ENDING, genre ca fait un peu comme ces fanfics AU Alternatif réincarnation quoi, par contre je m’attends surtout pas à ce que ça approfondisse l’univers de SnK (en fait ça le ridiculise et le parodie plutôt) En tous cas j’espère qu’ils sauront innover parce que mdr Mikasa qui sauve Eren une fois et s’imagine dans un Shojo version Gekkan Shoujo Nozaki-kun ça va UNE FOIS QUOI (mais j’avoue j’ai trouvé la scène drôle hehe)
    voili voilu, c’est tous pour l’instant, prie pour que ma co redevienne normale stp (le pire c’est que Free se fout de moi, genre y’a 4 barres et demi ET SA RAME DE FOU)

    J'aime

    1. Y’a, évidemment, aucun problème ! Je prie pour ta connexion, j’espère qu’à l’heure où je te réponds, elle est déjà redevenue normale !!

      Je pense que personne s’attend à ce que ça approfondisse l’univers de SnK ou que ça apporte quoi que ce soit à l’histoire haha, c’est pas vraiment fait pour, c’est juste… pour déconner. Et pour le fric. Mais tu te vois vraiment regarder ça jusqu’au bout toi ?

      J'aime

      1. Yey, ma co s’est arrangée, je vais me faire tous les ep que j’ai raté des nouveaux animes hehe
        Arfff, FRANCHEMENT NON, (ai-je déjà finis un anime de saison dans les temps; telle est la question) genre ça va plutôt être quand je me fait un peu chier allez hop un épisode, en tous cas, toujours est-il que c’est MIEUX que leurs adaptations cinématographiques médiocres ://

        J'aime

        1. Ouais voilà c’est plutôt ça que ça va donner, c’est pas un anime dont je vais attendre la sortie des épisodes avec impatience quoi, ça va vite lasser les gens je pense… mais c’est clair qu’à côté des films, ça a l’air vachement cool.

          J'aime

  2. Oh you ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°)
    JE SAVAIS qu’One Punch Man ne pouvais que te plaire hehe, y’a vraiment tout ce à quoi je m’attendais, c’est super bien introduis et on passe pas des heures dessus (pas comme l’intro de Heavy Object) L’animation est juste ???? parfaite ? L’opening en jette, l’ending lui est apaisant et doux (et les scenery sont juste magnifiques) ça fait qu’on a un contraste plutôt cool entre les moment où Saitama se bat et ceux où il mène sa vie de tout les jours
    D’ailleurs, plus l’anime avancera plus on jouera avec ce « Il va gagner en un coup de poing ou non ??? » et puis y’a un tas de scènes hilarante (le géant qui tue son frère par mégarde) (Saitama qui dit au crabe qu’il lui rappel un méchant d’animé)
    L’arrivée de Genos!!!! je n’attends que ça hehe

    Du coup j’ai aussi watch Heavy Object et mouais… Finalement c’est moyen, le héros est tellement plat, la scène de la ceinture euh ???? wat. Mais j’aime quand même l’animation et le délire de l’ONU, les objects tous cas, le mecha ça me plait en générale donc, et aussi l’ending qui est plutôt bien foutus, je lui laisse sa chance parce que difficile de juger sur un seul épisode

    J'aime

    1. Ah mais moi je pensais pas!!!, enfin j’étais optimiste parce que c’était un anime vachement anticipé donc je me suis dit: y’a bien une raison ! mais je m’imaginais quelque chose de différent et je pensais pas accroché. Et pourtant ! J’adore !
      Ouais Heavy Object je pense que ça sert à rien de suivre, je pense pas qu’on va pouvoir en tirer grand chose, mais bon… donnons-lui sa chance oui.

      J'aime

  3. Hey!
    Alors, comme toi, j’ai une loooongue liste d’animés (pour l’instant) pour cette saison, ça change des précédentes!
    Bon déjà toutes les secondes saisons (Noragami, Haikyuu #MaMort, K-Project) je n’en parlerais pas, c’est mes bébés, je les suivrais jusqu’au bout aha.
    Mais je me suis mise aux nouveaux animés et voilà, je suis déçue également.
    Heavy Project m’intéresse un peu si on pouvait en découvrir plus sur la politique, l’économie itou de ce monde, mais je doute que ça tourne comme ça. je lui laisse également encore plus chance mais bon, pas sensationnel.
    De même pour Comet Lucifer. C’est beau, ça n’est pas trop mal comme premier épisode mais… le gros mais, c’est que les machines bidulle chouette à la transformers, ça me saoule puissance 1000. du coup bon, j’attends de voir ce que ça donne aussi…
    SNK ça m’a fait beaucoup rire, mais bon en même temps je fais partie des fans victimes de SNk, pauvre de moi. (fin, j’ai été surtout victime de Petra moi, et rien que de revoir mon bb en chibi quoi, bah c’est ma fin) après, j’espère que ça ne deviendras pas trop lourd, chiant et répétitif…
    One Punch Man, on est d’accord, c’est franchement génial. Le concept est hyper bien trouvé, c’est un animé très fluide et comique, fin à mon avis, ça va être le petit bijou du côté des nouveautés de cette saison!
    enfin, dance with devils, c’est pas trop mal. y’a évidemment, comme tu l’as dit, des trucs kitchs et revus, mais bon. l’idée de comédie musicale j’ai vraiment ça trouvé cool, ça change! bon au niveau du scénario pour l’instant c’est pas trop dégueu, faut voir au fur et à mesure des épisodes!
    et sinon Sakurako-san ça ne m’avais pas trop attirée quand j’ai vu le pv, mais après avoir lu ce que tu as dit dessus, je pense aller jeter un coup d’oeil sur l’épisode pour voir ce que ça donne!

    J'aime

    1. Hi there !
      Oh, ça commence souvent comme ça, puis au final je me retrouve rarement avec autant d’anime qu’au début ! Je sens qu’il y en a qui vont vite passer à la trappe. A commencer par Heavy Object et Comet Lucifer; tout comme toi, je suis pas très emballée, mais on est pas à l’abris de bonnes surprises.
      J’ai les mêmes inquiétudes pour SnK, mais malheureusement, je doute que ça soit le genre d’anime qui se renouvelle et arriver à garder les gens intéressés; déjà le format est beaucoup trop long.
      On est d’accord sur OPM et Dance with Devils ! Sauf pour le scénario, je suis pas très optimiste à son sujet, mais qui sait… après tout, on en sait encore peu.
      J’espère que ça te plaira ! tu m’en diras des nouvelles hehe.

      J'aime

      1. t’inquiètes c’est la même de mon côté, je vais certainement en lâcher quelques uns en cours de route!
        je suis d’accord, ils auraient mieux fait de faire des épisodes de 5 minutes, là c’est un peu trop long et ça peut rapidement être gavant…
        Bah le scénario est sans plus mais bon, je leur laisse une chance parce que Kamigami no Asobi avait réussi à me surprendre, alors pourquoi pas dance with devils?
        ouaip il faut que j’aille justement voir ça!

        J'aime

  4. ARRRGHHH! J’ai loupé ton article sur les premières impressions.
    Bon ben On aura que Starmyu et One Punch-man en commun cette saison. Finalement, Je n’ai pas résister à Starmyu. Juste à cause d’Hosoyan. Je trouve que l’anime se laisse regarder. le rythme est bon, mais entendre une chanson par épisode, je pense que ca va vite me courir sur le haricot (J’ai passé celle de l’épisode 2)

    One-Punch Man, j’avais eu l’occasion de voir le premier épisode lors de l’avant première le mois dernier au Japon. C’est juste délirant et l’animation est excellente. Mais personnellement, je préfère lire le manga.

    Sinon, je regarde aussi Noragami, mais juste pour me souvenir de ce que j’ai lu il y a bien longtemps. L’animation est correcte, mais j’ai peur que les studios veulent trop en faire et coupent trop de choses par rapport au manga. Du coup, je suivrai, mais de loin seulement.

    Haikyu saison 2. Ca m’avait trop manqué. Le rythme est juste excellent. La série est entrainante et on ne s’ennuie pas un seul instant. En plus, les graphismes sont juste unique et l’animation est super fluide. Bref, c’est un anime de super qualité. Du coup, il faudra que je profite d’habiter à Sendai pour aller visiter les lieux qui ont servi de décor à la série.

    Je suis aussi K: returns of the king de loin. Mais c’est super sexualisé et érotisé de partout cette série. Je pense que je la marathonnerai quand plus d’épisodes seront sortis.

    Grosse Fan de Garo! Je suis la nouvelle série, même si l’univers et l’époque Heian m’enchantent moins que l’univers hispanique de la première série. Mais c’est Garo et moi, je résiste très peu à un mec en grosse armure… ou plutôt à l’armure en fait, le mec dedans je m’en fiche. Mais c’est GARO!

    Et l’anime qui est pour moi un petit bijou cette saison, c’est Concrete Revolutio. J’adore les anime un peu farfelus qui sortent des carcans habituels. Ca me rappelle vaguement un mélange de gatchaman/ gurren lagan/ et un anime du printemps dernier dont j’ai oublié le nom. Je suis déjà sous le charme de Concrete Revolutio. La narration est intéressante et j’espère que ça va valoir le coup et pas terminé en pétard mouillé.

    Et j’ai encore écrit un gros pâté. -__-

    J'aime

    1. Je l’ai à peine terminé avant-hier donc t’arrives au bon moment, en fait !
      Ca me fait pas mal rire les chansons, je trouve qu’elles sont super mal introduites, mais elles sont pas super longues donc… ça va !
      Je pense que je lirai aussi le manga quand l’anime sera terminé !

      Comme tu l’as dit, on a rien d’autre en commun cette saison donc j’ai pas vraiment d’avis sur les autres anime dont t’as parlé.
      Haikyuu!!, je regrette de jamais avoir pris le temps de continuer; maintenant on en est déjà à la deuxième saison, ça me décourage un peu à reprendre haha mais faudra vraiment que je le fasse un jour.
      Je sais pas grand chose sur K, et j’imaginais pas ça « sexualisé et érotisé », tu m’apprends quelque chose !
       » et un anime du printemps dernier dont j’ai oublié le nom » c’est pas à Punchline que tu penses par hasard ? C’est en tout cas à ça que cet anime me fait penser!, il m’attirait vraiment beaucoup, et finalement j’ai même pas regardé le premier épisode…

      Et merci pour ton « gros pâté » haha, merci d’avoir pris le temps de partager tes « premières impressions » !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s