Publié dans Voyage

Moi, au Japon. Okayama, Osaka, Shirakawa.

Hier, nous avons encore quitté Osaka, cette fois pour Okayama. Là-bas, deux incontournables, à commencer par le château d’Okayama. Alors que le château d’Himeji se fait surnommer le héron blanc, celui-ci se fait appeler le château du corbeau. Ca change un peu des châteaux qu’on a déjà pu voir, le noir et l’or rendent très bien et l’endroit est agréable à visiter.

Beaucoup d’artistes en herbe s’amusent à le dessiner. En effet, on peut acheter du matériel de dessin tous les 100 mètres, et plein d’enfants se prêtent au jeu (et je n’ai vu que des chef d’œuvres ?! si jeunes mais tous si doués!!).

De l’autre côté du pont situé devant le château, il y a un des plus beaux jardins du pays; il fait partie des Trois Grands Jardin du Japon, c’est bien sûr le Kouraku-en.

Superbe. Un superbe jardin japonais, très bien entretenu, et même pas trop fréquenté, c’est une visite aussi calme qu’agréable, et pas très chère. Nous n’avons même pas eu le temps d’en faire le tour complet tant il est grand.

J’aimerais vous mettre tellement plus de photos mais ça me bouffe tant de mémoire…

Enfin, on est rentrées, et dans l’après-midi, on est retournées au fameux quartier coréen dont j’avais parlé dans mon précédent article. C’est à Osaka, pas très loin de chez nous, c’était une petite sortie. Alors. Je sais pas ce qu’il se passe avec Korea Town, mais la denrière fois, quand j’ai dit que « tout était fermé très tôt », heu… après y être retournée dans la journée, je crois pas que ça soit un problème d’horaires, je crois que c’est juste mort comme coin.

Peut-être qu’on était là un mauvais jour, ou que les horaires n’étaient toujours pas bons (il était tout juste 17h30/18h cela dit ?), mais la grande partie des commerces étaient fermés (définitivement ou non, ça, allez savoir!). C’est assez paumé, y’a pas grand monde qui s’y balade, on a vite fait le tour,… Y’avait quand même quelques boutiques sympas, on trouve toujours de quoi faire si y’a moyen de dépenser hein, et j’ai trouvé quelques cadeaux pour des amis dans des boutiques de cosmétiques, par exemple.

Bien plus tard dans la soirée, on est allée voir le château d’Osaka de nuit. On aurait pu le voir le jour, mais on tenait à le voir de nuit, parce que je sais pas si ça rend aussi bien sur les photos qu’en vrai, mais comme il est tout de blanc vêtu, quand il est illuminé le soir, c’est tout ce qu’on voit dans la nuit noire et c’est une vue assez fantastique. Et comme ça, on aura vu un château noir et un château blanc dans la même journée ! Et d’ailleurs, pas mal de touristes viennent pour l’admirer de nuit, on était plusieurs à courir sous la pluie pour aller le voir, c’était cocasse. En plus, on ne dit jamais non à peu de pluie dans ce pays.

Et le lendemain, grosse journée. C’était excursion en montagne, pour visiter le village Shirakawa.

J’ai connu Shirakawa en lisant le visual novel Higurashi no naku koro ni/Le sanglot des cigales. Hinamizawa est directement inspiré de ce village, et déjà il y a trois ans, je m’étais mis en tête de le visiter. Sauf qu’à l’époque, c’était beaucoup plus compliqué d’y accéder, peu de bus y allaient ! C’est pas devenu beaucoup plus simple; comme mentionné dans un autre article, on a juste eu besoin d’aller dans une agence de tourisme pour qu’ils nous réservent des places dans un bus.

Par contre, on a très mal géré l’organisation; c’est notre fort d’habitude mais là… En fait, le bus partait de Kanazawa, qui est à un peu plus de deux heures en shinkansen d’Osaka. Et Kanazawa, y’a plein de trucs cools à y visiter: un ancien village de samouraïs !, un autre des Trois Grands Jardins ! On voulait voir tout ça, si déjà on était de passage ! Mais on est arrivées trop tard pour avoir le temps de visiter le jardin, et c’était pas faute d’être partie super tôt d’Osaka; puis le soir, on est rentrées trop tard, on était trop fatiguées, on avait encore plus de deux heures de train à faire,… au final, on n’a rien vu de Kanazawa et c’est très dommage.

DSCN4293

Mis à part ça, on a passé un super moment à Shirakawa. Une heure de bus pour s’enfoncer dans les montagnes, et on débarque dans un endroit unique, qui ne ressemble à rien de ce qu’on a pu déjà voir au Japon. C’est un village magnifique. Ca m’a fait tellement plaisir d’y aller. Bien sûr, il vaut le détour que vous aimiez Higurashi ou pas. Les maisons sont si atypiques ! Et elles sont le symbole même de l’endroit; on les retrouve sur tous les souvenirs, que ça soit des portes-clés ou des gâteaux…

Peut-être qu’on est totalement passées à côté de Kanazawa, mais en tout cas, Shirakawa, on en a profité à fond, et si vous avez le temps d’y passer, en vous en privez surtout pas.

C’est comme ça qu’on a occupé notre journée, c’était un long périple donc c’était bien suffisant. Demain, c’est déjà notre dernier « vrai » jour au Japon (le samedi étant le jour du départ), on ne va pas trop se démener et juste rester dans Osaka.

On se retrouvera bientôt dans un nouvel article, que j’écrirai sûrement d’Italie, pendant mon escale ! Je verrai, j’aviserai. En tout cas, merci de m’avoir suivi pendant maintenant presque trois semaines, merci d’avoir voyagé avec moi; c’est bizarre de se dire que la fin de l’aventure approche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s