Publié dans Chronique

Ikebukuro Otome Map: les bonnes adresses pour faire son shopping !

Presque deux semaines plus tôt, Anime Expo touchait à sa fin. J’en lisais un compte-rendu sur le blog d’Hayurika, et là… la carte « otome » sur le stand de Kotobukiya a tout de suite attirée mon attention !!! J’ai adoré l’idée, et j’étais sûre de savoir en faire bon usage lors de mon prochain voyage, alors j’ai démarré des recherches intensives.

ikebukuromap5.png

Il se trouve que cette « Otome Map » est le fruit d’une collaboration entre l’office du tourisme de Toshima, et le magasin Animate; sa première version a été distribuée à l’Animate Girls Festival. Et pour la petite info, la carte a été illustrée par Kazuaki, l’illustratrice des jeux Starry☆Sky !

La version pdf. du dépliant est disponible sur le site de Toshima dans plusieurs langues dont l’anglais !

Je vous conseille d’aller consulter la carte directement là-bas pour l’avoir en haute définition, plus grande et plus lisible !

Comme elle se suffit à elle-même, je n’ai rien à ajouter si ce n’est mes recommandations personnelles.

Si Toshima a décidé de mettre en avant les commerces « otome » d’Ikebukuro, ce n’est pas un hasard ! Ils sont nombreux, et font du quartier le « Akihabara des filles ». Si Akihabara est connu pour être le repère des otaku, Ikebukuro est considéré comme celui des fujoshi, et le coin qu’on appelle « Otome Road » rassemble les enseignes spécialisées dans les divertissements pour jeunes filles amatrices d’anime, BL, otome games, etc.

Image associée

Animate 

Son emblème n’est autre que son fameux Animate, haut de huit étages !

Vraie référence, la chaîne est présente un peu partout à travers le Japon, mais le magasin d’Ikebukuro est l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand. On ne sait plus où donner de la tête entre un étage entièrement consacré aux CD/DVD, un autre réservé aux manga, sans oublier celui pour les produits dérivés ! Quant aux deux derniers, ils accueillent généralement des expositions.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 1 Chome−20−7

 Mandarake, Lashinbang, K-Books

L’Animate, c’est bien beau, mais au bout d’un moment, notre porte-monnaie préfère nous voir privilégier les occasions. Mais ça tombe bien, parce que les magasins d’occas’ ont plein d’avantages, et pas seulement pour le budget ! Déjà, il faut savoir que les occasions sont souvent comme neuves, et que souvent, ces endroits sont le seul moyen de dénicher des petits trésors: des produits rares, des goodies plus très récents, des objets qu’on ne peut normalement qu’acquérir par le biais de loterie,…

Résultat de recherche d'images

Mandarake est sûrement le plus connu.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 3−15−2 ライオンズマンション池袋

Egalement une chaîne qu’on peut trouver un peu partout. Celui de Nakano Broadway est assez connu !

⇒ 〒164-0001 Tokyo, Nakano, 5 Chome−52−15

Nakano Broadway qui est d’ailleurs un autre coin sympa où faire des achats pour pas cher.

Mais si vous ne pouvez pas vous rendre au Japon dans l’immédiat, pas d’inquiétude, ils ont un excellent site internet qui livre à l’étranger. Testé et approuvé par mes soins !

lashinbang

Vous pouvez aussi faire de très bonnes affaires chez Lashinbang. Ils ont beaucoup de figurines, toutes en très bon état !

⇒ 〒170-0013 東京都豊島区 東池袋1-15-13 東洋ビル B1F・2F

Image associéeEt bien sûr, K-Books, un autre incontournable que vous trouverez à tous les coins de rue. Rien que dans Ikebukuro, il y en a… une petite dizaine!, et ils ont tous une « spécialité » différente. « K-BOOKS Anime » propose évidemment des produits dérivés d’anime, mais on a aussi « K-BOOKS Voice » qui est la référence en matière de seiyuu, ou « K-BOOKS Live » dont le domaine n’est autre que les idols en 2D, ou encore « K-BOOKS Fanbook » qui consiste en deux étages de doujinshi. Vous êtes sûrs de trouver votre bonheur quelque part !

Anime-Kan et Live-Kan ⇒ Koken Plaza Bldg.1F・2F, 3-2-4 Higashi-ikebukuro, Toshima-ku, Tokyo

Comic & Soft-Kan ⇒ Kure-ru Higashi Ikebukuro1F 3-15-14, Higashi Ikebukuro , Toshima-ku, Tokyo (Artbooks, manga, magazines, BL, CD, etc.)

Entre autres !

Toranoana

Résultat de recherche d'images pour "toranoana logo"

Si K-Books n’a pas étanché votre soif de doujinshi, Toranoana propose une large sélection de doujinshi pour public féminin, notamment du BL !

⇒ 〒170-0013 Tokyo, 豊島区Higashiikebukuro, 1−1−2 高村ビル

Stellaworth

Image associée

Un incontournable pour tous fan d’otome game qui se respecte ! Et pourtant… je n’ai découvert son existence que très récemment et je n’y ai encore jamais mis les pieds ! Mais j’y tâcherai lors de mon prochain passage à Ikebukuro…

Imaginez l’Animate, mais qu’avec des otome games, otome CDs, et produits dérivés de ces derniers.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, 東池袋1丁目23−9 近代ビル10号館3F

Résultat de recherche d'images pour "parco p'parco" Evangelion Store, Rejet shop

Autre endroit où je vais absolument devoir me rendre: le P’PARCO. Je l’avais déjà cherché une fois, sans succès. Attention à ne pas le confondre avec le PARCO, son grand-frère, immense centre commercial.

Le P’PARCO, lui, abrite un nombre moins conséquent de boutiques, mais pas des moindres !

Au deuxième étage, l’Evangelion Store, précédemment localisé à Harajuku.

Un étage au-dessus, la boutique officielle du label Rejet, proposant tous leurs jeux, CDs et produits dérivés de leurs licences (Diabolik Lovers, Dance With Devils, Black Wolves Saga,…).

⇒ 〒170-0013 Tokyo, 豊島区Higashiikebukuro, 1−50−35 池袋P’PARCO

ACOS

Résultat de recherche d'images pour "acos store"

Si vous êtes des adaptes du cosplay, vous ne pouvez pas vous permettre de passer à côté d’ACOS, une chaîne spécialisée dans le domaine où vous trouverez des costumes mais aussi tout le matériel et tous les accessoires dont vous pourriez avoir besoin pour confectionner votre tenue.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, 豊島区Higashiikebukuro, 3−2−1 アニメイトサンシャイン

Résultat de recherche d'images pour "sunshine city" NAMJA TOWN, J-WORLD, Pokemon Center

Et puisque déjà on parle d’Ikebukuro, autant parler du Sunshine City, auquel je ne porte personnellement pas grand intérêt mais que la carte a raison de mentionner parce qu’il y a de quoi y faire.

Déjà, Namja Town, sorte de petit parc d’attraction et un café. Intéressant parce qu’il collabore souvent avec les anime populaire du moment; Yuri!!! on Ice pour citer un exemple récent.

J-World suit le même principe, sauf qu’il est entièrement consacré aux séries du Jump.

Ce sont deux endroits où vous trouverez des goodies exclusifs des anime concernés.

Pour ce qui est du Pokemon Center, il se passe d’explication, ce n’est ni plus ni moins que la boutique officielle de la franchise, et le paradis des collectionneurs de peluches.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 3丁目1番

Une autre expérience à côté de laquelle il serait dommage de passer, ce sont les cafés à thèmes ! Liste loin d’être exhaustive à suivre…

animate cafe

 Animate Cafe

Aussi omniprésent que le magasin. Ils sont aussi éparpillés partout dans Tokyo, et plus largement, dans le Japon, et peut donc se permettre plusieurs collaborations à la fois. Il se présente aussi sous forme de petite camionnette à l’entrée de l’imposant Animate.

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 3 Chome−2−1 アニメイトサンシャイン

 

Résultat de recherche d'images pour "swallowtail butler cafe" Swallowtail Butler Café

Le fameux. Aucun rapport avec les anime mais très connu pour son concept.

C’est un maid café, mais pour les femmes, donc avec des majordomes qui vous traite comme une princesse.

Malaise assuré, mais expérience à tenter !

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 3 Chome−12−12 正和ビル

池袋男子BL学園 OFFICIAL WEB SITE

 Danshi BL Gakuen

Si vous préférez la version boys love, ça peut aussi se faire !

⇒ 〒170-0013 Tokyo, Toshima, Higashiikebukuro, 3 Chome−9−13 岩下ビル

Et si vous n’êtes pas contre un petit tour à Akihabara…

 Eorzea Café, Otomate Café

 

Le Pasela est un établissement qui accueille des cafés et karaokés, dont le café officiel de la franchise Final Fantasy, et celui du développeur Otomate.

⇒ 〒101-0025 Tokyo, Chiyoda, Kanda Sakumacho, 2 Chome−10

AnimePlaza Produced by ADORES

Résultat de recherche d'images pour "adores anime plaza"

Toujours à Akihabara, Anime Plaza fait aussi des collaborations avec des anime à l’année. Pas forcément avec des séries pour public féminin, mais ils ont déjà fait Free!, Yuri!!! on Ice, en ce moment Saiyuki,…

⇒ 〒101-0021 Tokyo, Chiyoda, Sotokanda, 1 Chome−13−1

COLLABO CAFE HONPO

collabo

Pareil. Collaborations à l’année. Situé à Akihabara. Ont déjà fait Osomatsu-san, Daiya no Ace, Starmyu,…

⇒ 〒101-0021 Tokyo, 千代田区外神田4丁目3−10 シャトンビル

A mon grand regret, je n’ai jamais eu l’occasion de n’en faire ne serait-ce qu’un seul ! C’est sur ma liste de choses à faire mais à chaque fois que je suis au Japon, les cafés collaborent avec des séries qui ne m’intéressent pas… J’espère avoir plus de chance la prochaine fois !

Gardez à l’esprit qu’il vous faudra quasiment toujours une réservation, et que les cafés éphémères proposeront toujours des menus de moins bonne qualité que les cafés permanents.

Mais revenons-en au shopping. Ikebukuro est peut-être the place to be, avec l’avantage de rassembler la majorité des bonnes adresses au même endroit… parfois, pour trouver ce qu’on cherche, il faut quand même aller voir ailleurs !

Résultat de recherche d'images pour "Shinjuku Marui Annex" Animega, Otomate Store

Une autre boutique d’occas’ que j’affectionne est Animega. Et on peut en trouver un dans l’enceinte du Shinjuku Marui annex.

Au même endroit, se trouve l’un des deux seuls Otomate Store du Japon (l’autre se trouvant à Osaka). Il faudra aussi que j’y fasse un tour maintenant que j’ai joué à plusieurs de leurs jeux ! Si vous aussi vous aimez Amnesia, Code: Realize, Hakuouki,… vous devriez y jeter un coup d’œil !

⇒ 〒160-0022 Tōkyō-to, Shinjuku-ku, Shinjuku, 3 Chome−1−26

AmiAmi

HOME

Autre grosse référence, pour nous, les fans à l’étranger qui importons figurines et autre goodies en tous genres. C’était, pendant longtemps, juste un site internet, mais leur première boutique physique a ouvert l’année dernière, et la deuxième a été inaugurée pas plus tard qu’aujourd’hui ! Ce dernier est dans l’immeuble Radio Kaikan, abritant plein d’autres magasins d’anime.

Bon endroit pour acheter des figurines, avec les mêmes réductions que sur le site, et sans taxes !

Et en attendant de vous y rendre, le site est toujours aussi efficace !

⇒ 1-11-5 Soto Kanda, Chiyoda-ku, Tokyo 101-0021

⇒ 1-15-16 Soto Kanda, Chiyoda-ku, Tokyo 101-0021

Résultat de recherche d'images pour "kotobukiya logo"

 Kotobukiya

Le Kotobukiya d’Akihabara mérite aussi qu’on y fasse un arrêt. J’y ai déjà déniché des produits que je n’arrivais pas à trouver ailleurs; ils ont une assez large sélection de goodies Kyoto Animation, toute une boutique Yotsuba&!/Danbo, des produits dérivés de jeux vidéos comme Danganronpa, Dragon Quest, Final Fantasy, une partie Tales of,…, Et un étage déjà plus axés « otome », avec UtaPri, Kuroko no Basket, Sailor Moon,… Il est très grand, il y en a pour tous les goûts !

⇒ 〒101-0021 Tokyo, Chiyoda, Sotokanda, 1 Chome−8−8

Et enfin, si vous avez un JR Pass pour vous aventurer hors de Tokyo et que vous aimez vraiment beaucoup, beaucoup, Kyoto Animation… Passage obligatoire à Uji.

KyoAni & Do Shop

KyoaniDoShop!

Boutique officielle qui s’est tout récemment offert un nouveau local ! J’étais pas sûre qu’elle ait sa place dans cet article parce qu’elle est à des bornes de tout le reste, mais si jamais… vous êtes dans le coin… ça vaut le détour.

Le fait est que pas mal de produits dérivés de KyoAni et Do sont difficilement trouvables ailleurs, ou alors pas dans cette quantité. Ici, si vous êtes fans d’un ou plusieurs anime du studio, vous serez servis !

⇒ 13 Higashinaka, Kohata, Uji-shi Kyoto 611-0002, Japan

N’hésitez pas à partager vos adresses préférées si elles ne sont pas dans la liste !

Publié dans Review

Premières impressions sur les anime de l’été 2017 !

 

Après seulement une semaine, je pense déjà avoir fait le tour de tout ce qui m’intéresse cette saison ! Je pense. Parce que c’est vrai que je n’ai pas regardé tout ce que j’ai dit que j’allais regarder; j’ai fait l’impasse sur Altair parce que les quelques retours que j’ai eu à son sujet ne m’ont pas motivée plus que ça à voir le premier épisode, et j’ai laissé tomber l’idée de donner une chance à Hitorijime My Hero, d’autant plus que, si je ne me trompe pas, c’est au format court. Peut-être suis-je passée à côté de quelques bons titres, alors surtout n’hésitez pas à me le dire ! En attendant…


J’aurais bien aimé dire que j’ai commencé la saison avec Katsugeki/Touken Ranbu, mais, nouvelle offre de Wakanim oblige, j’ai seulement pu regarder l’épisode aujourd’hui ! Et laissez-moi vous dire que ça valait le coup d’attendre. Affectionnant déjà l’univers de Touranbu, je ne suis pas sûre d’être objective en disant ça mais… je pense que c’est un des meilleurs débuts de cette saison.

Si vous avez vu le spin-off « Hanamaru », vous êtes déjà un peu familiers avec l’histoire: les personnages sont les anthropomorphisations d’épées ayant appartenu à des samouraï célèbres,… Elles ont toutes vraiment existé ! Et dans Touken Ranbu, elles prennent forme humaine pour voyager à travers le passé et empêcher les « forces rétrogrades » de changer le cours de l’Histoire.

Mais contrairement à Hanamaru, ici, on n’observe pas la vie de tous les jours des personnages dans leur citadelle, on les suit en mission ! Un anime d’action avec de nouveaux personnages au cœur de l’intrigue, ici Kunihiro et Kanesada.

Qu’on accroche ou non à l’histoire, je pense que cet anime est indéniablement l’un des plus beaux de la saison, peut-être de l’année. Chaque plan est un régal pour les yeux, les décors sont extrêmement détaillés et l’animation est bien digne d’ufotable. Rien que pour le visuel, Touken Ranbu vaut le détour. Les combats qui rythment l’épisode sont parfaitement animés, et les personnages sont de toute beauté. Ils apparaissent en plus grand nombre vers la fin, et c’est un plaisir que de revoir certaines têtes !

C’est un bon épisode d’exposition mais je pense qu’il faut quand même avoir une idée générale de ce qu’est Touranbu avant de se lancer parce qu’on ne nous précise même pas vraiment que les personnages ne font pas que manier des sabres, ils sont eux-mêmes des armes. Kane mentionne rapidement le fait de pouvoir se balader « dans sa forme humaine » mais si quelqu’un regarde le premier épisode sans rien connaître de la licence, ça peut laisser confus. Juste un petit détail ! C’est vraiment parce que je ne trouve rien d’autre à lui reprocher.

Très optimiste pour la suite, et vous devriez l’être aussi ! Pas besoin de connaître le jeu, si vous aimez les anime d’action, de combats, ou que vous avez juste un goût pour les très belles productions ou pour, sait-on jamais, les épées japonaises (et les bishounen qui les incarnent), vous n’allez pas être déçus !

Dans un registre totalement différent mais qui m’a tout autant plu, Ballroom e Youkoso nous a offert un des débuts les plus prometteurs de l’été. Je n’étais pas emballée par la danse de salon… mais quand j’ai vu les bandes-annonce, je savais que ce titre ferait partie de ceux qui réussissent à me faire m’intéresser à une discipline qui jusqu’alors me laissait de marbre. Et pari réussi ! C’est en même temps que le héros qu’on s’aperçoit à quel point ce type de danse peut être puissant, et dynamique. Même moi, j’avais envie de me lever et de reproduire les pas de Sengoku.

L’anime a tout pour lui, chara-design signé Kishida Takahiro encore plus expressif que celui d’Haikyuu!!, superbe animation avec des scènes à couper le souffle (la scène où le héros, Fujita, est « transporté » dans la compétition est magnifique!) (et j’adore les petits détails plus subtils, comme le passage de l’opening où on voit les personnages dans leur tenues de bal dans le reflet de la vitre),…

C’est vraiment du très bon boulot.

Résultat de recherche d'images pour "kakegurui screenshot"

Et on va pas se mentir, j’ai aussi bien kiffé Kakegurui. J’ai regardé le trailer et j’étais quelque peu réticente quand j’ai vu toutes ces personnages féminins au bord de l’orgasme pour… rien, ou presque. Finalement, je me dois de reconnaître que ça passe très bien.

En fait, « Gambling School » est, comme son nom l’indique, une école où tout est régi par les jeux d’argent, à commencer par le statut social des élèves. Ryouta fait partie des perdants, le réduisant au statut de toutou de la queen B de l’école, Saotome. Mais cette dernière va bien finir descendre de son piédestal avec l’arrivée de la nouvelle élève, Jabami Yumeko.

Délicieux personnage, d’apparence si douce et aimable, mais malgré tous ses efforts pour dissimuler sa vraie nature, on sent le malaise. Et quand elle se lâche enfin… qu’est-ce que c’est bon. Saotome va la défier à une version revisitée de « pierre-papier-ciseaux », mais les enjeux deviennent vite bien trop grands pour qu’elles réussissent à rester civilisées.

C’était extraordinaire, un mélange de malaise, d’excitation, de tension, de suspens,… Plus la partie progresse, plus les visages se tordent, les sourires deviennent des rictus, les regards un peu plus fous. Et c’est très extravagant ! Ce qui justifie un peu l’érotisme du truc. Les poses, et les proportions que prennent la partie, sont si exagérées, mais c’est ce qui rend l’épisode tellement bon. En plus, vu le peu de personnages qui ont été introduit dans cet épisode, je dirais qu’on est encore très loin d’avoir tout vu.

Et si Touken Ranbu est le plus beau, Ballroom e Youkoso le plus prometteur, Kakegurui peut se vanter de très certainement avoir le meilleur opening de la saison.

tumblr_ospahqcbKQ1s9mwh8o2_1280

Petit coup de cœur pour Kepekki Danshi! Aoyama-kun, que je sentais bien et qui était à la hauteur de mes attentes. Certes, quand l’épisode s’est ouvert sur une 3D moche, j’ai frissonné, mais mes craintes ont bien vite disparues.

J’vous fait le topo, vite fait bien fait: Aoyama est un as du football, mais c’est aussi un maniaque de la propreté, ce qui rend son jeu pour le moins particulier. Malgré son handicap, il prend ce sport très au sérieux et sait se surpasser pour l’équipe.

C’était un premier épisode bien sympa, notamment grâce aux personnages qui sont tous plus drôles les uns que les autres. Pour vous donner une idée, y’a un personnage qui est incapable de tenir une conversation sans montrer ses abdos, et un autre qui fait des passes avec ses fesses. Moi, ça me suffit, je rigole. J’ai passé un très bon moment, et je ne pense pas que l’anime va s’essouffler tout de suite, il a du potentiel.

Mention spéciale à l’ending qui rend hommage aux anime de sport old school!

Résultat de recherche d'images pour "Kayoko Asaki"

Après, ce qui était beaucoup moins bien, il faut le dire… c’est DIVE!!. Heureusement, la coach est de toute beauté et je ressens le besoin de la voir chaque semaine, donc à mon avis, je vais continuer, mais.

Force est de reconnaître que ce premier épisode était très mou ! Et pourtant, on ne peut pas dire que l’anime n’a pas pensé aux fangirls, avec pas mal de plans sur des mecs dénudés et un protagoniste captivé par son aîné. En effet, Tomoko est tombé sous le charme de Youichi quand il l’a vu plongé, par hasard, alors qu’il promenait son chien (bon toutou, d’ailleurs). Inspiré, il rejoint le club de plongeon artistique, mais ça fait maintenant quelques années que celui-ci est dans la merde financièrement, et si le fameux Youichi, prodige aux parents à carrière olympique, n’y était pas inscrit, il serait déjà fermé depuis longtemps. Blabla, sauver le club, blabla, c’est pas la première fois que vous entendez cette histoire.

Le premier épisode n’est pas très encourageant pour la suite. Dans l’absolu, c’est pas complètement mauvais, et c’est pas (tout le temps) laid non plus, les personnages ont tous l’air assez chouettes, mais… comme je disais, c’est mou, et mal rythmé. On passe du passé au présent sans jamais qu’il se passe quoi que ce soit de bien intéressant, c’est seulement vers la fin que l’anime semble se réveiller, et démarrer. L’animation n’arrange rien. Les plans fixes sont très beaux mais dès que ça bouge, la qualité baisse considérablement. Au moins, les collégiens ressemblent à des collégiens. J’ai vu beaucoup de gens dire que c’était à mille lieux de Free! niveau chara-design, et tant mieux, parce que ce n’est pas Free!, déjà, et que c’est pas plus mal que pour une fois, les personnages fassent leur âge.

Assez décevant dans l’ensemble, et je commence à me demander si je vais suivre bien longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "konbini kareshi episode 1"
Très exactement ce que je pense de Konbini Kareshi.

Le pire reste Konbini Kareshi. Une honte, parce que j’adore l’artiste qui travaille sur la licence à la base, mais l’anime ne lui rend pas justice une seule seconde. C’est moche, et c’est dénué de tout charme. C’est sans âme, et c’est chiant à mourir. C’est horrible. Y’a rien à dire de plus. Les personnages sont vides. Et le rythme est déprimant, y’a plein de blancs et… les trois premières minutes de l’anime, c’est juste un mec qui court ?!

Seulement deux couples sur les six (!!!) on était introduit dans cet épisode et c’est déjà trop.

Je vois même pas ce que je peux dire de plus, il ne se passe rien et c’est très ennuyant. Les rencontres ne sont même pas au konbini ! On passe finalement peu de temps à la supérette ! Le comble !

Résultat de recherche d'images pour "vatican kiseki chousakan anime"

Mais j’ai quand même envie d’attribuer le prix du navet de la saison à Vatican Kiseki Chousakan, qui était une expérience toute particulière.

Comme son nom l’indique, on a affaire à des « examinateurs de miracles ». Hiraga et Nicholas traversent le monde dans le but de prouver (ou plus souvent, désaprouvé) la validité de prétendus miracles. Dans le premier épisode, ils vont observer un cas de divine conception en Amérique du Sud, et… et par où je commence, moi ?

On dirait un anime qui aurait dû sortir il y a 10 ans. Ma théorie, c’est qu’il était prévu pour l’été 2007, mais que pour une raison x il est passé à la trappe et, alors qu’il n’avait rien de mieux à diffuser, le studio l’a dépoussiéré dix ans plus tard en se disant que ça ferait l’affaire. Tout fait si… années 2010. Les angles, la musique, les effets durant les flashs-backs,… Et quand le plus frêle des deux sort de sa douche et faisant de grands discours sur Dieu, on dirait presque une parodie. Aucune subtilité; y’a un passage où une nonne mange une saucisse de manière très suggestive, j’en suis restée bouche-bée. J’aurais aussi aimé que pendant l’exposition, on nous montre un peu plus les choses au lieu de juste nous les balancer comme ça sans autre forme de procès.

C’est une grosse daube, et vous savez quoi, en 24 minutes, j’ai quand même réussi à accrocher et maintenant, je veux savoir la suite !!! Tant de questions ! L’anime arrive quand même à créer le suspens, et parfois, la peur !!! moi je m’effraie pour un rien, et quand on est venu tambouriner à leur porte au beau milieu de la nuit, je l’avoue, j’ai sursauté… Je crois que c’est un cas de « tellement nul que c’est bien ».

Ca me fait un peu penser à Dantalian no Shoka, c’est le même genre mais avec Jésus.


Et vous !? Dites-moi ce que vous pensez des anime que vous suivez cet été, et ce que j’aurais éventuellement manqué !

Publié dans Chronique

Je relis mes manga préférés du collège.

Ritsu's_and_mio's_first_meeting

Vous avez lu le titre, vous savez déjà tout ce qu’il y a à savoir ! Mais un peu de contexte: presque deux ans plus tôt, j’écrivais « REWATCH: Kaichou wa Maid-sama! », un article où, comme son nom l’indique, je donne mon avis sur un anime, mais des années après l’avoir regardé pour la première fois !

Et depuis, j’ai toujours voulu faire la même chose mais avec un manga. En l’occurrence, l’Académie Alice. Cependant, n’ayant jamais trouvé la motivation d’enchaîner les 31 tomes en prenant des notes, je me suis dit que j’allais plutôt reprendre le concept avec les tomes 1 de mes séries préférées quand j’étais au collège.

Je vais relire l’Académie Alice, Lovely Complex, Junjo Romantica, Black Butler, et Life, et voir si, en imaginant que j’aie acheté et lu ces manga pour la première fois aujourd’hui, j’aurais acheté la suite.

Image associée

J’ai suffisamment raconté cette histoire pour que vous sachiez que mon premier manga, c’était Détective Conan, en primaire. Mais je n’étais pas allée chercher pour loin. En cinquième, j’ai acheté l’Académie Alice d’occas’, et là, ma passion pour les manga s’est enfin éveillée.

Pendant longtemps, c’était mon manga préféré. Après relecture, j’ai beau essayer de rester objective, je suis emplie de nostalgie, et j’adore.

Tout commence quand Hotaru s’en va, du jour au lendemain, pour la fameuse Académie Alice, qui rassemblent l’élite du pays, ceux dotés d’un « don inné ». Ne supportant pas son départ, sa meilleure amie Mikan quitte sa petite cambrousse pour aller la rejoindre, direction Tokyo. Mais pour intégrer cette prestigieuse école, elle doit faire ses preuves.

Première chose qui me frappe: je déteste Natsume. Je crois que la plupart des mecs des shoujo de ma jeunesse me font cet effet quand je les redécouvre. C’est des sales cons ! Et pourtant, j’étais folle amoureuse de Natsume, dont je rajoutais toujours le nom de famille derrière mon pseudo, aussi ridicule se fût-ce… Bien sûr, on apprend à l’aimer en même temps qu’on apprend à le connaître, mais dans ce premier tome, il est exécrable, et la scène censée être « rigolote » où il enlève la culotte de l’héroïne est à gerber.

Les autres personnages m’apparaissent toujours aussi attachants par contre. Derrière ses airs de rebelle, Luca a un grand cœur. On cerne très vite Hotaru qui est froide mais dont l’affection pour son amie ne connait pas de limite. Et aujourd’hui, je me rends vraiment compte à quel point Mikan est cruche, impulsive et naïve, mais son optimisme est toujours aussi attendrissant. A l’époque, c’était mon modèle; j’aspirais à être aussi positive, tout prendre avec le sourire et faire de mon mieux dans chaque situation. Autant dire que ça ne m’a pas exactement réussi, mais je pense que son personnage a quand même eu un petit impact sur moi. Elle a besoin de mûrir mais c’est une bonne fille.

Image associée

L’univers aussi est toujours aussi intéressant. Quand on pense « shoujo », on pense souvent « histoire d’amour », mais ce n’est pas la priorité ici, il y a toute cette académie autour, avec son système complexe, ses règles strictes, ses personnalités atypiques,… Il faut plusieurs tomes pour en découvrir toutes les particularités, et faire connaissance avec les nombreux personnages. Le premier tome pose déjà les bases, on se familiarise avec le concept « d’alice », mais on sent bien que ce n’est que la surface et que l’univers est très travaillé, et très vaste.

Est-ce qu’aujourd’hui, j’achèterais la suite ? J’aurais tort de ne pas le faire en tout cas. Le ton est plutôt enfantin, mais l’humour est efficace, et surtout, malgré les apparences, le manga cache une facette plus sérieuse, et sombre. Le premier tome peut paraître un peu niais mais il y a déjà quelques détails pesants (les élèves, pourtant si jeunes, sont coupés du reste du monde et n’ont qu’à un contact extrêmement limité avec leur famille, par exemple) (le comportement de fugueur Natsume laisse aussi entendre que tout n’est pas si rose à l’académie).

Résultat de recherche d'images pour "lovely complex tome 1"

Lovely Complex, également un des tout premiers manga que j’ai lu, à l’époque où Akata était encore relié à Delcourt. Encore un shoujo, donc ! L’histoire est assez classique: tandis que Risa est très grande pour une fille de son âge, Ootani, lui, est tout petit. Pas facile pour trouver l’amour!

Après relecture, toujours le même coup de cœur pour ce manga plein d’humour et de fraîcheur. Ce duo m’avait manqué ! Pas de suspens, dès le début, tout le monde (que ça soit le lecteur, ou leur lycée tout entier) sait qu’ils vont finir ensemble, mais on se plait à voir leur relation dynamique évoluer de la haine à l’amour, des chamailleries à l’affection.

Au début très hostiles, ils se rapprochent en voulant s’entraider dans leur vie amoureuse. Bien que réticents à l’admettre, ils se rendent vite compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre: non seulement ils ont les mêmes goûts et s’entendent très bien, ils partagent le même complexe et, par extension, les mêmes souffrances, et se comprennent l’un l’autre.

Le thème des complexes physiques est intéressant d’ailleurs, j’aime bien les problématiques dans lesquelles tout le monde peut un peu se retrouver. Là, leur taille est un mal-être au quotidien, mais ils font de leur mieux pour accepter les faits, ne pas se laisser bloquer par ça et mettre leurs meilleures qualités en avant, et éventuellement, s’accepter tel quel.

Résultat de recherche d'images pour "lovely complex manga"

Le dessin n’est pas encore tout à fait maîtrisé mais il s’affirme et s’améliore au fil des tomes. Cela dit, les illustrations sont déjà très chouettes dès le premier tome; et l’auteure est sans aucun doute amatrice de mode parce que les personnages ont toujours des tenues très stylées !!

Agréable et drôle… Est-ce qu’aujourd’hui, j’achèterais la suite ? Oui. J’adorais ce genre de lectures à l’époque, et j’aime toujours autant aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "junjou romantica tome 1"

Jusque là, le bilan est plutôt positif. Mais on va passer à… Junjo Romantica. … A l’époque où il est arrivé chez nous, soit il y a 6 ans, on n’avait quand même nettement moins de choix niveau BL. Beaucoup ne juraient que par celui-ci, et c’était moi-même mon premier « yaoi ».

Après relecture, je me demande bien comment j’ai pu autant aimer ce manga. Mais je m’attendais à ce qu’aujourd’hui, ça passe beaucoup moins bien avec moi.

L’histoire commence déjà sur de mauvaises bases. Misaki est aux résultats médiocres mais qui visent une assez bonne fac. Son frère lui recommande donc un ami de longue date pour des cours particuliers. Mais le courant ne passe pas très bien avec Usami, dit « Usagi »: friqué et arrogant, c’est aussi un auteur de BL qui met en scène un personnage largement inspiré du frère de Misaki dans ses récits érotique. En effet, il en est amoureux depuis toujours, et ça, Misaki a du mal à le digérer, comme en témoignent ses insultes homophobes.

18 et 28 ans, une différence d’âge qui peut mettre mal à l’aise, d’autant plus que leur première interaction est… un viol. Ca donne le ton dès les premières pages… Misaki a beau se débattre et lui crier de le lâcher, Usagi a plus de force et en profite donc pour le toucher, le dégrader, le provoquer, et l’humilier. Et il ne s’arrêtera pas là, le harcèlement sexuel est un peu le running gag tout le long du tome !

Mais il a du charisme et de l’argent. Donc ça passe. Je crois que je l’avais déjà comparé à Christian Grey, jadis, dans un autre article. Hé bien, ça tient toujours. Ils ont les mêmes qualités: possessif, très vague notion du consentement, font rimer « amour » avec contrôle,…

Résultat de recherche d'images pour "junjou romantica official art"

Mais ce qui m’a marqué dès la première page, c’est que le dessin est dégueulasse. Junjo Romantica sans doute contribué au stéréotype « yaoi hands » avec ses corps disproportionnés. Sans parler du fait que les personnages se ressemblent tous… Mais l’auteure s’améliore avec les années, je ne peux pas lui enlever ça; son style actuel est même très bien.

Il faut aussi savoir que Junjo Romantica suit plusieurs couples, et la moitié de ce tome est consacré à « Junjo Egoist », c’est… un peu moins le malaise, mais leur relation est si précipitée, on ne comprend pas tout et ça pourrait être mieux rythmé. C’est vaguement plus sain mais la différence d’âge est aussi un peu… limite-limite. J’ai pourtant rien contre les grandes différences d’âge du moment que la relation est légale, mais c’est un peu comme… demander la Lune, je crois.

Est-ce qu’aujourd’hui, j’achèterais la suite ? Non, et je ne serais même sûrement pas aller au bout du premier chapitre ! Rien de romantique ni même d’intéressant. Maintenant, si on cherche du BL, on peut se tourner vers bien mieux. Je me demande si les gens lisent encore ce titre, dont un nouveau tome est sorti pas plus tard qu’en avril… je n’en entends plus jamais parler, et tant mieux…

Lire la suite de « Je relis mes manga préférés du collège. »

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 38

Oops ! J’ai de nouveau sauté une semaine ! Et pour éviter que cet article soit trop long, je vais, encore plus que d’habitude, faire le tri et ne couvrir que ce qui m’intéresse vraiment.

19/06

MERCH

Et ce dont j’ai envie de parler, au risque que ça n’intéresse que moi, c’est la KyoAni Shop ! La boutique officielle de Kyoto Animation, située à Uji, à proximité du studio.

Avant, c’était un modeste local au premier étage d’un petit immeuble. Les photos n’y étaient même pas autorisées parce que le staff ne voulait pas que de potentiels touristes voient qu’on était vite à l’étroit dans cette boutique. Ce problème appartient au passé maintenant, puisque le 19 juin, KyoAni a relocalisée son magasin, renommé « KyoAni & Do Shop » !, bien plus spacieux, pouvant accueillir encore plus de produits, et avec une petite terrasse en prime !

Trop mignonne, je tâcherai d’y faire un tour lors de mon prochain voyage !

20/06

EVENT

Yuri!!! on Ice ne s’arrête plus !!! Prochaine étape: le concert ! Prévus pour le 19 novembre, deux concerts, où un orchestre interprétera différents morceaux de l’OST de l’anime, se tiendront à Chiba.

23/06

MERCH

Le film Free! Timeless Medley -Promises- est sorti hier au cinéma, et tous les établissements le diffusant proposent les produits ci-dessus ! Superbe nouvelle illustration réunissant les équipes d’Iwatobi et Samezuka, déclinée en posters, pochettes, et acrylic stands ! Rien ne m’émeut plus que de les voir heureux, tous ensemble.

Si vous préférez les personnages individuellement (et en version chibi!), d’autres acrylics stands plus petits sont aussi dans la line-up, en plus de ruban adhésif décoratifs, d’une petite trousse, et de badges !

DDOQ_p_UwAE2yrr

Et comme pour le premier film, chaque semaine, des coasters différents seront distribués dans des « blind packages » !

Animation Do a aussi annoncé de nouveaux produits le 30, que je regroupe ici avec le reste. Ceux-là sont bien plus… tragiques. Une pochette moche dont le dos est transparent et peut donc servir pour un ita bag. … Et des « photo stands » Iwatobi et Samezuka pour faire « poser » les acrylics stands qui sortiront au mois d’août. A plus de 20€, c’est un peu un truc de pigeon.

ANIME

La première bande-annonce pour l’adaptation animée de l’Ere des Cristaux a été postée, et qu’est-ce qu’on la redoutait !!! On était préparés au pire depuis qu’on a appris que l’anime serait entièrement en 3D.

Finalement… après en avoir vu un aperçu, je suis un peu rassurée. Je ne sais pas si le rendu saura satisfaire tout le monde, mais en tout cas, j’ai trouvé le trailer très joli et je suis assez satisfaite de l’animation.

JEU

201612221521_1

Je ne sais même plus quand le jeu de rythme sur mobile Uta no Prince-sama Shining Live a été annoncé, je l’avais presque oublié jusqu’à ce que Broccoli et KLab sortent de nulle part pour annoncer que les versions anglaises et chinoises du jeu étaient en développement !!! Excellent. Je ne m’intéresse pas beaucoup à UtaPri, tout comme je ne m’étais jamais intéressée à Love Live!, mais quand il s’agit de jeux de rythme avec des cartes à collectionner… je ne réponds plus de rien.

27/06

EVENT

77fdec309f4697b86be1b967f9713c681498481773_full

La Japan Expo approche à grands pas !!! Dans moins d’une semaine, la convention ouvrira ses portes, et comme vous le savez déjà, cette édition accueillera les réalisatrices de Yuri!!! on Ice, Yamamoto Sayo et Mitsurou Kubo.

Crunchyroll a annoncé leur programme, qui est le suivant:

7 juillet

  • Master class de 10h45 à 12h15 pour apprendre à dessiner les personnages de l’anime. Sur inscriptions.
  • Dédicaces de 15h à 16h sur tirage au sort, sur le stand Crunchyroll.

8 juillet

  • Dédicaces de 12h à 13h pour les premiers arrivés.
  • Conférence et live drawing de 15h15 à 16h. Elle portera sur le parcours des invités et la création de l’anime, et se terminera par en dessin en direct. Accessible à tous.
  • Dédicaces de 16h30 à 17h30 sur tirage au sort.

9 juillet

  • Dédicaces de 11h à 12h pour les premiers arrivés, sur le stand Crunchyroll.
  • Dédicaces de 15h45 à 16h45 par tirage au sort.

Si vous voulez assister à une séance de dédicace, renseignez-vous bien sur le site de la convention pour connaître les démarches à suivre !

28/06

MAGAZINE

Magnifique poster RinHaru dans le dernier spoon.2Di ! La couverture King of Prism est assez sympa aussi !

30/06

ANIME

Résultat de recherche d'images pour "sailor moon crystal season 4"

C’était déjà en janvier que la quatrième saison de Sailor Moon Crystal avait été annoncée, mais on n’en avait plus jamais entendu parler depuis. Le jour de l’anniversaire d’Usagi et Chibiusa, après un long silence à ce sujet, le site officiel a annoncé que la saison qui couvrirait l’arc Dead Moon Circus consisterait en deux longs-métrages ! Ils seront réalisés par Chiaki Kon, qui était déjà en charge de la troisième saison et qui avait fait renaître l’anime de ses cendres après un démarrage assez catastrophique.

On ne sait pas encore pour quand ils sont prévus, mais clairement, le studio prend son temps, et va sûrement y accorder un budget plus conséquent que pour la série, et si c’est dans la lignée de la saison 3, on peut s’attendre à de la qualité.

MAGAZINE

Fate/Apocrypha, certes, mais surtout, Starmyu !!! Au dos du dernier Otomedia ! Le magazine contient également un poster SouRin !

01/07

ANIME

Retour sur KyoAni qui, comme on l’a vu dans de précédents articles, a beaucoup de longs-métrages de prévus pour l’année qui vient ! Ils leur ont même dédié un site, mais je n’y avais pas prêté trop attention ne pensant pas y voir quoi que ce soit d’intéressant, puis… Timeless Medley est sorti, et… les illustrateurs Nishiya et Ikeda ont dessiné Kumiko et Rika félicitant les personnages pour leur film !

Assez fan de l’idée, j’adore voir Kumiko soutenir la team Samezuka (je n’en attendais pas moins d’elle); j’espère qu’ils feront de même pour tous les films !

Le même jour, la jaquette de RISING FREE, interprété par les 5 seiyuu de l’anime qui constituent « STYLE FIVE » a été révélée ! En vente dès le 19 juillet.

OTOME GAME

Hier, c’était aussi le premier jour d’Anime Expo, grosse convention se tenant à Los Angeles, et Aksys Games y a annoncé de nouvelles localisations, qui ont fait le bonheur de tous les fans d’otoges !

En 2018, nous allons donc avoir trois nouveaux titres d’Otomate; dans un premier temps, 7’scarlet, puis Psychedelica of the Black Butterfly et sa suite, Psychedelica of the Ashen Hawks. On peut toujours compter sur eux pour nous gâter !

Publié dans Slice of Life

Slice of Life #25 – Pariiiis, tu nous ouvres ton cœur.

jennieblack
Crush du mois de juin – Jennie Black (BLACKPINK)

Si tout le monde a bien compris ma référence à Anastasia, on peut passer à la suite.

Je n’ai pas été très présente sur ce blog en juin: j’étais pas mal occupée, et pas très inspirée. Pas d’inquiétude, je compte bien me rattraper au mois de juillet; d’autant plus que ça me désole un peu de ne plus voir que des Otome News sur ma page. J’adore les faire et ce n’est pas une série que j’ai envie d’arrêter, mais elle prend tellement de place…

Bref, en attendant de remédier à cela, on se retrouve pour un Slice of Life, banal mais fort chargé !

Escapade parisienne  

DSCN4817

J’ai commencé le mois par une petite virée à Paris, où je me rendais pour le concert symphonique de musiques Ghibli de Joe Hisaishi, au Palais des Congrès.

Grandiose. Joe Hisaishi alternait entre chef d’orchestre et pianiste, et l’orchestre et son chœur ont interprété les musiques de Nausicaä, Mononoke, Kiki, Le Vent se Lève, Ponyo, Le Château dans le Ciel, Porco Rosso, le Château Ambulant, Chihiro et Totoro, avec des extraits des films en fond. !!!

C’était magique!, et généreux, le concert a duré deux bonnes heures, avec Mai Fujisawa présente pour interpréter Nausicaä Requiem, la fanfare qui se glisse dans les rangs du public pour Le Château dans le Ciel, et Hisaishi qui revient pour un rappel où il a interprété d’autres chansons de Porco Rosso et Princesse Mononoke. Vous vous en doutez, j’ai eu la larme à l’œil à plusieurs reprises.

C’était une expérience inoubliable que d’entendre les morceaux qui ont bercé mon enfance et qui continuent aujourd’hui de me faire voyager, joués, sous mes yeux. Mon seul regret aura été la partie du Château Ambulant, que j’attendais avec impatience mais où j’ai bien cru que l’écran avait un bug, ce dernier étant resté noir pendant presque la totalité de la performance. Il y aurait pourtant eu tant de belles images pour accompagner ces titres.

 

 

Comme j’étais sur Paris, j’en ai profité pour passer un peu de temps avec mes BFF de Twitter, Sophie (avec qui j’étais au concert), et Marina. On a passé un moment de qualité au bar à chats Chat Mallows. L’endroit est très mignon, et ce jour-là ce n’était pas bondé, donc on a passé un moment très agréable et reposant, peut-être trop (c’était l’heure de l sieste pour les chats et leur fatigue a bien failli être contagieuse). Leur carte est, ma foi, très étoffée, mais il faut… prévoir un budget… Je crois que rien n’est en-dessous de 5€, ce qui fait un peu cher le café.

Après, direction le restaurant Higuma pour un tête à tête avec Sophie. J’ai pris un délicieux curry au poulet pour un prix tout à fait raisonnable pour la portion qu’on a dans l’assiette.

Déjà que je n’étais là qu’une nuit, mes horaires de train ne m’ont pas laissé beaucoup de temps à moi. Après une nuit pas très tranquille dans une chambre aux murs trop fins, j’ai fait un peu de tourisme avant de partir. Mon hôtel était à deux pas du Sacré Cœur, alors j’y ai traîné un peu avant de déjà devoir partir.

C’était super, et ça m’a fait tellement plaisir de voir mes amies, mais c’était bien trop court !!! Si ça ne tenait qu’à moi, j’y serais déjà retournée !

Voleurs à travers le temps

Résultat de recherche d'images pour "sly cooper thieves in time"

Le mois dernier, je vous racontais que j’avais passé le mois entier sur la trilogie Sly Cooper. En juin, j’ai profité d’une promo pour acheter le dernier opus, Sly Cooper: Thieves in Time, sorti en 2013. Aussitôt était-il installé sur ma PS Vita que je n’ai fait que ça pendant trois jours. Il était e-xce-llent.

Si par malheur, vous ne seriez pas familiers avec Sly Cooper, il est issu d’une longue lignée de voleurs, et lui et ses amis Bentley (le cerveau) et Murray (les muscles) font équipe pour voler les grands méchants.

Le concept de Thieves in Time est brillant, parce que dans Sly 3, quand j’ai fait le niveau du caveau des Cooper, je regrettais que ses ancêtres ne soient pas plus exploités dans le jeu. Comme si mes prières avaient été entendues, ils sont au centre de ce dernier jeu où les héros voyagent dans le temps (et dans le monde!) pour aller à la rencontre de ceux qui ont précédés Sly.

Nette amélioration par rapport aux précédents jeux; ce qui me faisait toujours m’arracher les cheveux, c’était les mini-jeux, mais là le niveau de difficulté est raisonnable. Le gameplay est aussi beaucoup plus intéressant: chaque Cooper à sa « technique secrète », en plus de transmettre à Sly un nouveau mouvement et un costume !

 

J’ai passé un si bon moment avec ce jeu ! Tout ce que je lui reproche, c’est, d’une part, la sexualisation vraiment pas nécessaire de Carmelita, qui dans cet opus porte une jupe moulante (pas bien pratique pour toutes les acrobaties qu’elle fait) et où un des mini-jeux consiste à lui faire remuer les fesses… et d’autre part, l’absence d’une ancêtre ! Alors qu’on sait qu’il y avait au moins une femme dans le Clan Cooper, j’aurais bien voulu jouer Henriette!

Et sinon, la fin était vraiment décevante: non seulement, le dernier boss était ridiculement facile, mais en plus, la fin était exactement la même que celle de Sly 3, sauf que cette fois-ci, on aura probablement jamais de suite, et c’est horriblement frustrant.

IDOL HELL

 

Je ne vais pas vous prendre la tête avec Love Live, mais si déjà je vous ai parlé de ma première UR y’a tout pile un mois, je dois quand vous dire que le 9 juin, c’était l’anniversaire de Nozomi, et qui dit anniversaire, dit Nozomi-only Scouting. Pour l’occasion, j’avais économisé 500 love gems !!! J’aime Nozomi très fort, c’est hyper sérieux pour moi, tellement que je vous ai fait un diapo; vous me remercierez plus tard pour mes efforts.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il me manque encore certaines cartes que je convoite mais j’ai pu coché pas mal de mes favorites de ma liste. Je peux m’estimer chanceuses d’avoir eu de très bons tirages !!! C’est dommage que la version anglaise n’ait encore qu’une seule SSR de Nozomi, parce que je ne suis pas fan de celui-ci; en revanche, la deuxième, qui est déjà sorti sur la version japonaise, est superbe !! Ca sera pour l’année prochaine…

Niveau UR, je suis comblée rien que parce que j’ai enfin eu mes premières UR Nozomi. Celle avec les lunettes fait partie de mes préférées, je n’aurais pas pu demander mieux.

En plus, ce mois-ci, il y avait un event Nozomi, qui m’a permis d’avoir une de mes SR préférées ! Et enfin, je suis passée niveau 121, ce qui veut dire que j’ai enfin pu débloquer le titre « Nozomi Fan ». C’est l’euphorie !

 

Heureusement que j’avais dit que je ne vous prendrais pas la tête avec ça.

Tchouk Tchouk Music

Si Jennie était le crush du mois de juin, ce n’est pas un hasard ! C’est parce que BLACKPINK a fait son come back le 22 avec As If It’s Your Last.

Toujours à la hauteur, toujours au top. Je suis super déçue qu’elles n’aient sorti qu’un single au lieu des deux habituels, mais comme je ne suis pas prête de me lasser de cette chanson, je le viens bien. Je ne me remets pas du « Blackpink in your areaaaa » de Jennie, et la partie du refrain chanté par Lisa est géniale. Lisa qui a eu quelques choix de tenues tragiques dans certaines parties du clip mais… bon…

Maintenant, j’espère qu’elles ne vont pas disparaître trop longtemps !!!

 

Le 16, quatre ans après son premier album, Lorde a sorti son nouveau bébé, Melodrama. Sans surprise, j’adore. J’ai l’impression qu’on a traversé les mêmes choses, en même temps, parce qu’à l’époque, Pure Heroine me parlait beaucoup, mais aujourd’hui, je me retrouve beaucoup plus dans les chansons de Melodrama.

C’est un album très personnel et très honnête, où elle évoque sa rupture de son copain de plusieurs années qui, bien que douloureuse, lui a appris à s’aimer et à vivre pour elle-même. De « I’ll love you til my breathing stops. » « Cause honey I’ll come get my things but I can’t let go. » à « I care for myself the way I used to care about you. » « I’ll go home into the arms of the girl that I love, the only love I haven’t screwed up. […] The only thing that a stranger would see is one girl, swaying alone, stroking her cheek. »

Je ne saurais même pas quel titre conseiller, c’est un album qui s’écoute dans son ensemble. Chaque morceau est différent et unique, Lorde tente plein de nouvelles choses, et le tout ne fait finalement que 40 minutes donc… écoutez tout.

Et le meilleur pour la fin, le nouvel EP de G-Dragon: Kwon Ji Yong. D’ailleurs, ça fait aussi quatre ans depuis son dernier album solo ! J’aurais aimé avoir un peu plus de cinq nouvelles pistes, mais je m’en contente volontiers. J’ai tout ce qu’il me faut: une chanson fun et dansante avec Middle Fingers-Up, une ballade mélancolique avec Untitled (2014),… et un morceau plus sombre, Divina Commedia, où il cite un de mes films préférés, The Truman Show!!, et fait une référence au drama Goblin.

G-Dragon-Tour-2017-concert-paris-europe

En plus, l’album se présente non pas sous forme de CD mais de clé USB ! Vous avez dit trend setter ?

Je crois que c’était en avril, mais pour faire la promotion de son EP, G-Dragon a également annoncé une tournée mondiale ! Pour les artistes de k-pop, et surtout pour YG Entertainment, « tournée mondiale », ça veut souvent juste dire « tournée en Asie de l’Est », mais là, pour le coup, il avait annoncé pas mal de dates aux Etats-Unis et même en Australie, en plus de nombreuses dates en Corée, au Japon, même en Indonésie,… C’est rare que ces artistes fassent des tournées de cette envergure.

Il devait encore annoncer des dates pour septembre, entre ses concerts au Japon et son retour en Corée. J’avais perdu espoir pour qu’il fasse encore un petit détour pour l’Europe… et je ne peux toujours pas exprimer ce qu’il s’est passé en moi quand je me suis levée un beau matin et qu’il avait annoncé 5 dates chez nous.

Je suis fan de G-Dragon depuis des années, c’est une occasion inespérée et je ne sais pas quand elle se représentera, donc… j’ai pris des places pour son concert à Amsterdam. Mais. Faut quand même avouer qu’il y a du foutage de gueule dans l’air.

Les places vont de 65 à 200€. Passe encore. Mais les packs VIP sont indécents. Eux vont de 350 à +500€ selon le pays, et proposent comme seuls privilèges d’avoir bonnes places dans la salle, d’assister aux répétitions et de prendre une photo sur scène… sans l’artiste… ? Oh, et une place de parking gratuite… Je ne connais aucun autre artiste qui demande autant pour si peu. Faut vraiment la vouloir cette place de parking.

Lectures manga

 

Y’a un mois, je vous disais qu’il fallait que j’arrête de commencer de nouvelles séries si c’était pour ne jamais aller plus loin que le tome 1, et… et qu’est-ce que j’ai fait ? Devinez.

Grâce à à la Masse Critique de Babelio, j’ai pu avoir Le Chant des souliers rouges de Sahara Mizu. La couverture me faisait de l’œil.

Mauvais perdant au point d’envoyer un de ses coéquipiers à l’hôpital, notre protagoniste s’isole après cet incident et sombre peu à peu dans une dépression qui lui a fait complètement arrêter sa passion, le basket. Alors qu’il veut jeter ses chaussures du haut d’un toit, il surprend une jeune fille faire de même avec ses talons rouges. Ils font connaissance, et échangent leurs paires.

Aujourd’hui au lycée, Takara a coupé ses cheveux et est devenue l’une des meilleures joueuses de son équipe de basketball. Kimitaka est alors inspiré à mettre aux pieds ses chaussures qu’il avait récupéré, et à réaliser le rêve qu’elle n’avait jamais pu atteindre: faire du flamenco.

J’aime beaucoup la façon dont le destin de ces deux individus se croisent, et j’apprécie les thèmes de l’adolescent en doute, rongé par la culpabilité mais qui apprend à aller de l’avant. J’ai quand même bien envie de le voir danser alors peut-être qu’il faudrait que j’achète la suite…

J’ai également craqué pour Plus Jeune que Moi, un shôjo sans prise de tête signé Hiro Chihiro, qui raconte l’histoire d’amour de Mihoro, sœur aînée d’une bien grande fratrie, et Miyao, une classe en-dessous d’elle. Une lecture choupinette, rien de bien novateur que ça soit au niveau du dessin ou de l’histoire, mais ça fait toujours plaisir à lire, il a bien sa place dans la collection « feel good » d’Akata. Quel bonheur de voir un manga sur la « différence d’âge » où la relation n’est pas illégale !!! Cerise sur le gâteau, il ne fait que trois tomes !

J’ai quand même acheté une suite, c’est celle de DDDD, qui me plait autant que le premier tome, mais qui s’arrête juste au bon moment ! Je suis sûre d’acheter le tome 3, au moins. Je ne vais pas trop m’attarder dessus, mais si le manga vous intéresse, j’en avais déjà parlé dans cet article !

Bishies à volonté !

banniere_fb_2-790x292

Enfin, j’ai écrit pour Club Shôjo à l’occasion du « Bishie Day » ! Parfait, c’est ma spécialité. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à passer voir mon article sur les otome games, où je présente un peu le concept et fais un classement de mes bishonen préférés.

Ca m’a fait très plaisir que Carolus me propose d’écrire sur son site, et c’était un exercice différent de d’habitude puisque là je m’adressais à un nouveau public pas forcément familier avec les otome games. Merci encore à elle pour cette opportunité !


C’est tout pour moi ! On va essayer de se retrouver plus souvent en juillet, donc je vous dis à bientôt, et avant ça, vous invite à me raconter votre mois de juin à vous !

 

Publié dans Review

Impressions finales sur les anime du printemps 2017, et attentes pour l’été !

Rose_pc_wp

Alors il semblerait que, si on ne compte pas les shorts, je n’ai de nouveau suivi que quatre anime cette saison ! Incroyable mais vrai ! On va donc faire l’impasse sur le classement, d’autant plus que j’aurais peur d’être tentée de faire passer Starmyu avec Shingeki no Kyojin et, donc, me faire huer ! Ne pas avoir bon goût est une vraie prise de risque.

Donc ! ce printemps ! j’ai regardé Oushitsu Kyoushi Haine, qui était un divertissement sympa mais rien de mémorable. J’ai bien aimé suivre les princes, les voir s’attacher à Haine et lui faire, petit à petit, confiance, et grâce à lui, mûrir et devenir de meilleures personnes. Les personnages étaient chouettes et l’humour marchait assez bien, mais j’ai un peu décroché vers la fin. Pour moi, le passé d’Haine n’était pas très convaincant; j’ai l’impression que les séries humoristiques prennent toujours un risque quand elles veulent faire dans le dramatique, c’est rarement maîtrisé. Une belle fin quand même.

Ca aurait peut-être mieux marché s’il y avait eu une vraie raison d’évincer les princes, parce que bien sûr, il y a un risque que l’un deux accède au trône, mais à priori leur frère se porte très bien et pourra assurer ses fonctions, et c’était clair dès le début.

La bonne surprise de cette saison, pour moi, serait probablement Tsuki ga Kirei. Je n’avais pas prévu de le regarder, et j’ai finalement enchaîné les cinq premiers épisodes. C’est doux, c’est chou. Le studio a bien ramer pour, au point d’être contraint de sortir un épisode recap faute d’avoir terminé l’épisode de la semaine à temps, mais je ne leur en tiens pas rigueur; les conditions de travail ne favorisent pas le respect des délais. Le rendu était, malgré tout, plus que correct.

Sur la fin, j’avoue m’être un peu désintéressée, mais le dernier épisode était touchant. Cela dit, je ne pensais pas non plus qu’il allait m’arracher une larme, mais le générique de fin où les voit grandir ensemble jusqu’au mariage et la naissance de leur premier enfant… a eu raison de moi.

Lattaque-des-Titans-Shingeki-No-Kyojin-Saison-3

Bien sûr, la saison 2 de Shingeki no Kyojin était à la hauteur des attentes, et il ne faudra pas patienter trop longtemps pour voir la suivante. Ouf ! Même si, ayant lu le manga au moins jusque là, je n’ai pas eu de grandes surprises, voir certaines scènes ne laisse pas indifférent ! Tant qu’on voit Ymir et Christa, je ne saurais me plaindre. C’était intense, même quand on redécouvre, mais j’ai quand même bien hâte de voir de nouvelles choses dans la saison 3.

Autant l’anime a très bien marché en streaming (sans doute le plus gros succès de la saison), autant il ne se vend pas des masses ?! Peut-être que la fanbase s’est désintéressée pendant la longue attente qui séparait les deux saisons ? La semaine du 19-25 (alors que le premier coffret est sorti le 17), il était deuxième des ventes mais avec… 5 486 copies vendues. Le premier coffret de la saison 1 avait fait 50 000 ventes de plus lors de sa première semaine ! C’est quand même très correct, je doute que ça affecte la franchise, mais la comparaison est choquante.

Et contre toute attente, un anime qui s’en sort pas trop mal niveau ventes, c’est… la saison 2 de Starmyu ! Et tant mieux, je ne lui souhaite que ça. Cette saison était excellente. Je pense que les gens ont quelques préjugés concernant les anime sur les idols, et je ne peux pas leur en vouloir parce que ces anime-là ne volent jamais bien haut, mais Starmyu est si différent. Le sujet est généralement traité de manière un peu superficiel, mais Starmyu, bien qu’un peu kitsch, va dans le fond des choses et montre les difficultés rencontrées par ceux qui veulent se faire une place dans le monde du divertissement.

C’était très bien rythmé, les amitiés avec la team Hiragi sont plus fortes que jamais, et la musique était au top. Shadow & Lights était l’occasion de toucher à un style un peu différent, moins pop; la chanson de l’ombre d’Alexis est particulièrement bonne et me restera en tête un moment.

Plus que des idols, les personnages se sont illustrés en tant que vrais comédiens dans cette saison où ils devaient non seulement changer mais aussi jouer. Et le dernier épisode était digne d’une comédie musicale !, je suis encore toute émue du numéro d’Ootori et Yuta, et de la fin où tous les personnages se rassemblent pour chanter et finir la saison en beauté.

Dans cette série, y’a des personnages qui se mêle encore de la vie du lycée alors qu’ils l’ont quitté y’a deux ans; ça veut dire qu’il y a matière à faire encore trois autres saisons, et franchement, je n’attend que ça.

lovekomee

Comme le laissait présager sa fin, Love Kome: We Love Rice aura une deuxième saison. En effet, maintenant que riz et pain vivent en harmonie… les ramen s’en mêlent ! Mais a-t-on vraiment besoin d’une seconde saison ? Ca valait le coup pour les jeux de mots et l’absurdité de la chose, mais c’était très fouillis et parfois incompréhensible, et je pense vraiment qu’une saison suffisait. C’était fun mais pas au point d’en faire une suite.

Déception générale au niveau des shorts, d’ailleurs. Kenka Banchou Otome était aussi très bâclé, et m’a juste fait regretté encore plus que le jeu ne soit pas encore localisé. Les épisodes de Room Mate s’enchaînaient bien, mais le concept aurait pu être mieux exécuté, et on peut faire largement mieux dans le genre. Les génériques de fin ne décevaient jamais, cela dit !

Et Souryo to Majiwaru Shikiyoku no Yoru ni…, c’est sûrement pas une grande perte mais j’ai lâché malgré moi !, parce que la team de fansub a tout simplement arrêté en cours de route. Je ne leur en tiens pas rigueur, c’était nul.

Welcome-to-the-Ballroom-Visual-004-20170623

Quant à cet été… Depuis quelques temps, je fais des « Otome Anime », où je liste les anime à bishonen à paraître, mais je crois que ça ne plait plus ni à vous ni à moi, donc je vais vous faire part de mes attentes pour la nouvelle saison dans cet article.

Et la saison commence déjà demain !!! avec la sortie du premier épisode de Katsugeki/Touken Ranbu. Un des anime que j’attends le plus. J’avais déjà adoré le spin-off Hanamaru, alors là… un vrai anime d’action signé ufotable ? Ca va être phénoménale. La franchise fait un tonnerre au Japon; elle est un peu moins connue en France mais j’espère que l’anime permettra à la fanbase de s’agrandir !

Je suis aussi très impatiente de voir DIVE!!,  l’anime sur le plongeon artistique dont j’ai déjà parlé maintes et maintes fois. Konbini Kareshi me tente bien aussi; coup de foudre à la supérette ? je demande à voir. Je suis également très intriguée par Vatican Kiseki Chousakan, le concept « d’investigateurs de miracles » me plait.

J’ai aussi beaucoup d’espoir pour l’adaptation de Ballroom e Youkoso. Pas emballée à la base, mais les bandes-annonce m’ont fait monter à bord du train de la hype. Et je vais sûrement jeter un coup d’oeil à Keppeki Danshi! Aoyama-kun, l’anime sur… le foot, ou la propreté, un des deux, je ne suis plus sûre.

Mais bon, tous ces anime là, j’en ai déjà parlé alors je ne vous apprends sûrement rien !

Pour parler un peu de nouveautés, je suis aussi intéressée par Kakegurui, une école privée où les élèves sont évalués sur leur capacité à gagner des jeux de paris. Ceux qui perdent le plus sont en bas de l’échelle, traités comme des moins que rien, et endettés jusqu’au cou. Pas de pitié, chacun pour soi, la bande-annonce donne le ton.

Je ne suis pas contre un pseudo-thriller « over the top » avec un joli graphisme. Bien que je ne cache pas avoir une certaine réticence quand je vois les personnages féminins à la limite de l’orgasme pour un rien; pas trop ma tasse de thé, mais ça a quand même l’air bien fun.

Je n’exclue pas la possibilité de regarder Hitorijime My Hero, le BL de la saison!, si les retours s’avèrent être bons, mais je trouve que l’animation ne rend pas justice au trait d’Arii Memeko, et j’ai une aversion aux relations prof-élève donc on part sur de mauvaises bases.

La bande-annonce de Shoukoku no Altair ne me dit rien non plus mais j’ai entendu tellement de bien du manga que si les premiers épisodes de l’anime rencontrent du succès, je pourrais bien lui donner une chance.

Un programme déjà bien chargé ! Alors que je vais sûrement finir par ne suivre que quatre séries, comme d’habitude… Avec tout ça, je ne sais pas si j’aurais du temps à consacrer à Centaur no Nayami, et pourtant, ça sera sûrement le meilleur anime de la saison, tant et si bien que je me demande pourquoi je perds mon temps avec le reste.

Centaur-no-Nayami-v1

Dates de diffusion des anime mentionnés: 

Katsugeki/Touken Ranbu (ufotable) – 1er juillet

DIVE!! (Zero-G) – 7 juillet

Konbini Kareshi (Studio Pierrot) – 7 juillet

Vatican Kiseki Chousakan (J.C.Staff) – 7 juillet

Ballroom e Youkoso (Production I.G) – 9 juillet

Keppeki Danshi! Aoyama-kun (Studio Hibari) – 3 juillet

Kakegurui (MAPPA) – 1er juillet

Hitorijime My Hero (Encourage Films) – 8 juillet

Shoukoku no Altair (MAPPA) – 7 juillet

Centaur no Nayami (Haoliners Animation) – 9 juillet

Et vous alors ?! Qu’avez-vous pensé des anime que vous avez regardé cette saison ? Que comptez-vous suivre le mois prochain ?

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 37

05/05

ANIME

DBiRgkcU0AAbUGV

Est-ce qu’on s’intéresse vraiment à ce film Dance with Devils ? Pas sûre de savoir moi-même pourquoi je prends la peine d’en parler, mais… le fait est qu’une date a été annoncée: « Fortuna » sortira en salles le 4 novembre !

En plus d’un nouveau visuel, une bande-annonce qui révèle un nouveau personnage, doublé par nulle autre que Toyonaga Toshiyuki: Marius.

Je vais être honnête, je n’exclus pas la possibilité de le regarder… L’anime n’était même pas si mauvais (j’ai un faible pour les comédies musicales en plus), c’est juste… la direction que l’histoire prend que… je n’approuve pas. On verra ce qu’ils en font dans le film !

Source: ANN, @DwD_info

06/06

ANIME

Osomatsu-san sera de retour en octobre !!! On va enfin les revoir… Ils savent se faire désirer, dis donc.

EVENT

On ne sait plus où donner de la tête avec Yuri!!! on Ice: encore un nouvel event d’annoncé ! Yuri!!! on FESTIVAL se tiendra le 16 juillet (peut-être une occasion d’en savoir plus sur le long-métrage ?), et quelques jours plus tard, ouvrira Yuri!!! on MUSEUM, du 21 juillet au 3 septembre !

07/06

ANIME

news_xlarge_sidem_anime_w

L’anime THE iDOLM@STER SideM introduit W, le duo d’anciens footballers !

Source: Natalie Comics

ANIME

Déjà la cinquième bande-annonce de Ballroom e Youkoso, qui s’annonce de plus en plus prometteur à chaque vidéo promotionnelles !!! Le premier épisode sortira le 9 juillet: ça approche !

08/06

MAGAZINE

Pas de Sousuke sur le poster Free! Timeless Medley de l’Animedia !!! Retour aux racines avec du bien vieux RinHaru. Mais Sousuke a eu son moment de gloire dans d’autres magazines ce mois-ci, on y reviendra dans un instant !

09/06

ANIME

Konbini Kareshi s’offre une petite bande-annonce avant sa diffusion le 6 juillet ! Curieuse de voir ce que ça va donner.

ANIME

Boeibu LOVE! LOVE! LOVE! aussi a eu le droit à son trailer; la vidéo confirme que l’OVA qui sortira au cinéma fin août conclura la série. Comme je l’avais suspecté !!!

10/06

EVENT

Il semblerait que Mitsurou Kubo, la co-réalisatrice de Yuri!!! on Ice, accompagnera Yamamoto Sayo à la Japan Expo ! Là, je commence quand même à regretter de ne pas y aller… Reste encore à savoir ce qu’elles y feront: dédicaces, conférences,… ?!

12/06

MAGAZINE

Rin et Sousuke s’invitent dans l’Animage et le Newtype pour faire la promo du film qui sortira le mois prochain !

13/06

ANIME

On l’attendait tous: une nouvelle bande-annonce pour Violet Evergarden. On y voit pas grand chose mais on sait d’ors et déjà que KyoAni va nous achever, avec cette nouvelle production plus belle que jamais. Il ne manque plus qu’à patienter sagement jusqu’en octobre !

MAGAZINE

DCgNxbqV0AA7F6I

Le magazine Kikan S, qui a toujours de splendides couvertures, a révélé celle de son numéro de juillet, et ce n’est autre que Yuri!!! on Ice qui est à l’honneur. Comme à son habitude, le fandom a tout simplement explosé.

Site officiel: s-ss-s.com

COLLAB

Sweets Paradise a annoncé un café en collaboration avec Shingeki no Kyojin ! D’ici, on ne pourra pas en profiter, mais au moins, on peut admirer les personnages dans ce ravissant uniforme.

Site officiel (si vous voulez voir ce qu’il y a au menu!): Sweets Paradise

15/06

ANIME

C’est autour de DIVE!! de se dévoiler dans une bande-annonce ! En même temps, petit aperçu de l’opening interprété par Qyoto.

16/06

MERCH

Ahlala. Vous savez que j’adoooore Starmyu. Et force est de constater que j’ai aussi un truc pour les body pillows. Vous imaginez bien dans quel état je suis du coup.

Hobby Japan a mis des dakimakura Starmyu en précommande, sortie prévue le septembre et octobre. Si je m’écoutais, j’aurais déjà ajouté Tsukigami et Tengenji à mon panier, mais à 95€ la housse d’oreiller, je vais peut-être repenser mes dépenses.

Au recto, des poses aguicheuses en uniforme scolaire… au verso, c’est plus détendu, les personnages sont dans leur tenue de sport et vous attendent pour aller « dormir ».

Site officiel: Hobby Japan Online Shop

ANIME

Superbe nouveau visuel pour l’adaptation DEVILMAN crybaby par Masaaki Yuasa. Vraiment envie de soutenir ce projet en le regardant légalement donc je suppose que je vais devoir craquer et prendre un abonnement à Netflix… (j’avais déjà dit ça pour Little Witch Academia et, résultat, je n’ai toujours pas regardé Little Witch Academia, ça promet). L’anime y sortira au printemps 2018, dans 190 pays, et doublé dans neufs langues !!!

17/06

ANIME

DChsgtOVwAAXND5

Aussi tôt la saison 2 achevée, la saison 3 est annoncée. Quel soulagement ! On est maintenant sûr que l’attente sera beaucoup moins conséquente que celle entre la première et la deuxième saison. Cela dit, ce n’est pas trop précipité non plus, il faudra quand même attendre l’année prochaine.

Source: @anime_shingeki

COLLAB

Oh, et une collaboration avec Ballroom e Youkoso a été annoncée, au passage.

Pas mal.

ANIME

Enfin une bande-annonce digne de ce nom pour Katsugeki/Touken Ranbu !!! Pas mal d’action, et un aperçu du générique de fin, Hyakka Ryouran, chanté par Kalafina… que demander de plus ? Mais il faut encore contenir son excitation jusqu’au 1er juillet…!

 

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 36

30/05

ANIME

Premier trailer pour Keppeki Danshi! Aoyama-kun. Je ne vous cache pas que j’avais un peu oublié l’existence de cet anime, mais je pense y jeter un coup d’œil quand il sortira le mois prochain. Pour rappel, Aoyama est un prodige du football, mais… il est aussi obsédé par la propreté, ce qui rend son style quelque peu original. A priori, c’est donc un anime sur le foot, mais je me demande si le sport aura une réelle importance dans l’histoire. Affaire à suivre !

Site officiel: kda-anime.com

MAGAZINE

DBD0kE_UIAAxyml

Kunihiro, Tonbokiri et Toushiro de Katsugeki/Touken Ranbu sont en couverture de l’Otomedia+ de cet été ! On remarquera le sympathique poster Sanrio Danshi

31/05

MERCH

DBIFLoZV0AE3vWo

Après Victor et Yuri, Toy’sworks tease sa figurine Yurio, dont la sortie est prévue cet hiver !

LIGHT NOVEL

DBYl2UOVYAEFaIh

Le light novel Free! sortira pas plus tard que le 23 de ce mois-ci !!! On n’en attendait plus tellement parfait, et d’un coup d’un seul, boum!, date de sortie.

@aitaikimochii s’est proposée pour traduire le résumé et les titres des chapitre. Apparemment, le livre propose des scénarios « what if », et plus précisément, « Et si je n’avais pas rencontré Rin ce jour-là ? »; Haru s’interroge sur quelle direction sa vie aurait pris dans des circonstances différentes.

Comme vous pouvez vous en douter, je suis tout particulièrement intéressée par le chapitre 7…

01/06

ANIME

Jamais deux sans trois: Haikyuu!! aura le droit à deux nouveaux recap movies au mois de septembre !

02/06

ANIME MERCH

La bande-annonce de Free! Timeless Medley -Promises- est là !!! Je suis tellement excitée pour un trailer ne contenant quasiment que des scènes que je connais déjà, alors qu’est-ce que ça sera quand on aura une bande-annonce pour Take Your Marks… Je le rappelle, « Yakusoku » sortira le 1 juillet dans les salles de cinéma japonaises !

Comme d’habitude, des goodies accompagneront la précommande des tickets ! On commence avec de jolies cartes postales.

Le même jour, les produits dérivés pour le « precious birthday » de Sousuke ont été dévoilés. Il a déjà une aura très ~classe~, alors cette tenue lui va vraiment à merveille !

slider1-main (2)

http://www.kyotoanimation.co.jp/shop/bd2017/free/sosuke/

Dans la line-up, on pouvait également voir des autocollants mais avec la mention « NOW PRINTING ». Cette semaine, ceux d’Haruka ont été postés; on part donc sur une petite pochette de six stickers, avec les illustrations des anniversaires précédents. Sympa ! Fixés à 324 yen (environ 3 euros), c’est quelque chose que je pourrais acheter pour Nitori, d’autant plus que je n’ai aucun produit de la série Fresh!Fruit!Birthday donc ça serait l’occasion d’avoir un petit quelque chose.

MAGAZINE

17-P07-H1Middle

Et les magazines sont déjà sur le coup avec SouRin: le prochain Pash! inclut un poster Free! TM. Oh, et bien sûr, encore plus de Touken Ranbu à la une, avec cette fois-ci, Kuninaga et Yoshiyuki !

MANGA ROMAN

yourname

Pika Editions nous apporte les manga et roman Your name. !!! Le manga est une série en trois tomes, qui sortiront les 5 juillet, 23 août et 18 octobre. Quant au roman, il paraîtra le 5 juillet ! Les deux reprennent le film d’animation, mais c’est intéressant de le voir sous un autre format. Personnellement, je pense faire l’impasse sur le manga, mais j’ai failli acheter le roman chez Yen Press, et je suis contente de savoir qu’il aura une édition française; pour 15€, je pense que je me le procurerai !

 

Source: Pika

03/06

MERCH

thumb_bbca69f5-d574-4629-aa92-735d9abde262

Alors… je ne suis jamais intéressée à King of Prism, mais… cette idée-là, c’est du génie. Ce n’est pas la première fois que je mentionne King of Prism pour son marketing ! Plein de bonnes idées !

Là, si vous allez voir le nouveau film KING OF PRISM -PRIDE the HERO- au cinéma, il vous sera distribué, au hasard, un de ses quatre éventails transparents, qui permet de vous mettre littéralement dans la peau des trois protagonistes. J’adore, tout ce qui est bien malaisant comme ça, j’adore.

Site officiel: kinpri.com

04/06

ANIME

Lors d’un event Hibike! Euphonium se tenant au sein même d’Uji, ce n’est non pas un, mais deux films !!, qui ont été annoncés pour la franchise. Oh, et un recap movie de la saison 2, qui sort le 30 septembre, mais ça, je vous avoue que ça m’intéresse moins, donc je vais faire comme s’il n’existait pas.

Par contre, en 2018, on aura du lourd. Le premier film se concentrera sur Nozomi et Mizori, et sera réalisé par nulle autre que Yamada Naoko, qui vient à peine d’en terminer avec Koe no Katachi. Le second portera sur Kumiko, et se déroulera lors de la deuxième année de lycée. Celui-là sera réalisé par Ishihara Tatsuya, qui a déjà réalisé les deux saisons de l’anime.

Publié dans Slice of Life

Slice of Life #24

!crush of the month
Crush du mois de mai – Ymir, Shingeki no Kyojin

Le temps passe vite, j’ai l’impression que le mois de mai est passé en un éclair.

J’espère que vous avez aimé le précédent Slice of Life; il était peut-être quelque peu confus parce que ça faisait des mois que je n’en avais pas fait (sans compter le spécial « nouvel an », et le spécial « anniversaire du blog ») donc j’avais un peu de mal à me remettre dans le bain. Il y avait des tas de choses dont j’avais envie de parler mais qui remontaient carrément à 2016, je ne savais pas ce qui valait la peine d’être mentionné ou pas,… Aujourd’hui, j’ai une idée un peu plus précise de ce dont je veux parler, donc allons-y !

Get-Out-movie-song

En mai, je suis allée au cinéma, pour voir Get Out, de Jordan Peele ! Je ne pense pas avoir besoin de le présenter, mais en une phrase, c’est un film d’horreur… sur le racisme. Chris et Rose sont en couple depuis un moment, assez pour qu’elle décide de le présenter à ses parents, et ce dernier accepte de passer un week-end chez eux, bien qu’inquiet des réactions que la famille de sa copine blanche pourrait avoir quant à sa couleur de peau.

Le film traite son sujet en profondeur, en montrant toutes les subtilités du racisme ordinaire, et du « racisme de gauche »; les personnages blancs étant, à priori, tous libéraux, et le père de Rose allant même jusqu’à clamer que s’il avait pu voter pour Obama une troisième fois, il l’aurait fait.

L’analyse sociale est excellente mais il est aussi important de féliciter la réalisation. C’est le premier film de Peele, qui, en plus, faisait jusque là dans l’humour. Pari réussi, le film glace les sangs sans se reposer sur des jump scares, et l’aspect visuel est… sans exagération, à couper le souffle. La scène où Chris s’enfonce dans le « gouffre de l’oubli » ? superbe. La scène du bingo ? Terrifiante. Et il y a plein de symboles, de métaphores à décrypter,… ainsi que quelques clins d’oeils à d’autres films d’horreur cultes.

Criant de vérité; en tant que blanc il nous force à reconnaître qu’aucun de nous ne peut prétendre ne pas fait partie du problème, et montre que, le racisme étant système, une institution, nous sommes tous complices, et nous en profitons, même si inconsciemment.

Le mois dernier, j’ai pu acheter Levius d’Haruhisa Nakata pour seulement 1€ à l’occasion des 48H BD. Si vous ne connaissez pas le concept: tous les ans, le temps d’un week-end, une sélection de BD et manga est à 1€ dans les librairies participantes (et elles sont nombreuses). J’en ai donc profité pour commencer une énième série… Ca fait quelques années que je peine à terminer les séries que j’entame, j’ai beaucoup de tome 1, mais jamais la suite… Levius pourrait être une exception, parce que non seulement c’est seulement en trois tomes, bah c’est aussi… pas mal du tout.

Avec un père mort pendant la guerre et une mère dans le coma, Levius se voit contraint d’aller vivre avec un oncle qu’il ne connait que très peu, Zack. L’histoire s’articule autour de la boxe mécanique, des combats (souvent) à mort où les lutteurs sont tous dotés de membres mécaniques. C’était une bonne surprise!, je n’étais pas sûre d’accrocher mais j’ai bien aimé les thèmes abordés m’ont bien plu, et le graphisme est superbe et original. Au-delà du sens de lecture occidentale, les techniques de dessins utilisées sont très intéressantes, c’est aussi agréable à lire qu’à regarder.

Et bien sûr, je n’aurais su passer à côté du premier tome de Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu, dit « Descending Stories », sorti en anglais chez Kodansha Comics il y a quelques jours. Toujours pas remise de l’anime, ça m’a fait du bien de retrouver cet univers, ces personnages, et, en plus, le trait de Kumota Haruko. Ca, par contre, c’est une série dont je suis sûre d’acheter religieusement les tomes à leur sortie.

Je dois juste dire que l’édition aurait pu être plus soignée; il y a trois/quatre pages où le texte du bas de la page est coupé. C’est juste un détail, mais… on le remarque.

J’espère qu’on aura le droit à une édition française dans un futur proche !!

Durarara_3_Jaq

J’ai aussi lu le tome 3 de Durarara!!, aussi acheté le mois dernier. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’avais commencé à les acheter en anglais chez Yen Press, puis Ofelbe a annoncé sa licence; j’ai donc attendu qu’il soit au tome 3 pour reprendre ma lecture et… ça m’avait manqué ! Quand je regardais Durarara!! au collège, jamais je n’aurais imaginé pouvoir lire les light novels un jour, et les voilà chez nous, en français ! J’en suis toute émue.

Ce tome porte sur l’arc Yellow Scarves, les « turbans jaunes »; très chouette, surtout si vous aimez Masaomi !

C’est tout ce que j’ai à partager avec vous ! Sinon, rien de bien palpitant depuis le mois dernier. Par contre, autant dans ma vie personnelle, c’était le calme plat, autant les fandoms étaient animés ce mois-ci (oui, plus que d’habitude).

Le mois a commencé en beauté avec la sortie de Taisho x Alice en anglais. Si vous entendez ce nom pour la première fois, et que, par conséquent, vous n’avez pas eu vent du scandale autour du jeu, hé bien… c’est de la merde.

Cette localisation puait l’arnaque à des kilomètres, et ce, depuis son annonce. On ne s’attendait donc à rien, et pourtant… il a quand même réussi à aller au-delà de nos attentes en terme de médiocrité.

Je n’y ai pas consacré tout un article parce qu’Elly de Figuratively Speaking l’a déjà fait, et je vous conseille la lecture de ses articles si vous voulez tout savoir dans les détails.

Dans les grandes lignes: le site d’E2 Gaming était très louche. Assez récent, leurs précédents travaux inexistants, et des descriptions copié/collé d’un autre site… De rares apparitions en convention, dont une où leur emplacement était tout simplement… vide.

La promo de Taisho x Alice ne laissait rien présager de bon non plus. Rien de professionnel, des images d’une qualité dégueulasse, une histoire très confuse à propos du générique du jeu, et… sa sortie sans cesse retardée. Puis du jour au lendemain, sans crier gare: un post Facebook pour annoncer sa sortie le lendemain.

Courageux sont ceux qui l’ont acheté malgré la page de payement… pas sécurisée… Mais il faut prendre des risques quand on veut profiter d’une telle qualité de traduction:

Au moins, ça a bien fait rire tout le monde, mais à quel prix ? 30€ pour ceux qui se sont sacrifiés !

Sur Twitter, @MysticDistance a mené l’enquête et il s’avère que derrière « E2 Gaming » ne se cache non pas une entreprise, ni même un petit groupe d’amateurs passionnés, mais… un seul mec. Même pas un professionnel!, juste un type, dans sa chambre, qui déjà par le passé a sauté sur des trucs japonais et populaires pour essayer d’en retirer une petite somme. Et cette fois-ci, il s’est attaqué à la traduction d’otome game. Résultat catastrophique. Heureusement que ses amis, qu’il a sollicité pour le doublage des personnages…., sont là pour le défendre.

C’était drôle, mais aussi très frustrant de se faire prendre pour des connes qui achèteraient n’importe quelle merde, et de voir un bon jeu entre de si mauvaises mains. J’espère que Primula (le développeur japonais qui a vendu les droits à E2 Gaming) ne se limitera pas à cette mauvaise expérience, et que ça ne rendra pas les éditeurs plus réticents à accepter les localisations.

Tokyo-Ghoul-1

J’en avais assez pour tout le mois avec ces histoires. Mais pas si vite !!! Quand il n’y en a plus… comptez sur les fandoms pour en rajouter une couche.

A partir de là, SPOILERS pour Tokyo Ghoul:re. Le dernier chapitre a mis les fans dans un état tel qu’ils se sont sentis légitimes d’envoyer des menaces de morts à l’auteur. En effet, Kaneki et Touka y font l’amour; n’en déplaise à ceux qui shippaient Kaneki avec son meilleur ami, Hide.

C’est toujours consternant de voir à quel point un fandom se permet de faire des caprices, voire d’envoyer des menaces graves, dès que l’histoire dévie de ce qu’ils avaient espérés. En particulier quand il s’agit de couples, de « shipping ».

Mais honnêtement, les deux « camps » me tapent sur les nerfs, parce que d’un côté, on a ces fans qui harcèlent l’auteur, ou qui sont juste très immatures (et « fans de yaoi », sans doute), et d’un autre… les homophobes qui sortent de leur trou pour nous rappeler que « faut arrêter de vouloir mettre des gays partout !!! », « arrêtez avec vos fantasmes improbables ». La routine, finalement !

Mais en tout cas, j’espère que rien de tout ça n’atteint Ishida. De toute manière, les fans qui s’insurgent ont l’air d’être quasiment tous anglophones, et comme ils ont lu le chapitre illégalement, on peut imaginer qu’ils n’achètent de toute façon pas le manga, alors les ventes se porteront sûrement bien.

Et malheureusement, il n’y a pas que la fanbase de Tokyo Ghoul qui fait des siennes. La semaine dernière, le très attendu Welcome to the Madness est sorti. Une courte scène bonus de tout juste deux minutes accompagnant le dernier coffret BD/DVD de Yuri!!! on Ice, et montrant l’exhibition de Yurio, avec la participation d’Otabek.

Le problème, c’est que beaucoup de fans à l’étranger ne peuvent pas se procurer ces blu-ray facilement, surtout depuis qu’Avex n’expédie plus leurs produits en dehors du Japon. Heureusement pour eux, des gens ont posté la vidéo sur internet, de même pour les scans du manga vendu avec l’intégrale et… ils ont tourné, très vite, tout le monde y a eu accès. Et… je ne condamne pas forcément ces pratiques; je serais hypocrite de le faire parce que j’étais, moi-même, bien contente de voir ces images que je n’aurais jamais vu autrement. Mais le fait est qu’elles ne sont pas destinées à être partagées sur internet, et si déjà on le fait, on pourrait au moins avoir la décence de le faire… discrètement.

Mais non, des fans ont eu la bonne idée de tweeter toutes sortes de scans et captures d’écrans de la vidéo où… la créatrice de Yuri!!! on Ice… Qui a, par la suite, tweeté le message ci-dessus, où elle visiblement agacée.

Ca me désole de la savoir contrariée. On ne la mérite vraiment pas… elle adore Yuri!!! on Ice et elle a toujours tellement fait pour les fans, et en retour, elle a eu beaucoup de soutien et d’amour, mais aussi pas mal de reproches, de fans anglophones qui la harcèlent parce qu’ils ne comprennent pas ses tweets en japonais, et des gens qui regardent son travail illégalement et poussent le vice jusqu’à lui montrer… Je crains qu’on la dégoûte peu à peu de son oeuvre, qu’elle aime tant. Ca me tuerait qu’on lui gâche ça.

426px-Honoka_cool_ur222
Très important: après plus d’un an sur LLSIF, j’ai enfin tiré ma première carte Ultra Rare. Vraiment le moment fort de ce mois de mai.

TL;DR j’ai bien été saoulée ce mois-ci !!! Mais je tenais à parler de ces trois incidents/polémiques sans pour autant leur consacrer un article à part. Bref ! N’hésitez pas à me raconter votre mois à vous dans les commentaires, me donner votre avis sur ce que j’ai pu évoquer, et me faire part de vos découvertes en matière de manga, films ou autres !!

J’ai plein de choses chouettes de prévue pour ce mois de juin, et j’ai hâte de partager les parties les plus intéressantes avec vous !

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 35

22/04

ANIME

Première bande-annonce pour Sanrio Danshi ! Anime très attendu pour ma part; la vidéo est courte et ne révèle pas grand chose, mais je suis rassurée de voir que, visuellement, c’est plus que correct. C’est déjà un bon début.

MAGAZINE

DAcOPmVXYAA3MHA

Hoshitani et Ageha de Starmyu sont en couverture du LisOeuf♪ du mois de juin !! Je ne crois pas avoir déjà parlé de ce magazine, donc, à titre d’information, c’est un magazine féminin consacré aux idols masculins, aussi bien en 2D qu’en 3D. Ca me fait plaisir de les voir à la une !

24/05

MERCH

La semaine dernière, nous avons découvert la figurine de Victor; cette semaine, c’est au tour de Yuri !

Elle aussi s’annonce très jolie, sa pose répond à celle de Victor: ils se tendent la main et se regardent les yeux dans les yeux, ce qui rend encore plus compliqué de ne pas acheter les deux !

EVENT

En sommes-nous dignes ?! La réalisatrice de Yuri!!! on Ice, mais aussi Michiko to Hatchin et The Woman Called Fujiko Mine, la seule et l’unique, Yamamoto Sayo sera présente à la Japan Expo !

Je regrette presque de ne pas pouvoir m’y rendre… (mais je trouverais un moyen d’avoir ma petite dédicace quand même!).

25/05

ANIME

d0184822327a2da7a6addeedb90dded1e29ec868

L’anime dédié au plongeon artistique, DIVE!!, se dévoile complètement avec un nouveau visuel, une bande-annonce, et l’annonce de son cast. Sa diffusion débutera le 6 juillet !

C’est un titre que je suis de près depuis son annonce, et plus on en apprend, plus je suis optimiste. J’espère le rester !

Les trois personnages principaux, Tomoki, Shibuki et Youichi, seront doublés par Kaji Yuki, Nakamura Yuuichi, et Sakurai Takahiro. Des noms qui, j’en suis sûre, vous disent quelque chose !

On y retrouvera également les voix d’Uchiyama Kouki, Osaka Ryouta, et Tomokazu Sugita. Le seul personnage féminin dont on a pour l’instant connaissance sera doublé par Nazuka Kaori. Autant dire qu’on a du solide!, que des noms qui sont dans le métier depuis longtemps, des valeurs sûres !

Site officiel: http://www.dive-anime.com/

MERCH

1007382027

Quand Madoka Magica rencontre Utena…

A l’occasion des 25 ans de l’anime culte Shoujo Kakumei Utena, un nouvel OST sortira le 21 juin. Intitulé, en toute simplicité, Barbara Waisei-ko Mokushiroku: Arsenothelus Zettai Fukkatsu Hikari to Orpheus Zettai Meifu Yami, il contiendra 14 pistes, dont une piste inédite qui n’a jamais été utilisée dans l’anime.

Sa jaquette, que vous pouvez admirer ci-dessus, a été réalisée par le duo d’animateurs Gekidan Inu Curry, connu pour son travail sur Puella Magi Madoka Magica.

Source: ANN

26/05

MANGA

DAwuMSlVwAEtVO9

En parlant d’Utena !, le magazine de prépublication Flowers a annoncé que Chiho Saitou dessinera un nouveau chapitre de son manga pour leur numéro de septembre !!!

Source: @comic_natalie

MAGAZINE

Voici voilà les couvertures du 26ème spoon.2Di. D’un côté, Eren et Levi, de Shingeki no Kyojin. C’est… tout juste s’ils se parlent cette saison, mais j’imagine que c’est un duo qui vend bien…

De l’autre côté, ohlala… Rei et Nagisa de Free! Timeless Medley… La splendide illustration fait écho à celle du précédent numéro, où Makoto et Haru posaient avec des oranges. Je ne pensais pas qu’ils allaient en faire une série… j’espère que c’est pas trop demander mais j’aimerais bien qu’ils la continuent avec Rin et Sousuke, et bien sûr!!, Momo et Nitori.

MERCH

yurionice_00114

Hiramatsu s’est lâché pour la jaquette de l’OST « Yutora!!! »… ! La bande-son de l’anime est très bonne, mais si vous n’étiez toujours pas sûre de l’acheter, ce fessier est un très bon argument de vente.

EYCA-11464_ADD
Sortie prévue pour le 28 juin !

Pour ceux qui se poseraient des questions sur la différence avec le premier OST; c’était une compilation des musiques des différents programmes des patineurs, tandis que sur celui-ci, vous retrouverez la bande originale de l’anime, ainsi que la version TV d’History Maker.

27/05

EVENT MERCH

La MegaHobby Expo se tenait ce samedi, et le peu que j’en retiens est… grandiose.

 

DAzEuM6VwAAZE8F

Kotobukiya a dévoilé le prototype de sa ARTFX J « coach!Victor ». De toutes les figurines Yuri!!! on Ice annoncées, c’était loin d’être celle qui m’emballait le plus, mais finalement… elle est bien sympa, j’aime bien l’idée du kiss and cry, et j’apprécie les détails comme la boîte à mouchoirs Makkachin,… reste à voir le prix…

Quelques jours plus tôt, MegaHouse avait annoncé une figurine G.E.M Lelouch x Suzaku, inspirée d’une illustration de CLAMP que vous avez sûrement déjà vu plus d’une fois, et… j’ai pas vraiment eu de réaction, je ne pensais plus être fan de Code Geass au point d’en vouloir une figurine, mais… après avoir vu le prototype… elle me fait quand même bien envie ! Elle va être superbe une fois peinte…

Et bien sûr, Alter a exposé sa fameuse figurine Sousuke, qui s’est bien fait désirée ! Elle est si belle… mais j’avais déjà résisté pour Rin, je ne pense pas succomber pour Sousuke mais… j’aimerais… On se retrouve pour le WonFes de cet été, où elle sera sûrement peinte aux côtés des prototypes de Rei et Nagisa !

ANIME

On termine sur la petite page de publicité pour le premier BD/DVD de Katsugeki/Touken Ranbu ! L’anime n’a même pas encore commencé mais, hé, c’est bien d’anticiper. On ne va pas cracher dessus puisque ça nous permet d’en voir un peu plus en patientant jusqu’à sa sortie, au moins de juillet.