Publié dans Chronique

Les titres que j’écoutais en boucle…

kageyama-tobio-full-18221931

Il y a… presque un an, j’ai sorti un article intitulé « Ces titres que j’écoute en boucle…« , un article « playlist » qui rassemblait, comme son nom l’indique, mes « musiques du moment », et… vous l’avez plutôt bien reçu ! C’est un article qui a été pas mal visité, et comme ça avait l’air de vous plaire, et que j’adore partager de la musique, j’ai continué à en faire, j’en fait environ tous les trois mois. Et, on va pas se mentir, ça vous intéresse de moins en moins, les stats baissent un peu plus à chaque fois, mais je continue, je m’acharne. Et aujourd’hui, je reviens avec une version un peu différente puisque cette fois-ci, je ne vais pas parler des chansons que j’écoute en ce moment, mais de celle que j’écoutais. Je vais faire un petit voyage dans le temps et revenir à l’époque où je découvrais la japanim’ et que je n’écoutais que des « anisons », autrement dit, des musiques d’anime. On va voir quelles chansons la weeb que j’étais écoutait le plus, et peut-être que ça vous rappellera, à vous aussi, de bons souvenirs.

 

C’est, je crois bien, l’une des toutes premières chansons japonaises que j’ai commencé à écouté, littéralement, en boucle, alors que… encore aujourd’hui, j’ai jamais touché à un jeu de la saga Tales Of. Starry Heavens est une chanson du groupe « day after tomorrow » ayant servi de générique d’intro au jeu Tales of Symphonia; dans le temps, sur Skyrock, on pouvait créer des « blogs music » pour poster des pistes audios, et c’est sur un blog comme ça que j’ai découvert plein de chansons chouettes, notamment Starry Heavens, qui m’a tout de suite plu, parce qu’elle avait quelque chose d’épique, qui donne envie de partir à l’aventure, et je sais pas, ça m’a parlé, je l’ai téléchargé et je l’ai écouté sans m’en lasser pendant des mois.

J’adorais Gosick, je disais souvent que c’était mon anime préféré, et encore aujourd’hui, j’y suis très attachée, parce que… j’ai tellement de bons souvenirs, de bons moments, rattachés à cet anime, qu’il aura toujours une place « spéciale » pour moi; mais malgré toutes ces niaiseries, je me demande souvent ce que j’en penserais si je le re-regardais aujourd’hui ?, maintenant que j’ai un esprit un peu plus critique, est-ce que je le trouverais toujours aussi bon ? J’ai souvent envie de le revoir, mais j’ai peur de me rendre compte que c’est finalement pas si bien que ça. Il va falloir que je tente quand même un jour. En attendant, Unity, le second générique de fin de l’anime chanté par Komine Lisa, était une chanson presque… « importante » pour moi. Pas la meilleure de l’anime, je lui préfère d’ailleurs Destin Histoire, l’opening, mais… je me souviens qu’à l’époque, les paroles m’avaient beaucoup touchées, et je me suis vraiment attachée à cette chanson, je l’écoutais tout le temps.

S’il y a quelque chose que j’écoutais encore plus que les génériques de Durarara!!, c’était les reprises de Limone-sensei. Limone-sensei, pour ceux qui malheureusement ne le connaissent pas, est un utaite; c’est comme ça qu’on appelle les chanteurs qui reprennent des chansons et les postent sur Nico Nico, c’est tout un phénomène donc vous avez sûrement déjà dû croiser ce terme quelque part. Et… la particularité de Limone-sensei, c’est que sa voix est quasiment identique à celle du seiyuu Kamiya Hiroshi, qui a, entre autres, doublé le personnage d’Orihara Izaya. Donc ce que Limone a fait à plusieurs reprises, c’est de chanter des chansons en imitant Izaya, et sa cover la plus populaire, et que j’ai écouté un million de fois, c’est Uzaya Circulation, une parodie de Renai Circulation, l’opening de Bakemonogatari (où Kamiya Hiroshi double d’ailleurs le personnage principal). Je me souviens l’avoir écouté en boucle une nuit avant la rentrée pour me changer les idées et essayer d’un peu positiver. (Et il y a beaucoup d’autres chansons, qu’elles soient de Limone-sensei ou non, qui sont reprises avec la voix d’Izaya; il y en a plein sur Youtube et ça a longtemps été ma drogue de toutes les trouver et les écouter. Jetez-y un coup d’œil, à l’occasion !)

Matsutte Matsutte! Irassha~i! est un des character songs de Tsuruya (doublée par Matsuoka Yuki) dans Suzumiya Haruhi no Yuutsu. Cette chanson se trouve sur le volume 6 des character songs de la seconde saison, si jamais ces petits détails intéressent quelqu’un. J’étais fan des character songs de cet anime; je suis toujours fan de l’anime d’ailleurs, et des character songs en général par la même occasion. J’adore ce concept, j’adore la façon dont les chansons reflètent si bien la personnalité des personnages, et… c’est le cas pour Tsuruya. Toutes les chansons sont géniales, même si j’ai mes préférences, et l’une que j’ai dû le plus écouté et que j’écoute encore de temps en temps, c’est celle-ci. Au même titres que les autres chansons de Tsuruya, elle donne la pêche, et ça fait du bien.

J’aimais tellement Kaichou wa Maid-sama!, et je sais que j’en ai déjà parlé en long et en large dans un autre article, mais malgré tous ses défauts (Usui étant le plus gros), c’est un anime que j’aimerais toujours, parce qu’il me rappelle de bons moments, passés avec des personnes à qui je tenais beaucoup, et, bref, j’étais aussi très à fond sur l’opening: My Secret, par Mizuno Sayaa. Il est si… chou ?, et plein de bons sentiments, il me mettait de bonne humeur et quand je le ré-écoute aujourd’hui je le trouve toujours aussi sympa.

J’ai jamais vraiment aimé Gakuen Alice, c’était une adaptation un peu dégueulasse du manga, je l’avais regardé par principe. Par contre, ce que j’aimais le générique de fin ! J’adorais les paroles, c’était si doux, et agréable, à l’époque j’y trouvais quelque chose de « rassurant », il est trop mignon ! Il s’appelle Shiawase no Niji, et il est chanté par les seiyuu de Mikan et Hotaru, à savoir Ueda Kana et Kugumiya Rie ! C’est une belle chanson, elle est parfaite pour les personnages, qui ont une amitié que j’enviais beaucoup quand j’étais jeune.

Alors… j’ai l’impression que j’aurais pu faire un meilleur choix. Parce que dans Kuroshitsuji, il y a tellement d’autres bonnes chansons, et de character songs excellents, et… I’m Alive, de Becca, autant je l’adore, autant je trouve qu’elle colle pas vraiment à l’anime. Et en plus, il y avait bien d’autres chansons de l’anime que j’écoutais presque tout autant. Mais, je sais pas, j’ai choisi celle-ci, parce que finalement, c’est très, très rare que je sois nostalgique, mais cette chanson me fait le coup à chaque fois. Je sais même pas pourquoi. Elle me ramène au temps où j’ai découvert Kuroshitsuji, que j’avais d’abord vu à la télé, et que j’avais tellement aimé que j’ai dévoré tous les épisodes en streaming en si peu de temps. C’était le premier ending de la première saison donc forcément ça me rappelle mes « débuts » avec Kuro, si on peut dire ? Pourtant, j’ai pas regardé Kuroshitsuji à une période spécialement agréable de ma vie, je voudrais pas y revenir ou quoi, surtout pas, mais… je crois que cet anime était justement l’une des rares choses qui me rendaient joyeuse, et les paroles me parlaient de la chanson me parlait beaucoup, donc voilà comment elle s’est retrouvée ici.


The end ! J’ai bien aimé faire cet article, j’espère que vous avez aimé le lire ! Dans ce type d’article, je me limite toujours à sept chansons, mais j’en aurais encore eu tellement à mettre dans cette liste ! Peut-être pour une prochaine fois ? En attendant, n’hésitez pas à partager les titres que vous écoutiez en boucle et qui vous rendent nostalgiques !

4 commentaires sur « Les titres que j’écoutais en boucle… »

  1. Oh Starry Heavens ❤ Je la connais par coeur à force de l'avoir écouté 🙂 Et puis le jeu Tales Of Symphonia est tellement bien, en la réécoutant ça me donne envie d'y rejouer 😀

    J'aime

  2. Il est sympas cet article ! 😀
    Moi aussi pendant un moment je n’écoutait que des musiques d’animes. Je ne sais plus tellement lesquelles, mais je suis qu’il y avait le premier opening de Kuroshitsuji. Mon premier vrai manga !
    Quant à la chanson de Limone-sensei, et bien je suis tombée dans le panneau ! J’ai cru que c’était une chanson officiel, même si je trouvais ça un peu bizarre (quelle naïve j’étais XD )

    J'aime

    1. Héhé merci, contente qu’il plaise !
      Kuroshitsuji était aussi un des premiers titres qui m’a initié aux manga et à la japanim, donc on a ça en commun haha !
      En même temps, l’imitation est tellement… parfaite ?! que c’est facile de se méprendre !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s