Publié dans Slice of Life

Slice of Life #14 – Europa-Park !

maxresdefault (45)

Après un mois de mars sans Slice of Life, je débarque en plein mois de mai pour un article un peu spécial puisqu’il sera autour d’un thème: Europa-Park ! Parce que, ce qu’il se passe, comme j’en avais déjà parlé dans un autre post, c’est qu’avec le bac qui approche à grands pas, ma vie se limite un peu au lycée, et vu qu’il n’y a pas grand chose à côté, j’ai pas forcément toujours des trucs intéressants à vous raconter à la fin du mois.

Sauf que ! avec une amie, on a profité du week-end de l’Ascension pour s’improviser un sympathique dimanche à Europa Park. Très bonne initiative de notre part parce que cette journée était proche de la perfection, elle était tellement excellente que j’avais vraiment envie de vous la raconter. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que j’évoque Europa Park sur ce blog, et à chaque fois, je me dis que ça ne parle pas forcément à tout le monde puisque certains n’ont peut-être encore jamais eu l’occasion d’y aller, alors cette fois, je vais en profiter pour vous présenter plus en détails le parc et ses attractions.

Europa-Park-Map

Même si vous ne connaissiez pas Europa Park, je pense que vous avez compris qu’il s’agit d’un parc d’attractions qui a pour thème l’Europe. Il se situe à Rust, en Allemagne, non loin de la frontière avec l’Alsace. C’est le plus grand parc à thèmes d’Allemagne, et le plus visité d’Europe après Disneyland. L’année dernière, il a été élu meilleur parc d’attractions d’Europe sur TripAdvisor, et il peut aussi se vanter d’être le parc saisonnier le plus visité au monde. Fondé en 1975, il a récemment fêté ses 40 ans.

Le parc est divisé en plusieurs « quartiers », chacun représentant un pays européen: la nouveauté qui clôturera la saison printanière est le quartier Irlandais. Il compte également une partie plus « exotique », Adventureland, une « forêt enchantée » sur le thème des contes des frères Grimm, ainsi que le quartier le plus récent: le monde d’Arthur et les Minimoys.

Sacré programme ! Et moi, j’y suis donc allée pas plus tard qu’avant-hier avec ma très bonne amie Ingrid, son frère Matthieu, et sa demi-sœur Joé.

13199077_1171274989569999_1143246086_o (1)
C’est ce que les jeunes appellent #squadgoals.

On a fait un choix assez intelligent en y allant le dimanche, parce que la plupart des gens ont préféré venir pendant les jours fériés, et pas la veille de la reprise du travail et/ou de l’école, donc autant c’était bondé les jours précédents, autant on a eu le droit à des temps d’attente plus que raisonnables à la plupart des attractions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Photo de Wikipédia

On a d’ailleurs commencé par l’Euro-Mir: le parc venait d’ouvrir ses portes, et il était vide.

Comme promis, pour ceux qui seraient perdus, voilà en quoi ça consiste: c’est l’attraction principale du quartier russe, et son design est inspiré de la station Mir. Sa particularité, c’est que l’Euro-Mir est ce qu’on appelle un « spinning coaster » (et c’est d’ailleurs le plus grand, le plus long, et le plus rapide dans son genre), ce qui, vous l’avez sûrement deviné, signifie que les wagons tournent sur eux-mêmes pendant l’attraction.

Donc ce qu’il se passe, c’est qu’au début de l’attraction, le wagon fait son chemin jusqu’au sommet de la plus grande des tours en tournant sur lui-même. Et après, on descend soit dans un sens, soit dans l’autre… Alors par exemple, si vous commencez l’attraction à l’endroit, arrivé à un certain point, votre wagon se retournera une dernière fois, et vous ferez tout le reste de l’attraction à l’envers. Les wagons ont quatre sièges: deux sièges dos à dos, et ne vous méprenez pas !! ce n’est pas parce que vous vous asseyez à l’envers que vous allez faire l’attraction dans ce sens, et inversement: c’est totalement aléatoire, et il n’y a aucun moyen de savoir, et encore moins de choisir, dans quel sens on va faire le circuit. C’est pour ça que je redoute toujours un peu l’Euro-Mir, j’ai toujours peur de la faire en arrière.

Les montées sont beaucoup plus « violentes » quand on les prend à l’envers, il y a toujours un moment où je me cogne la tête, c’est nettement plus agréable de la faire à l’endroit. C’est quand même fun en arrière, c’est juste que, personnellement, je suis moins à l’aise.

Mais cette fois-ci, j’ai pas trop flippé en faisant l’attraction, parce que figurez-vous que notre wagon a à peine eu le temps de s’engager dans la première descente qu’Ingrid lève les mains, et, au passage, m’en claque une. On était à 28 mètres de haut quand ce malencontreux geste a fait tomber mes lunettes. Et là, le sentiment qui m’a envahi était indescriptible. Après quelques secondes où mon cœur s’est arrêté de battre, je me rends compte qu’elles sont à mes pieds: mais pour combien de temps ? Avant que l’attraction ne devienne trop wild, je me suis dépêchée de les récupérer, et de les mettre bien en sécurité dans mon sac, et ce le plus calmement du monde, sans même faire attention aux descentes et à la vitesse, j’étais juste… reconnaissante.

De toute façon, on est descendues en avant, donc c’était rien de terrible. On l’a refait plus tard dans la journée, et cette fois-ci, je suis descendue en arrière, et je me suis cognée la tête, voilà.

launch12
Photo de MackRides.com

Après ça, on a foncé vers le fond du parc, avant qu’il ne se remplisse de monde: direction le quartier islandais, pour faire l’une des attractions les plus populaires du parc, le Blue Fire.

13183102_1171400436224121_1338684277_nDur de choisir, mais s’il fallait vraiment que je nomme mon attraction préférée, ça serait celle-ci. Et j’étais contente de pouvoir la faire parce que ça faisait un bail que j’en avais pas eu l’occasion… Les trois dernières fois où je suis allée à Europa Park, c’était avec des gens qui avaient peur de le faire, et honnêtement… je comprends. Beaucoup sont impressionnés par le Blue Fire parce qu’il est très rapide (d’entrée, il est propulsé à 100 km/h en 2,5 secondes; des chiffres qui en faisaient frissonné plus d’un quand l’attraction a ouvert!!), puis il y a cet imposant looping de 32 mètres… Moi-même, j’ai mis des années avant de me décider à monter là-dedans, et finalement… j’ai regretté de ne pas l’avoir fait plus tôt.

C’était pas ma première attraction avec un looping puisque j’avais déjà fait le Space Mountain de Disneyland, mais j’ai trouvé le Blue Fire beaucoup plus impressionnant puisque le looping est plus grand, et en extérieur. Ce moment où on a la tête à l’envers dans la boucle: excellent !! A côté de ça, il y a plusieurs vrilles, et… beaucoup de sensations !

A ma plus grande joie, nous avons ensuite fait le Wodan – Timbercoaster, qui se situe juste à côté du Blue Fire. Je crois que c’est l’un des endroits où on a dû attendre le plus longtemps (pas plus de 35 minutes cela dit), et c’est même pas comme si ça valait le coup parce que je crains cette attraction.

C’est une énorme montagne russe en bois, qui va à peu près aussi vite que le Blue Fire et qui dure trois bonnes minutes. Alors le thème est assez chouette: il s’agit de la mythologie nordique, et durant la file d’attente, on a l’occasion d’en apprendre plus sur le sujet. C’est aussi une belle attraction, elle est impressionnante et très bien faite. Par contre, ça bouge beaucoup: y’a pas de pentes trop raides mais on est très secoués et c’est super bruyant, un mélange que j’apprécie moyennement. La plupart des roller coaster donnent ce rush d’adrénaline, on appréhende et au final on en redemande. Mais moi, avec le Wodan, c’est jamais le cas, je ne prends pas beaucoup de plaisir à la faire… Je suis l’une des seules cela dit, beaucoup l’adorent !

On s’est ensuite dirigés vers le Fjord Rafting donc je ne parlerais pas en détails, bien qu’on l’ait fait deux fois, parce que c’est fun mais c’est juste des bouées: pas grand chose à dire dessus.

Suite à ça, c’était déjà l’heure de manger, ce qui s’est fait au restaurant FoodLoop.

13141106_1171400429557455_2012043868_n (1)
Photo moche, de moi.

Il se trouve dans le quartier anglais et possède le titre de « premier restaurant looping au monde » (et le seul, d’ailleurs). C’est un concept super original et qui a tout à fait sa place dans un parc d’attraction !! A votre arrivée, vous recevez une carte qui vous permet de commander vos plats et boissons depuis votre table, à partir d’un écran. Votre commande vous arrive ensuite sur des rails, et certaines font même un petit looping avant d’arriver à votre table ! Le restaurant est une attraction à lui tout seul. Rien d’exceptionnel sur la carte cela dit, mais on y mange très correctement, mieux que dans les fast food qu’on peut trouver ailleurs dans le parc, et à des prix raisonnables. A quatre, on en a eu pour environ 35€, en comptant les boissons. Je pense que c’est à tenter, au moins une fois !

Nos petites cocottes, et une de nos boissons qui vient à nous !

Encore une fois, on a eu beaucoup de chance: étant stratégiques!!, on est allé manger à 11h pour éviter la foule, et on a pu tout de suite être placés à une table, et servis plutôt rapidement. Quand on est sortis, le restaurant s’était rempli et la file d’attente sortait du restaurant…

europa-park-arthur-minimoys-ride
image: leparcorama

Une fois le ventre plein, c’était direction Arthur au Royaume des Minimoys. C’est pas une nouveauté de la saison mais la dernière grosse construction que le parc ait connu: le nouveau quartier a été inauguré en juillet 2014. Tout se passe sous un gros dôme, avec un décor qui en met plein les yeux, et plusieurs petites attractions pour les enfants, un restaurant, et l’attraction principale: Arthur – The Ride. C’est un petit roller coaster, y’a pas énormément de sensations parce que c’est aussi fait pour les plus jeunes, mais c’est un ride très agréable, et original ! Les wagons sont suspendus sur les rails, on a les pieds dans le vide, le circuit passe par l’extérieur et nous fait presque frôler l’eau du lac, on prend parfois un peu de vitesse,… Ca vaut le détour !

13149898_1171400369557461_870712899_n.

Truc cool qu’on a testé pour la première fois: le restaurant propose de goûter la boisson du film, le « Jack Fire« . Sous cette apparence verte mystérieuse et presque repoussante, il n’y a qu’un modeste jus multivitaminé.

.

.

Europa-Park_-_Poséidon_(11)
Photo de Wikipédia

On s’est alors dirigé vers le Poséïdon, au quartier grec. Notre deuxième attraction à eau de la journée ! Contrairement au rafting, là c’est de nouveau à un grand huit qu’on à faire. C’est sympa, y’a toutes les sensations qu’il faut, la dernière pente est super raide, et en prime, on est mouillés (quand il fait chaud, c’est pas négligeable). L’attraction est placée sous le signe de la mythologie grecque, un thème qui me plait beaucoup !, et un détail que j’avais toujours trouvé sympa, c’est que la file d’attente se fait avec une musique de Princesse Mononoke en fond (malheureusement, après 16 ans!!, elle a été remplacée ce printemps). Bref, un détail qui n’intéresse que moi, mais retenez que c’est une très chouette attraction, et qu’en plus, mon père y travaille, donc si jamais un jour vous la faites, dites bonjour à Christian; je compte sur vous.

Pegasus_Coastiality_1_01
Image du site d’Europa Park

Juste à côté de l’entre du Poséïdon, il y a l’entrée du Pegasus. Un tout petit roller coaster, à la base sans grand intérêt. Sauf qu’Europa-Park a récemment accueilli une petite nouveauté: « Coastiality ». En gros, c’est un roller coaster en réalité virtuelle: pour 2€, on a la possibilité de se faire équiper de lunettes Samsung Gear qui nous font défiler un film pendant l’attraction. Vous avez tous entendu parler de l’Oculus Rift, j’imagine ? Bah ici, c’est pareil, sauf qu’au lieu de jouer à un jeu, on est sur une attraction: les sensations sont adaptés à l’animation, et c’est comme si les personnages faisaient l’attraction avec nous. Les sensations sont doublés: le Pegasus, qui d’habitude ne procure pas tant de sensations que ça, devient beaucoup plus intense quand on a l’impression que notre wagon tombe dans le vide ou qu’il est sur le point d’entrer en collision avec un train !

Cette technologie pouvait déjà être testée sur l’attraction Alpenexpress, et ce depuis l’hiver dernier, où j’avais déjà eu l’occasion de faire l’expérience. C’était super, on était plongés dans un film avec les mascottes du parc. Depuis ce printemps, on peut aussi le faire au Pegasus, mais avec un film différent; on entre dans l’univers du film « Happy Family », qu’on peut visionner au cinéma 4D du parc: on fait l’attraction avec la famille Wünschmann, mais l’aventure va être perturbée par le sort de la sorcière Babayaga qui va les transformer en monstres et rendre l’attraction un poil plus dangereuse… J’avais envie de tester cette nouveauté faire découvrir ça à mes compagnons qui n’en avaient même jamais entendu parler. Gros succès: ils ont tous les trois adoré, et ils ont hurlé!!, parce que l’air de rien, c’est assez impressionnant. C’est vraiment un truc à faire, ça rend des petites attractions beaucoup plus intéressantes, et c’est le seul parc au monde qui propose une expérience de ce type; ça vaut totalement les 2€.

Après ce sympathique moment, il était temps de passer aux choses sérieuses. Vous savez de quoi je veux parler…

Silver-Star-europa-park-31239041-740-235
Piquée sur Fanpop

L’attraction phare d’Europa Park, la fierté du quartier français, celle qui fait bien flipper sa race à tout le monde: le Silver Star. Avec ses 73 mètres, c’était la montagne russe la plus haute d’Europe avant qu’elle se fasse détrôner par le Shambala de PortAventura en 2012. Il n’empêche que ça a longtemps été, et que c’est toujours, une des attractions les plus longues, les plus hautes et les plus rapides, avec une vitesse de 127 km/h. Quand on arrive en voiture au parc, on entend déjà les gens hurler depuis le Silver Star à des kilomètres.

Mais, parole de fragile qui a eu peur de monter dessus pendant des années, c’est beaucoup plus impressionnant d’en bas. Certes, si on a le vertige, c’est un peu chaud, et c’est vrai que ça va très vite, et que les pentes sont très raides, mais… on est tellement bien installés dans le siège qu’on profite à 100% du circuit et de l’adrénaline qu’il procure sans se faire retourner l’estomac. Y’a aucune sensation désagréable quand on tombe dans le vide, c’est un sentiment super plaisant, et on n’a pas envie que ça s’arrête. C’est d’ailleurs pour ça qu’on l’a refait deux fois; on pouvait se le permettre parce que y’avait, à nouveau, quasiment personne, donc très peu d’attente. Quand je repense au mois de septembre, où j’ai dû attendre une heure et demie…

sista
On a feint l’indifférence et la dignité.

Incontournable, je regrette d’avoir passé tant d’années à aller à Europa-Park sans faire cette attraction.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puisqu’on était au quartier français, on en a profité pour enchaîner avec l’Eurosat. Dans cette grosse boule (qui ressemble étrangement à Epcot… !) se cache une montagne russe qui se fait entièrement dans l’obscurité. Bah en fait, c’est un peu comme le Space Mountain, mais sans les loopings: c’est le même principe, et les mêmes sensations désagréable. C’est censé être un « voyage dans l’espace », on est plongés dans le noir le plus complet, tout ce que l’on voit, ce sont des planètes et des météores, et autres joyeusetés spatiales. C’est une bonne attraction à sensations fortes, mais c’est la moins « violente »: c’est le juste milieu pour ceux qui aiment bien les sensations, mais pas trop. L’attraction monte seulement jusqu’à 25 mètres, et ne dépasse pas les 60 km/h. Par contre, c’est brusque, ça secoue bien comme il faut… C’est bien pour commencer, pour se mettre dans le bain avant de passer aux rides encore plus rapides; c’est souvent l’attraction que je fais en premier, pour me mettre dans l’ambiance, me préparer au reste.

Avec ça, notre journée touche bientôt à sa fin nous avons encore refait le Rafting et L’Euro-Mir, comme précisé plus haut, ainsi que la « Descentes des rapides du Tyrol », qui ne mérite pas non plus qu’on s’attarde dessus parce que c’est juste une rivière sauvage, c’est des bûches comme on n’en retrouve dans plein de parcs. Cool mais sans plus, c’est bien si on veut être mal assis et se rafraîchir un bon coup ! On a terminé la journée sur une autre attraction à eau: l’Atlantica SuperSplash !

atlantica-panorama1
Photo de Grüner Baum

Ceux qui ont lu mon article sur Europa Park en septembre se souviennent peut-être de mon ami Adrian qui, après la fameuse petite pente qui se fait en arrière, avait été totalement refroidie et ne voulait plus rien savoir des sensations fortes pour le reste de la journée. C’est vrai qu’elle est capable de foutre la gerbe aux plus sensibles… C’était rigolo d’ailleurs, parce que pendant la queue, qui pour une fois était assez longue, on était devant un groupe insupportablement bruyant de types qui jouaient les malins… et évidemment, on s’est retrouvé dans le même bateau qu’eux. Mais finalement, c’était un mal pour un bien, parce que les voir devenir blancs comme des cachets d’aspirine quand le bateau s’est retourné et qu’on s’est apprêté à descendre à l’envers… Je rigole encore en repensant au regard apeuré du mec qui se tourne vers moi pour me demander « hé heu le bateau il va pas rester comme ça hein ?! ». Heureusement pour lui, la plus grande pente, qui fait 30 mètres de haut, se fait à l’endroit. C’est rapide, et ça nous a même pas trop mouillés pour le coup !


Sur ce, je pense pouvoir achever le compte-rendu de cette journée. On est sortis du parc vers 18h, pour ne pas arriver chez nous trop tard non plus parce que… faut qu’on fasse semblant de prendre les cours au sérieux. J’espère que vous avez aimé cet article. J’aime beaucoup parler d’Europa-Park, et de parcs d’attractions en général d’ailleurs, donc ça serait chouette si vous avez été intéressés par ma petite présentation des lieux. Si vous y êtes déjà allés, n’hésitez pas à partager avec moi vos attractions préférées, celles que vous aimez le moins,… Dites-moi si vous envisagez d’y aller un jour, si éventuellement, qui sait!!!, je vous ai donné envie de vous y rendre,… Et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas ! C’était long, mais ça m’a fait plaisir de partager cette journée, alors j’espère que vous avez pris du plaisir à me lire.

10 commentaires sur « Slice of Life #14 – Europa-Park ! »

    1. Haha si t’aimes pas les attractions à sensations fortes, t’as pas commencé par la plus douce: les pentes sont super raides sur cette attraction!!!, j’étais trop jeune pour la faire quand je suis allée au Parc Astérix mais j’imagine que ça doit être à peu près la même merde que le Wodan, je pense que je serais pas bien non plus haha

      J'aime

  1. Le parc est super sympa!! J’en fais pas souvent, ça fait bien deux ans que je suis pas allée à Disney ou Astérix et le peu d’attractions à sensations ‘fortes’ doivent se résumer au pauvre nombre de 3 parce qu’avec mon frère et ma soeur, on pouvait pas trop les laisser seuls alors qu’on était en train de faire l’attraction… (l’écart avec mon frère, le plus grand des deux, étant de 5 ans…) Néanmoins, le Silver Star fait toujours aussi peur :)) *rires intérieurs*
    Sinon, les autres attractions restent des attractions à sensations fortes typiques, néanmoins le Pegasus a l’air super sympa à faire, avec le petit film?! J’ai jamais vu ça nulle part et ça a l’air cool. Et le restaurant aussi est marrant haha, c’est sympathique comme concept. ( et cette photo. 100/100. S+. 20/20)
    En gros le parc a l’air vraiment sympathique! J’aime bien le concept des ‘quartiers’, c’est cool, et puis les attractions ont l’air aussi bien!
    Merci pour ce petit aperçu! En espérant qu’un jour je puisse fouler le Silver Star!! (je me sens défaillir d’avance hahaha)

    J'aime

    1. Ha ouais je vois le truc, c’est pas pratique !, mais heureusement à Disneyland (à Astérix aussi sûrement mais je me souviens plus assez bien) il y a pas mal d’attractions « pour la famille », alors qu’Europa Park, c’est sensations fortes OU attractions pour les touts petits, et pas grand chose entre…
      J’espère qu’un jour tu auras l’occasion d’y aller, et si je suis là pour faire le petit guide ça serait encore mieux ;))) mais sérieusement si un jour tu as l’occasion d’y être, ne passe pas à côté du Silver Star, il est impressionnant d’en bas, mais une fois dessus, c’est que du fun ! Je pensais que ça me retournerait les tripes mais en fait on est super bien calés dans le siège, on ressent rien de désagréable (si on a le vertige, c’est AUTRE CHOSE par contre).
      Et oui le Pegasus est très cool, c’est un super concept !!! (dommage que ça soit payant mais bon !!)
      Et de rien, merci à toi d’avoir lu tout ça hehe

      Aimé par 1 personne

  2. Pfff mes amis veulent qu’on y aille mais je suis plus sûre de vouloir toujours y aller aha. Je savais pas qu’il y avait de la réalité virtuelle, comme une des attractions de Bobbejaanland !! C’est hyper intéressant d’utiliser ça de cette façon je trouve. Ces gros loopings rien que de les voir… :’)))) (J’ai le vertige, il faut se mettre à plusieurs pour me faire monter dans un manège) Je me suis toujours pas remis du Typhoon ou du Sledge Hammer à Bobbejaanland ou Osiris et le Tonnerre de Zeus sont mal passés à Asterix :’) Je sais pas encore pourquoi je m’inflige tout ça !!

    J'aime

    1. Oh, le Bobbejaanland j’aimerais trop y aller !!!! il y a l’air d’avoir des trucs pas mal non plus,
      après c’est clair que lorsqu’on a le vertige, c’est pas top, mais si tu t’infliges ça c’est que tu dois aimer quelque part haha ! j’avais aussi le vertige quand j’étais plus jeune mais sur ce genre de trucs je me sens en sécurité, il fallait juste que je ne sois pas assise au bord de l’attraction (mais ça nécessite que le wagon ait 4 sièges, ce qui n’est pas toujours le cas!!). En tout cas je te conseille d’y aller si le projet se concrétise avec tes amis hehe !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est super Bobbejaanland !! Je conseille aussi~ Je dois être masochiste sur les bords, mais après dans les attractions ça passe tellement vite qu’au final on oublie (même si l’appréhension est là au départ aha). Et c’est vrai qu’on est bien attaché, souvent assis donc. C’est pas comme l’accrobranche. e_e Ce que tu dis sur le Silver Star est rassurant, quand j’avais vu la chose je me suis dis « no way » peut-être que je tenterais… Le Blue Fire c’est pas trop sûr, je tiens à la vie en fait.
        On va essayer d’y aller, on verra bien hehe

        J'aime

        1. Haha pareil, maintenant ça va mais y’a encore pas si longtemps J’APPREHENDAIS TOUJOURS MA RACE avant de monter sur un truc, alors qu’une fois que t’es dessus tu prends ton pieds !
          Je trouve le Silver Star largement moins flippant que les autres attractions, elle est impressionnante mais elle est, au final, largement moins violente que le Euro-Mir par exemple (où je suis toujours secouée dans tous les sens haha). Le Blue Fire, ça dépend vraiment de ta sensibilité aux vrilles… le looping, ça va encore, c’est même une super sensation je trouve, mais les vrilles c’est un peu plus violent haha.
          Chouette !!!

          J'aime

  3. Ouaw super description du parc et des attractions 🙂 ! ça me donne trop envie d’y aller du coup. Perso je suis encore dans ma période où j’appréhende trop de rentrer dans ce genre d’attraction, j’hésite pendant 107 ans et quand je suis dedans j’ai trop envie de partir :’D puis finalement quand c’est fini je suis contente et j’ai envie d’y retourner.
    A chaque fois que j’allais a Disney je faisais chier le monde parce que je voulais pas monter dans space mountain ou rock n roll coster, et maintenant je saoules tout le monde dans le manège parce que je fais que de crier (et un cris super aigus en plus, pour bien t’enlever 3/10 de ton audition ahaha !). Je sais pas comment les autres font pour rester complètement stoïques dans les descentes ou les loopings ;’) !!
    Je pense que ce que j’appréhende le plus en voyant ceux d’Europa Park c’est la hauteur (parce que je suis une grosse fragile qui à le vertige), en comparaison, ceux de Disney ce font à l’intérieur, dans le noir quasiment, donc on voit rien \o/.
    En tout cas ça me donne bien envie d’y faire un tour :p !

    J'aime

    1. Ca me fait plaisir de lire ça!, c’est l’objectif de donner envie ! j’étais aussi comme toi avant, mais maintenant à force d’en faire régulièrement, j’ai plus cette boule au ventre avant d’entrer dans l’attraction, j’ai juste hâte ! Du moins, à Europa Park… Parce que le Rock’n’Roll Coaster, j’ai encore jamais eu le courage de le faire ! Tu vois, moi c’est l’inverse: le fait que ça soit dans le noir, et qu’on sache pas à quelle hauteur on est, ou quand les descentes/loopings vont arriver, ça m’angoisse à mort !!! et je déteste le bruit donc Rock’n’Roll Coaster c’est mort j’ai super peur !!!
      J’espère que t’auras l’occasion d’y aller un jour en tout cas!!, et que tu vaincras ta peur de la hauteur hehe !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s