Publié dans Otome Game

Les pigeons sont de retour pour les fêtes… !

hatoful-boyfriend-holiday-star-ps-vita-ps4

Comme promis tout juste trois articles plus bas, voici un petit article sur le remake d’Hatoful Boyfriend: Holiday Star, la suite d’Hatoful Boyfriend, sortie le 15 décembre sur Steam.

Pour ceux qui débarqueraient et qui n’auraient vraiment jamais entendu parler d’Hatoful Boyfriend, c’est un dating sim qui met en scène des pigeons, donc… si vous avez toujours rêvé qu’un oiseau vous susurre des mots d’amour, jackpot!, ce jeu est fait pour vous. Mais rassurez-vous, même si, aussi étonnant que cela puisse être, vous n’êtes pas attirés par les pigeons, « HatoKare » pourrait quand même vous plaire; c’est un jeu cachant bien des surprises, et qui fait aussi bien dans l’humour que dans l’émotion. Je vous en parlerais bien pendant des heures, mais ça serait sans grand intérêt puisque je l’ai déjà fait ici:

Aujourd’hui, je suis uniquement là pour vous parler de la séquelle. Et d’ailleurs, comment se présente-t-elle ?! Déjà, il faut savoir que contrairement à son prédécesseur, Holiday Star n’est pas un dating sim. Cette fois, il ne s’agit plus de gagner le cœur des différents pigeons de St-Pigeonation’s, mais d’apprendre à les connaitre davantage à travers quatre histoires principales, six histoires courtes, et une émission de radio.

hb2

En effet, le jeu s’articule autour de quatre histoires, et finalement, on se rend compte qu’on s’est beaucoup éloigné de l’aspect dating sim pour se rapprocher d’un style visual novel semblable à celui de Bad Boys Love (la route « bonus » du premier jeu). C’est à dire que c’est toujours une histoire interactive, donc avec des choix à faire, mais il n’est plus question de « draguer » les personnages, et il n’y a plus qu’un scénario possible (faire les mauvais choix nous mène à une dead end, et non à des routes différentes).

Bref !, la première de ces histoires s’intitule « The Christmas Thieves Attack ». Hé oui, vous avez bien lu: quelqu’un veut voler Noël. Et non, ce n’est pas le Grinch. Ils sont deux, et s’attaquent à tous les sapins de la ville: aucune déco de Noël n’est épargnée ! Inacceptable. Hiyoko, Ryouta et Sakuya sont bien décidés à mettre un terme à cette ~mascarade~ en tendant un piège aux voleurs. On commence en douceur, avec cette petite histoire tout à fait approprié à la saison, au cas où vous seriez pas déjà assez dans l’ambiance de Noël. C’est sympa, drôle, on est content de retrouver les personnages, Iwamine est chou.

On enchaîne avec « Fallen Chronicles – Absolute Zero », qui se concentre sur le personnage d’Anghel. Ce qu’il se passe, c’est qu’il travaille dur sur son manga, dont il ne vendra malheureusement pas une seule copie au Comiket; et au moment où il est sur le point de perdre espoir, il se fait repérer par l’éditeur en chef d’un magazine de prépublication, très enthousiaste de faire découvrir Anghel et son travail à ses lecteurs. Mais est-il vraiment sincère dans sa démarche ? Cet éditeur est louche, et Hiyoko le soupçonne d’avoir de mauvaises intentions envers Anghel qui, à chacun de leurs rendez-vous, semble un peu plus affaibli.

HolidayStar

J’aime bien cette histoire, il y a plein de références à la communauté otaque, on fait un petit détour par le Comiket, Ryouta se travestit une fois de plus,… Et surtout, elle introduit un nouveau personnage haut en couleurs: Nishikikouji Tohri (dont la version humaine ressemble à ça, si ça vous intéresse).

Très bientôt, il aura même le droit à sa propre route !!, qui sera disponible ne tant que DLC sur Steam. J’écrirai sûrement deux/trois mots dessus quand elle sera disponible; normalement, ça devrait sortir en même temps que la version sur PS Vita.

Et maintenant qu’on est déjà à la moitié des histoires principales, on va passer aux choses très sérieuses. Sortez la boîte de mouchoirs. Tout ce qu’on a vu jusqu’à présent, c’était de la rigolade, c’était rien du tout à côté de ce qui nous attend avec cette troisième histoire.

« The Day The Night Slept » est la « vraie » histoire, si je puis dire, du jeu, puisqu’elle prend justement place sur l’étoile Holiday Star. En effet, les personnages se retrouvent tous sur le toit de l’école, de nuit, pour observer une éclipse solaire. Même Nageki, qu’on pensait incapable de sortir de la bibliothèque, a réussi à venir assister à l’événement puisqu’il se trouve qu’il sait se déplacer verticalement… Et tout se déroulait normalement, jusqu’à ce que d’un seul coup, Hiyoko plonge dans un sommeil des plus profonds, et se retrouve à partager un rêve avec Nageki. Les deux sont au bord d’un train qui roule à travers l’espace, et qui finit par s’arrêter sur la fameuse Holiday Star. A peine ont-il posé le pied hors du train que la station disparaît. Puisqu’ils n’ont de toute façon rien d’autre à faire, Hiyoko et Nageki décident de profiter de ce rêve qu’ils partagent ensemble et d’explorer un peu les lieux.

hatokarehs
Les backgrounds de l’Holiday Star sont !! super beaux.

Ils font la rencontre du roi, qu’on appelle tout bêtement The King, leur présente plusieurs requêtes.

ousamapic_3091
C’est lui.

En les acceptant, nos deux héros vont se rendre compte que tous les personnages qui étaient présents sur le toit durant l’éclipse sont eux aussi présents dans le rêve.

C’est un univers très sympathique à découvrir, et c’est agréable de passer un peu plus de temps aux côtés de Nageki. Je trouve l’histoire vraiment très intéressante et j’aimerais mieux ne pas vous la spoiler donc je vous passe les détails mais tout ça nous mène à la quatrième histoire, qui est en fait la suite de celle-ci.

« The Day the Night Slept (After) », la conclusion, le point final. J’ai adoré, et surtout, j’ai versé des litres de larmes. Dur de vous décrire cette histoire sans vous spoiler; sachez juste qu’on y découvre les insécurités de chacun des personnages et… je pensais être habituée aux séquences émotions d’HatoKare, mais en fait… non. Le pire, c’est que c’était même pas la première fois que je jouais à Holiday Star, mais… ça m’a touchée autant que la première fois, peut-être même plus. Ryouta et moi, même combat: quand il a commencé à déballé ses problèmes, j’ai cru qu’il était en train de raconter ma vie, c’est con à dire mais ce pigeon et moi, on a les mêmes angoisses, et en un sens, ça m’a fait du bien. Oh, et un des personnages, dont je tairais le nom, a un passé tellement lourd, une histoire tellement horrible… On s’attendrait vraiment pas à tout ça d’un jeu sur des oiseaux, et pourtant.

Je n’ai vraiment pas envie de trop vous dévoiler l’histoire, et pour ça, il faut même que j’omette de parler de certains personnages, mais d’un autre côté, j’ai tellement envie de parler d’Holiday Star !! Donc si vous avez déjà joué au jeu (ou alors, quand vous aurez fini de le faire) n’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires et à me parler de tout ce qui vous a marqué dans cette histoire, parce que y’a énormément à dire !

hatofull

L’aventure ne s’arrête pas là puisque lire ces histoires principales débloque six histoires courtes:

Pigeon Shrine Visit: pour célébrer la nouvelle année, vous pouvez vous rendre au temple avec le pigeon de votre choix. Le petit truc sympa, c’est qu’on peut choisir d’afficher leur version « humaine » ! Les scènes ne sont pas bien longues mais n’en restent pas moins chouettes !

shrine visit

– « Legumentine’s Chronicles »: en gros, c’est le jour de la St-Valentin, donc « Legumentine’s Day dans le monde d’HatoKare, et Tohri n’a reçu aucune graine. Et si lui n’en a pas, pourquoi les autres en auraient ? Du coup, il va dévaliser les magasins, il y achète toutes les graines disponibles pour que personne ne puisse en acheter.

« Midnight Attack of the Nightmare »: Anghel n’apparaît pas dans les deux dernières histoires sur l’étoile Holiday Star, et ici, on apprend pourquoi. J’aime bien cette histoire parce que c’est l’une des rares, peut-être même des seules, fois où le voit sortir de son personnage, de son « chuunibyou », et c’est assez drôle !

Albert’s Secret: une histoire sur Albert, le majordome de Sakuya. Yuuya le soupçonne d’avoir de mauvaises intentions envers son frère, et mène donc ça petite enquête. Il s’avère que tout n’était qu’un malentendu, et Sakuya nous raconte comment Albert en est venu à travailler pour lui, en tant que majordome, mais pas que…

Albert_Alain_Alkan

« Preliminary Inspection »: en prévision d’un voyage scolaire, Iwamine, Shuu et Hitori font le tour de Kyoto à la recherche de lieux à faire visiter à leurs élèves. Evidemment, la visite touristique est centrée sur les pigeons; on nous fait découvrir des lieux réels qui ont un rapport de près ou de loin avec nos bêtes à plumes.

– Une fois que vous avez lu tout ça, vous débloquerez  « The Day the Night Slept (After After) »: c’est une compilation de « scènes coupées » d’Holiday Star, des scènes bonus, qui fait un peu office d’épilogue.

Sans titre 8

Et enfin, vous débloquerez la « radio », c’est une sorte d’émission en six épisodes où Ryouta répond aux questions des fans ! Il sera parfois rejoint par d’autres personnages, et… c’est rigolo!!, on apprend plein de choses sur l’univers d’Hatoful Boyfriend et ses personnages, c’est une section très sympa et je regrette qu’il n’y ait pas plus de parties !

.

Et sur ce, on a fait le tour. C’est quand même nettement moins long que le précédent jeu, qui faisait plus de dix heures, et celui-ci doit en faire tout juste quatre. Ça ne vous occupera sûrement pas plus de deux jours, mais si vous avez joué et aimé Hatoful Boyfriend, vous ne pouvez qu’adorer Holiday Star et c’est une superbe addition au premier opus. Ça vaut totalement coup et je ne peux que le recommander.

Je l’ai déjà indiqué quelques articles plus bas, mais permettez-moi de rappeler aux intéressés qu’Holiday Star est à 9,99€ sur Steam, et si vous lisez cet article avant le 22 décembre, il est en ce moment à -15% !

Un commentaire sur « Les pigeons sont de retour pour les fêtes… ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s