Publié dans Review

Automne 2016: Premières impressions !

tumblr_oedruixoty1qimk8ao1_540

Source

Vous savez pourquoi on est là, plus besoin d’expliquer le concept de cet article. Je me lance dans cette nouvelle saison d’anime plein d’espoirs, parce que les deux dernières m’ont vraiment déçue. Mais cet automne est plein de belles promesses, et on commence fort avec Shuumatsu no Izetta. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, c’est une œuvre originale et je m’y suis intéressée pour une raison tout à fait superficielle: le visuel avait l’air bien gay.

tumblr_oee5jsnuwx1vgf8i8o1_500

Et ça tombe bien parce que c’était exactement ce que l’affiche promettait: une guerre, et deux filles qui virevoltent dans les airs en se donnant la main. Un premier épisode très convaincant, je trouve. Et pas seulement pour ça, c’est vraiment intéressant, c’est la Seconde guerre mondiale réimaginée dans un contexte fantasy: je suis toujours un peu sceptique quand les anime parlent de guerre, mais bon. L’histoire se déroule dans une Europe telle qu’on la connait, mais avec des noms différents, et l’héroïne est la princesse d’Elystadt, autrement dit le Liechtenstein mais en plus cool. Et j’aime bien le cadre!!, ça me fait penser à Gosick, et j’adore Gosick, c’est tout à fait nul comme raison, mais j’aime bien l’univers. Et l’héroïne.

L’héroïne, c’est donc la princesse Finé, elle est aussi cool. Elle essaie de voyager incognito pour des négociations, mais se fait pourchasser, et plus tard capturer, par les nazis sauce Shuumatsu no Izetta, des soldats de « Germania ». Mais elle sait se défendre, elle est très déterminée et indépendante, des qualités qu’on aime voir chez un personnage féminin: elle saute de trains en marche, elle a le sens du sacrifice…, vole l’arme de l’ennemi, et il y a aussi une scène où on la voit sous sa douche et l’intérêt, au-delà du fanservice, est de nous montrer qu’elle a une cicatrice assez impressionnante ? je sais pas quand ni comment elle s’est fait ça, mais Finé est une casse-cou, et c’est un euphémisme. Quand elle était encore toute jeune, elle s’est liée d’amitié avec ce qui pourrait être une sorcière ? Cette amie, c’est Izetta bien sûr: elle était dans la drôle de capsule qui se trouvait être dans l’avion dans lequel Finé était retenue. On a envie d’en savoir plus sur leur relation, leur passé !

Beaucoup d’action dans cet épisode, et c’est une bonne chose, l’exposition vient seulement plus tard, et je préfère ça, parce que quand on débute tout de suite sur des minutes et des minutes d’explication sur le contexte géopolitique de l’anime, bon, je m’ennuie rapidement, mais là on accroche assez facilement. En plus, la musique est bonne, c’est épique, il y a un peu d’opéra,… Tout pour captiver mon attention et me donner envie d’en voir plus. Je pense que cet anime s’annonce bien ! On va voir où l’histoire nous emmène.

Source

J’enchaîne avec Magic Kyun! Renaissance. Je ne me souviens plus très bien des premiers épisodes d’UtaPri que j’ai vu… mais je crois que cet anime-là, c’est UtaPri. Ah, c’est nul de comparer les anime entre eux, surtout s’ils appartiennent au même genre, forcément y’aura des similitudes, ça ne veut pas dire que l’un est une copie de l’autre, blabla, mais bon. Aigasaki Kohana est notre héroïne, elle veut devenir une « arista », c’est ces gens qui transforment leur art en magie. Elle veut devenir comme sa mère. Sauf qu’elle débarque ici sans même arriver à produire de la magie ! Elle a un long chemin à faire. Mais elle ne sera pas seule. Elle a une colocataire sympa, Juri. Et plein de beaux mecs tout autour d’elle.

Je ne pense pas que ça va voler très haut, mais je pense que c’est un anime qui va très bien réussir dans ce qu’il fait, parce que son but n’est pas de nous apporter une histoire profonde, juste de la romance niaise et de la musique, c’est censé faire rêver, et ça marchera sûrement bien sur le public concerné. Moi, en général, les anime comme ça ne me disent rien, par contre sous forme de jeu, je faiblis!!, donc j’aimerais bien tester l’otoge si un jour l’occasion se présente. En attendant, l’anime n’a pas l’air trop mal dans son genre: la musique est correcte, et c’est très beau. Ichijouji a toute une chanson en anglais, et…je sais que beaucoup vont en rire parce que la prononciation des japonais est souvent tournée en ridicule… … moi je la trouve bien, le seiyuu, Umehara Yuuichirou s’est entraîné pendant des mois !! Ca change d’ailleurs de le voir dans le rôle d’un brun ténébreux parce que je le connais dans des rôles plus légers (je pense à Yufuin dans Boeibu Love!, et Wakasa dans cet anime avec une sirène dans une baignoire).

Et donc, comme je le disais, c’est aussi très beau. L’animation est belle, les personnages sont magnifiques, et quand ils pratiquent leur art, ils produisent des « kirakira », des étincelles, des éclats, super jolis. Ca donne de très belles scènes ! Les décors sont particulièrement beaux, l’école est inspirée la Place d’Espagne à Séville, ça m’a vraiment fait kiffer, j’adore qu’on référence des endroits que j’aime, ça m’a rappelé des bons souvenirs et en un coup, j’étais vendue.

J’espérais que les personnages aient un minimum de personnalité mais c’est mal barré, c’est des archétypes et je pense pas que ça ira pas loin. La suite logique, à mon avis, c’est qu’ils vont former un groupe d’idols pour le festival culturel, mais en attendant, ils ont bien d’autres talents ! Ichijouji, « le roi », il chante, certes, mais il y en a qui danse!, un autre qui peint!, on a un musicien, un prodige de calligraphie, et même un qui sculpte (sans oublier l’héroïne qui fait des arrangements floraux!). Mais c’est pas des personnages qui auront beaucoup de dimension à mon avis, et c’est dommage. Bon dans son genre, c’est clair, mais il ne tentera pas de se démarquer, de proposer quelque chose de nouveau, donc à prendre ou à laisser selon vos goûts en la matière.

Source

Je suis aussi au regret d’annoncer que je ne suis pas particulièrement emballée par Touken Ranbu -Hanamaru-, ce qui était à prévoir parce que j’attends plus l’adaptation épique d’Ufotable que ce spin-off là. Malgré tout, c’est pas trop mal. Normalement, vous êtes un peu familier avec le concept: Touken Ranbu, ce sont des épées qui ont pris des formes humaines, et elles voyagent dans le temps pour modifier le cours de l’Histoire. Je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, j’attendais l’anime pour découvrir l’univers, mais je n’avais jamais touché au jeu avant: du coup, je me demandais si le fait que tous ces beaux garçons soient censés être des épées allaient avoir son importance, et… il se trouve que c’est le cas ! Ils parlent de leurs propriétaires, ils ont leurs souvenirs d’épées, après un combat, ils vont en « réparation »,… ça a intérêt, et du coup c’est assez original comme idée. Je veux vraiment voir ce que ça donne dans un contexte sérieux, avec de l’action,…

Là, l’ambiance est plus légère, et c’est littéralement un anime « moeblob ». Vous voyez les anime comme… Gochuumon wa Usagi desu ka ? ou Non Non Biyori ? Bah, c’est ça, mais avec des garçons. C’est sympa, mais y’a quelque chose de si niais qui se dégage de ces personnages!!, je ne sais pas si j’aime ça ! Mais c’est agréable à regarder, c’est beau, et il y a quand même des combats, un peu d’action quoi!!, ça m’a gardé éveillée et intéressée.

En tout cas, on a une belle panoplie de personnages, je m’imagine mal retenir tous ces noms, et ce que j’ai encore plus de mal à imaginer c’est qu’ils vont tous avoir une personnalité bien distincte et un semblant de profondeur, mais en tout cas je crois déjà avoir repéré mon best boy: Kiyomitsu, apparence androgyne, jolie queue de cheval, il est cool, a un beau vernis à ongles et mets des fleurs dans les cheveux de ses potes.

tumblr_oehn13tdof1thug2po1_540

Source

On en vient à l’anime « court » que je suivrai cette saison: Gakuen Handsome. Le personnage principal vient d’arriver dans une nouvelle école où il n’y a que des garçons, il y fait la rencontre d’un prof très sexy, et retrouve son beau-gosse d’ami d’enfance. Ca, c’est pour le premier épisode, mais d’autres archétypes propres à ce genre vont se rajouter dans les épisodes à venir.

Absurde parodie des jeux Boys Love, volontairement mal dessiné et avec des personnages aux mentons exagérément pointus. C’est fun, c’est assez court pour ne pas qu’on s’en lasse, donc à suivre.

tumblr_oejuhe0djc1r60zuio1_540

Source

Ce fut ensuite au tour de Nanbaka, une comédie se déroulant dans le cadre un peu particulier qu’est à la prison, par le même réalisateur que Gintama, Danshi Koukousei no Nichijou ou encore Boeibu Love!.

Ca débute sur les quatre personnages principaux, les prisonniers Juugo, Niko, Rock et Uno qui tentent de s’échapper de la prison censées être la plus sécurisée du monde, personne n’aurait jamais réussi à s’en échapper, et pourtant… ils n’en sont pas à leur première tentative ! Mais ils finissent toujours par se laisser attraper, parce qu’après tout, ici la nourriture est bonne, et c’est pas comme s’ils avaient une famille ou une maison qui les attend à l’extérieur…

Une première partie pas très convaincante je trouve ! Efficace pour introduire les personnages, mais un peu longue, ennuyante, j’ai pas trouvé ça si drôle…

La deuxième partie était nettement plus divertissante, j’ai souris davantage, ça se laisse regarder, après il faut adhérer à l’humour: on n’a pas tous le même, donc certains adoreront et d’autres resteront indifférents. Pour l’instant je crois que j’aime bien!, sans plus, mais c’est original en tout cas, et le graphisme me plait beaucoup. C’est extrêmement coloré, des couleurs très flashys et des personnages qui sont constamment en train de « briller », c’est un style que j’adore. Les personnages sont hauts en couleurs, ils ont tous un chara-design unique.

La fin était un peu bizarre par contre ? la série a pris un ton plus sérieux mais l’atmosphère ne s’installe pas, on a dû mal à prendre l’histoire de Juugo au sérieux et le changement ton était assez inattendu, la transition pas forcément très bien faite, je sais pas où ça va nous mener mais je crois que je préférerais que l’anime ne se prenne pas au sérieux et n’essaie pas de se lancer dans un truc trop profond, parce que c’est clairement pas un titre qui s’y prête, du moins c’est ce que j’estime pour l’instant. A suivre, encore un peu !

tumblr_oelcr9exll1slvqiko1_540

Source

Maintenant, on passe aux choses sérieuses, les deux anime que j’attendais le plus: Yuri!!! on ICE et Hibike! Euphonium 2. J’ai tant d’anime qui m’intéressent cette saison!, c’est rare. Mais ces deux-là, plus que tous les autres. Je commence avec le fameux Yuri!!! on ICE dont j’ai parlé non-stop ces derniers mois sur ce blog.

Le premier épisode était parfait. Vous allez dire que j’exagère et vous avez probablement raison, je ne suis pas très objective, mais ça m’a tellement plu, c’est tellement… tout ce que j’aime. Normalement, je ne devrais pas avoir besoin de vous présenter l’anime, j’en ai assez parlé pour que vous sachiez d’ors et déjà tous les moindres détails à son sujet, mais juste au cas où: Yuuri fait du patinage artistique, il se plante à un championnat, c’est la honte, il déprime, après cinq ans il rentre dans sa petite ville natale et envisage de se remettre au patin quand soudain la venue d’un invité surprise va tout chambouler.

L’invité surprise, c’est Viktor, il est trop beau, c’est un champion du patinage artistique russe, c’est un vrai « ikemen », très élégant, si charismatique. C’est l’idole de Yuuri depuis toujours. Quelle ne fut donc pas sa surprise quand il le découvre tout nu chez lui.

Viktor est pote avec un autre Yuri, un prodige du patinage artistique, c’est une petite racaille, une fois il a agressé Yuuri dans les toilettes.

Ce qui marque d’entrée, c’est l’animation: exceptionnelle, grandiose, fantastique, Yuri!!! on ICE est un anime très beau, très travaillé et très soigné, ça bouge beaucoup et c’est très fluide. Les scènes de patinage sont sublimes !!! il faut savoir que des chorégraphes pros ont bossé dessus, les mouvements sont fascinant. Si vous ne le saviez pas déjà: j’adore le patin, c’est un sport que j’adore pratiquer même si je ne le fais pas assez souvent, tout autant que j’aime le regarder, et je crois bien que c’est le seul sport dont je peux dire ça. Et l’anime rend bien justice à cette discipline. C’est aussi un sport qui m’émeut très facilement, je suis toujours très émue devant ces spectacles, et là rien que le générique m’a mis dans tous mes états.

tumblr_oelb7ok0ic1sfqz8qo2_540

Source

Mais la scène où les performances de Yuuri et Viktor sont mises en parallèle étaient de toute beauté, c’est ce que j’ai le plus aimé, et ça a bien duré… un peu moins de cinq minutes ! Très heureuse de voir que ça démarre fort niveau patin dès le premier épisode.

Autre chose qui frappe: l’ambiance est très légère. Je ne m’attendais pas à un anime spécialement « mature », mais c’était plus comique que ce que j’avais anticipé: Yuuri raconte ses échecs sont un ton très enjoué !!, et même la scène où Yuri défonce la porte de ses toilettes et fait son gros dur est cocasse… En tout cas, c’est très sympa à regarder, je n’ai pas vu le temps passer. J’ai juste trouvé dommage qu’on fasse culpabiliser Yuuri sur sa prise de poids, qu’on le taquine dessus,… il a une silhouette plutôt réaliste !? Par contre, très contente de voir pas mal de personnages féminins, tous différents les uns des autres.

J’étais aussi préparée à beaucoup plus de fanservice, finalement c’était juste ce qu’il fallait, c’était très à mon goût, ça faisait longtemps que je n’avais plus vu une paire de tétons dans un anime: c’est pas Free! qui m’y avait habituée… alors voir ça, plus une jolie petite paire de fesses,… on crache pas dessus…

tumblr_oel67rf4st1s37udxo1_r1_1280

C’était super, j’ai passé un très bon moment devant, et y’a aucun doute possible sur le fait que ça sera un anime de qualité, Yamamoto Sayo sait ce qu’elle fait, et nous a-t-elle une seule fois déçue ? Non. J’ai tellement hâte d’être à la semaine prochaine, de faire connaissance avec tous les autres patineurs, et de voir le trio Yuuri/Viktor/Yuri se rapprocher. L’ending promet tant de moments funs, des moments de complicité, les inévitables moments gays aussi,…

Viktor bourré ? Yuri qui fait le touriste ? On se coiffe les cheveux entre boyfriends ? On s’amuse sous la douche ? Je signe ! En plus, sur les images ça ne se voit pas, mais l’ending est sous forme de feed Instagram: j’adore l’idée !! Ah, contente de ne pas avoir attendu pour rien, je suis complètement satisfaite.

Source

Egalement très satisfaite du (double-)premier épisode d’Hibike! Euphonium 2, sur lequel je n’ai pas autant de choses à dire parce que ce n’est pas la première saison donc c’est pas comme si je découvrais complètement l’anime, mais je suis bien contente de le retrouver.

C’est toujours aussi beau, et on est dans la continuité de la première saison avec cette histoire de membres de deuxième année qui ont quitté le club: le sujet est toujours aussi sensible mais devient central cette saison, avec Nozomi qui tente de réintégrer le groupe. Seulement, Asuka n’est pas prête à l’accepter.

C’est un angle logique pour la deuxième saison, je suis contente qu’on apprenne à mieux connaître ces personnages, et enfin leurs raisons pour avoir quitté le club; j’aime déjà bien Nozomi ! Mizore me rappelle beaucoup Reina au début (Kumiko l’a remarqué aussi, d’ailleurs!). Et Hashimoto est une bonne addition à cette panoplie de personnages. J’ai aimé qu’on retrouve « Monaka » aussi, j’ai adoré leur morceau (que j’ai reconnu d’ailleurs!! pas parce que j’ai une bonne culture générale quand il s’agit de musique japonaise mais parce qu’il a été repris dans un character song de Durarara!! haha.. …. …), ce qui nous rappelle, d’ailleurs, que la musique est toujours aussi bonne. Les génériques sont également fort plaisants. Que des bonnes choses en prévision.

Et évidemment, le meilleur moment de l’épisode, pour moi, fut la fin: Kumiko et Reina qui vont au festival ensemble, qui partagent un moment d’intimité, qui regardent les feux d’artifice en se donnant la main,… C’était une superbe scène, le genre de scène intense, et si bien réalisée, que j’attendais de revoir. Ca m’avait manqué. Je la rajoute à la liste des scènes dont je vais avoir du mal à me remettre. Je ne me fait pas trop d’illusions, je sais que je ferais mieux de ne pas espérer qu’elle leur relation soit d’ordre romantique, mais dans tous les cas, elles sont devenues très proches, très complices, et c’est si attendrissant et beau à voir. L’anime ne manque pas de nous rappeler que Reina a des sentiments pour Taki, ce qui ne me dérange pas plus que ça parce que ça a été établi dès le début et que, quand bien même elle aurait un petit crush sur un prof, ça ne mènera jamais nulle part. Mais j’espère de tout coeur que Kumiko ne se découvrira pas des sentiments pour Shuuichi, parce que pour la énième fois, on nous montre que c’est tout juste si elle le calcule et qu’elle est indifférente à ses charmes. Je sais que je me répète mais: si déjà elles ne sortent pas ensemble, j’aimerais mieux qu’elles ne sortent avec personne d’autre, laissez la romance à Gotou et Riko. Bref. Vivement la suite !

tumblr_oep2emrawx1uyfr2lo1_540

Source

Voilà encore une autre suite: la troisième saison d’Haikyuu!!. J’ai encore moins de choses à dire que sur Hibike! Euphonium: là aussi, très contente de retrouver une bien sympathique bande personnages, et, plus largement, un très bon anime. Je n’ai pas suivi Haikyuu!! pendant longtemps, puis pendant les vacances de printemps j’ai tout rattrapé!, et je suis fin prête pour une troisième saison sous le signe d’un match contre Shiratorizawa. Match qui débute à peine en fin d’épisode, le reste servant d’exposition. Je ne sais pas si autant d’exposition étant nécessaire, on connait assez les personnages et les enjeux, mais au moins on a eu le temps de se remettre dans le bain et de retrouver Karasuno. Prête pour la suite!, et je profiterais de chaque épisode parce que malheureusement il n’en reste déjà plus que 9(!!!) avant la fin de l’histoire.

tumblr_oeqt5tauvw1rcufwuo1_540

Source

Après quelques jours sans grande nouveautés, j’ai tenté 3-gatsu no Lion, ou March comes in like a lion. C’est l’adaptation du manga d’Umino Chika, qui a aussi écrit le plus connu Honey and Clover, et si on veut faire court, je crois qu’on peut dire que c’est une histoire sur la famille.

Kiriyama Rei, c’est notre héros au regard vide. Prodige du shogi, il gagne assez pour pouvoir prendre son indépendance et donc quitter le foyer de son père avec qui il semble entretenir une relation compliqué. Quand il a besoin de compagnie, il va dîner chez les soeurs Kawamoto.

C’était un très, très bon premier épisode. Déjà, c’est signé Shaft, mais pour une fois, ça ne ressemble pas trop à du Shaft!!, on reconnait la patte de Shinbou ici et là mais sinon le graphisme est assez « normal », sûrement pour être fidèle au manga: pas d’architecture hors du commun ou quoi que ce soit du genre, l’univers de 3-gatsu fait davantage dans le réalisme. En tout cas, c’est très joli. On fait donc la connaissance de Rei: pas de narration, pas beaucoup de dialogue, l’anime fait confiance aux spectateurs pour tirer leurs propres déductions au sujet de ce personnage. On apprend qu’il vit seul, il a dû mal à s’affirmer, il a des problèmes familiaux, il joue au shogi, il n’a pas l’air d’aller bien souvent à l’école,… On a beau nous mettre un joli insert song chanté par une douce voix française(!!), on voit bien que le quotidien de ce héros est morne, ce n’est pas un bavard, il n’a pas confiance en lui. La palette de couleurs est très sobre, l’atmosphère très calme, et puis les Kawamoto entrent en scène.

tumblr_oeqr1wwmzx1qcsnnso1_540

Source

On change tout de suite de registre: c’est dynamique, c’est mignon coloré; Akari, Hinata et Momo débordent de vie, d’énergie, même leurs chats sont bavards!! On a un vrai contraste avec ces moments passés chez les trois sœurs et les moments où Rei est seul. C’est intéressant, et c’est surtout divertissant; sans trop savoir où la suite de l’histoire va nous emmener, on voit que 3-gatsu a plein de thèmes qu’il veut traiter, et un personnage à faire grandir, et j’ai envie d’en voir plus.


Je pense que je vais me contenter de ça pour cette saison mais c’est la première fois que je compte bien regarder tous les anime que j’ai commencé; pourvu que ça soit le cas ! Et vous, qu’avez-vous testé en ce début de saison ? Vos impressions ?

16 commentaires sur « Automne 2016: Premières impressions ! »

  1. Izetta looks to be a most impressive anime worth keeping an eye on. Here’s hoping Izetta X Fine will be the main pairing from start to finish.

    I also hope that Renaissance show will be a reverse harem suited to your tastes and the guys will have more personality beyond their stereotypes.

    J'aime

    1. It sure is ! I wonder if we can expect actual, canon, romance ? The synopsis said something along the lines of « if I’m PROMISED to the princess, then I will fight », that’s… well, let’s root for them !
      And yes, thank you!, don’t think it’s worth putting much hope in this show but ~I want to believe~ !

      Aimé par 1 personne

  2. J’aime. J’aime. J’AIME « Yuri!!! On ICE »!!!
    L’opening bon sang!! J’AIME CET OPENING. Avant de le lancer l’épisode j’avais lu comme quoi il était en anglais et que c’était « tellement yaoi ». Du coup j’ai pris peur, mais en lançant… C’était tellement beau! Et agréable à regarder et juste… Depuis quand je me fascine pour devant un OP ? Jamais !

    Bon sang. J’ai adoré la scène parallèle entre Yuri et Victor, je me disais justement « mais les gens doivent voir qu’il est bon ce petit! C’est le moment qui m’a le plus plu! C’était génial, je pouvais regarder ça encore un moment! Vraiment c’est le seul sport qui me fascine comme ça. Autant je peux être pris dans un match de tennis (même si… Ouhla ça doit remonter à des années que j’en ai vu) autant le patinage artistique… J’aime ça ! Je ne m’en las pas! C’est si beau!

    C’était un bon épisode. Et pas si « yaoi » -qu’est-ce que je déteste l’utilisation de ce mot ici- que disait quelqu’un. C’est ce qui pourrait me faire arrêter à vrai dire. Si on joue à Free! je vais stopper. Ce qui me briserai le cœur, parce que…. Mon dieu ce que j’aime ce premier épisode. Je sais qu’avec le PV on a une scène où ils s’embrasseraient presque so… J’ai mince espoir qu’on joue à ça rarement. Un peu de fan service comme le beau fessier de Victor ça ne fait pas de mal, mais jouer à « c’est gay, mais pas gay en fait » beaucoup moins… Je suis fatiguée de voir ça.

    (+) Sinon, j’avoue que je ne m’attendais pas à ce que ça soit tourné vers le comique moi aussi. Mais quand le petit pleure, ça m’a fait de la peine. Du coup après coup j’étais « il le prend de façon drôle pour essayer de ne pas déprimer » et ça me pinçait le cœur.
    (+) Victor qui se lève tout nu pour déclarer qu’il veut être son entraineur… J’ai beaucoup rigolé sous toutes l’exagération du regard, des gestes, en mode « mais qu’est-ce que je regarde » haha.

    J'aime

    1. AH!!! trop contente que ça te plaise aussi ! Malheureusement j’ai comme l’impression que ça va jouer au même jeu que Free! ? donc ah je sais pas, j’espère que ça sera pas trop présent non plus et que tu pourras passer outre ça ! Dans le premier épisode, en tout ca, j’ai trouvé que c’était bien « équilibré » dans le sens où y ‘avait du fanservice mais aussi beaucoup de patin donc ça n’empiète pas sur l’aspect « sportif » de l’histoire, c’est tout ce que je demande personnellement.

      J'aime

  3. Le premier épisode de Shuumatsu no Izetta était très interessant, et je t’avoue que c’est grâce à ton avis que j’ai décidé de regarder cet anime car au départ je n’en avais pas l’intention ^^ Mais je n’ai pas du tout regretté et ça commence super bien, j’aime beaucoup Finé pour l’instant et je sens que je vais aussi beaucoup aimer Izetta.

    Je viens tout juste aussi de finir le premier épisode de Yuri!! on Ice, l’une de mes trois plus grosses attentes de la saison (avec Hibike Euphonium S2 et Haikyuu!! S3) et mon dieu ce que j’ai adoré ! Déjà, le patinage artistique et moi, c’est l’amour fou, même si je n’en pratique pas, j’adore le regarder et je tanne toujours mes parents à chaque JO d’hiver pour qu’ils le laisse à la télé ^^ J’adore déjà les personnages et j’ai hâte de les voir plus, eux et leurs relations (notamment celle du trio Yuuri/Viktor/Yuri qui va sans doute beaucoup me plaire). Les passages de patinage sont juste sublimes (notamment, comme tu l’as dit, le parallèle entre les performances de Yuuri et Viktor, j’étais hypnotisée en regardant *o*).

    J’ai hâte de voir ton avis sur le premier épisode de Hibike Euphonium, que je vais regarder un peu plus tard :).

    J'aime

    1. Désolée de ne répondre que maintenant!! ton commentaire était, pour une raison inconnue, dans mes indésirables ?! Très contente de t’avoir poussé à regarder Izetta!!, le visuel me tentait bien et c’était une des premières sorties de la saison donc j’ai tenté et !! très bonne surprise. Héhé une personne de plus qui rejoint le HYPE TRAIN de Yuri on ICE ! C’était une supeeeeerbe scène, et c’est seulement le premier épisode donc imagine ce qu’on nous réserve pour la suite !!

      Aimé par 1 personne

  4. Victor, n’est pas pote avec Yurio, en fait, c’est un peu comme son coach. (enfin c’était!)
    Les deux prochaines épisodes seront de la même trempe et se focaliseront sur l’event Onsen! en Ice! Le seul petit bémol au niveau qualité sera la performance de Yurio qui est clairement en deça au niveau de l’animation.

    J'aime

    1. Ah je crois que j’ai lu ça quelque part! bah possiblement chez Fencer du coup ? je suis allée voir vite fait ce qu’elle disait de l’event après qu’on en ait parlé toutes les deux: et si c’est bien elle, je crois qu’elle a mentionné qu’ils pouvaient encore retravaillé l’animation avant la diffusion à la télé ?? c’est possible ??

      Aimé par 1 personne

  5. Ça me fait tout bizarre de lire ton article alors que j’ai l’impression que ça fait des années que je n’ai pas regardé un anime… Il faut que je vois si je peux m’aménager un peu de temps pour regarder Yuri on Ice parce que si je me souviens bien tu avais posté une chanson ? il y a quelques temps ? et j’avais bien aimé. Et tout ce qui est sport sur patins j’aime bien, donc 🙂

    J'aime

    1. Oui, c’est très possible! History Maker, c’est l’opening, tout le monde en est fan. J’espère que l’anime te plaira ! Et sinon j’espère que tu vas bien je suis toujours contente de te voir traîner ici !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s