Publié dans Slice of Life, Voyage

G-DRAGON 2017 WORLD TOUR [ACT III, M.O.T.T.E] à Amsterdam !

Je devrais vraiment être en train de faire autre chose. Et si déjà je suis là, je devrais faire un Slice of Life, mais… chaque chose en son temps ! Aujourd’hui, j’aimerais vraiment prendre deux minutes pour enfin vous raconter le concert de G-Dragon auquel j’ai assisté à Amsterdam le 26 septembre dernier ! Ca fait déjà presque deux mois… le temps passe vite, et j’ai vraiment traîné pour pondre cet article, mais fort heureusement, cette soirée est gravée dans ma mémoire et je m’en souviens encore comme si c’était hier…

Pour vous remettre rapidement dans le contexte: je suis fan de GD depuis le collège et jamais dans mes rêves les plus fous je n’aurais imaginé le voir un jour en concert. Parce que oui hein, les « world tours » des artistes de k-pop dépassent rarement les frontières de l’Asie, donc quand des dates pour l’EUROPE ont été annoncées, je suis tombée de ma chaise. J’étais la parfaite pigeonne pour acheter ces places hors de prix dans la fosse à 200€. A ce jour, je suis encore partagée entre « rien ne vaut 200€ et certainement pas une place de concert » et « ça valait totalement le coup si c’était à refaire je payerais même le double ».

Autant vous dire que j’ai dû faire face à bien des péripéties, du moment où j’ai acheté ces foutues places et que ma connexion internet a lâché, jusqu’au moment où j’ai pénétré la salle de concert et qu’on m’a forcé à jeter mon sac soi-disant trop grand à la poubelle. Mais au bout du compte, j’étais là, en la compagnie de ma très bonne amie Ingrid, face à la scène.

Si vous avez lu mon article sur le concert de Twenty One Pilots l’année dernière, bah j’étais exactement à la même place. Dans la fosse, tout à droite, au deuxième « rang », j’avais juste une rangée de personnes devant moi et aucune tête qui me gâchait la vue. Je m’étais pourtant préparée mentalement à ne pas avoir autant de chance qu’à mon précédent concert, mais la vie est bien faite. (Il faut quand même préciser qu’il y avait encore une « fosse VIP » devant la fosse « normale », la fausse des pauvres qui n’ont payé que 200€ ! Mais cette fameuse fosse étant accessible qu’avec des billets à 600€, elle était pas bien remplie, donc… ça n’a rien changé à la vue, ni même vraiment à la proximité, que j’avais avec la scène.

Moment Of Truth The End #MOTTE #KWONJIYONG

A post shared by @boytoy_namedtr0y on

J’ai hurlé, j’ai sauté, j’ai crié toutes les paroles en anglais et, dans le feu de l’action, j’ai sûrement fait un peu de yaourt aussi. C’était excellent ! il était excellent ! Super présence sur scène, tout un spectacle avec des grandes flammes et des feux d’artifice qui ne manquaient jamais de me faire sursauter, un orchestre au top, et bien sûr, lui, en chair et en os sous mes yeux… Je ne vois pas ce que j’aurais pu demandé de plus.

Ce que j’ai adoré, c’est qu’il nous a vraiment chanté tout son répertoire. Le concert était divisé en trois parties:

L’acte I, « G-Dragon », avec les singles de ses débuts, ambiance très 2009 avec des chansons d’Heartbreaker, et aussi But I Love U et Obsession. L’acte II, « G-Dragon VS Kwon Ji Yong », avec cette fois des chansons de One of a Kind et Coup d’Etat. Et enfin, l’acte III, « Kwon Ji Yong », avec les chansons de son dernier EP du même nom !!! Sans oublier, le rappel où il a chanté Crooked (ma chanson!!!!) et Untitled, 2014.

G TO THE D gold and diamonds boy

A post shared by @boytoy_namedtr0y on

Tout le concept de la tournée repose sur la dualité entre G-Dragon, le « personnage », l’idol, la célébrité,… et Kwon Ji Yong, la personne qu’il est quand les projecteurs s’éteignent, celui que sa famille et ses amis connaissent.

Il nous a fait le petit speech qu’il fait à tout les concerts où il explique le dit concept et espère qu’on accepte cette facette de lui. Il ressort le même chaque soir mais il avait l’air tellement sincère, et humble… que moi, j’avale ça, j’y crois, et comme chacun, j’ai hurlé « KWON JI YONG, KWON JI YONG, KWON JI YONG » pour signifier que oui, je l’accepte comme il est sinon est-ce que j’aurais vraiment payé un rein pour être ici.

Et en tout cas, si je l’aimais déjà avant, j’en suis retombée complètement amoureuse après l’avoir vu ce soir-là. Déjà parce qu’il a bien du talent mais aussi parce que… quand il s’adressait au public, il était vraiment attendrissant. Je suis peut-être naïve mais j’ai été touché par sa douceur, sa modestie, et sa patience (il n’arrêtait pas de se faire interrompre par des « I LOVE YOU » et il prenait le temps de répondre « me too » à chacun d’entre eux!!!!!!).

C’était magique, inespéré, l’ambiance était super bonne et le concert parfait.

amsterdam

Et puisque déjà on était là… on a fait un peu de tourisme, hein.

Lire la suite de « G-DRAGON 2017 WORLD TOUR [ACT III, M.O.T.T.E] à Amsterdam ! »

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 43

Que le temps passe vite ! Voilà presque deux mois que je n’ai pas posté d’Otome News ! Et… ils ne vont pas faire leur come back de si tôt. Je ne veux pas m’avancer et carrément annoncer que celui-ci sera le dernier, mais… avec les cours, ça devient compliqué ! Ca faisait déjà un moment que j’hésitais à arrêter les Otome News parce qu’ils prenaient tellement de place comparé aux autres articles, et finalement, la décision s’est un peu prise toute seule et si je les continue, ils seront beaucoup moins réguliers !

Et si, aujourd’hui, je trouve le temps d’écrire, c’est bien sûr… pour parler… de nulle autre que… Free!.

@ladyoscar_1990

Comment pourrais-je ne pas en parler alors que la saison 3 a été annoncée pour 2018 !!!!!!!!! Et si vous trouviez que je parlais trop de Free! avant… ça ne va pas s’arranger.

Le film Take Your Marks est sorti ce week-end, et terminait sur un « See you next stage »; deux jours plus tard, une toute nouvelle saison est annoncée sur grand écran au carrefour de Shibuya !!! Et il faudra seulement attendre jusqu’à l’été prochain pour sa diffusion ! Certains chanceux auront même l’occasion de la voir en avant-première à un event sur lequel nous n’avons pas encore plus d’infos.

@nepandae81

C’est énorme !!! KyoAni sait donc compter jusqu’à 3 ?! C’est bien la première fois qu’un de leurs anime a le droit à une troisième saison. Et c’est pas pour me déplaire !; rien qu’à l’idée de nouveau avoir un nouvel épisode qui m’attend chaque semaine, je suis toute émue. L’air de rien, c’est une sensation qu’on n’aura pas ressenti depuis quatre ans ! Le temps passe vite !

Autant vous dire que ça m’a réconcilié avec Take Your Marks. On avait déjà longuement parlé de ce film, mais pour vous la faire courte, j’étais très déçue (et même inquiète) de la direction qu’il avait pris. On nous avait fait miroité un épilogue, et à la place, ce qu’on a eu, c’est quatre épisodes de slice-of-life qui se déroulent juste après le lycée ! Mais maintenant que je sais que Free! ne se terminera pas sur ça, et que Take Your Marks fait en fait office de transition vers une nouvelle série animée, je le vis beaucoup mieux!, j’ai fait la paix avec le film et je suis prête à l’apprécier pour ce qu’il est.

Ce n’est pas tout !!! En 2018, KyoAni, qui, visiblement, travaille dur pour réaliser tous mes rêves les uns après les autres, animera Tsurune ! C’est un roman sur un club de tir à l’arc japonais (kyûdô), c’est signé Kotoko Ayano, et il avait remporté un prix aux fameux Kyoto Animation Awards. Je lui avais déjà consacré tout un article donc si vous voulez davantage d’infos, c’est par là. J’espérais une adaptation, parce que KyoAni n’a plus fait d’anime de « cute boys doing cute things » depuis Free!, et pourtant, c’était bien la preuve qu’ils étaient doués pour ça. J’ai hâte de voir le résultat !

Pendant ce temps, Utsumi Hiroko, qui a réalisé les deux saisons de Free! avant de quitter le studio, travaille sur l’adaptation de… Banana Fish !  Pour fêter les 40 ans de carrière de Yoshida Akima, le titre culte s’offre une série animée chez MAPPA ! Tout ceci est très excitant parce que d’une 1) c’est le premier travail de réalisation d’Utsumi depuis qu’elle a quitté les rangs de Kyoto Animation et ça va être vraiment intéressant de la voir travailler sur quelque chose de complètement différent de ces précédentes productions, avec des thèmes plus sérieux et plus sombres, et de deux 2) elle a ses côtés Akemi Hayashi (Doukyuusei!!) pour le chara-design, et Hiroshi Seko (Mob Psycho 100) pour le script.

Et de trois 3) c’est chez MAPPA, et entre Yuri!!! on Ice, le nouveau projet d’Ikuhara, et maintenant ça… je leur fais confiance.

Sinon, ça vous intéressera peut-être moins, mais Starmyu va avoir une troisième saison ! Comme je l’avais prédit !!! J’irai même jusqu’à dire que Starmyu a tout le potentiel de s’étendre sur quatre saisons, mais… chaque chose en son temps. En attendant, je suis contente que la série puisse se permettre de continuer ! C’est la meilleure en son genre !

Et en parlant de comédie musicale… je comptais snober le film Dance with Devils -Fortuna-, j’avais même dit « qui a demandé un film ?! »… j’étais méchante ! et ignorante ! mais c’est du passé. Entre temps… j’ai eu un aperçu des chansons…

C’est vraiment Zembu Omae no Tame Da qui m’a vendue; ce petit numéro musical avec des chats, c’est trop mon truc pour que je puisse y résister.

Initiative sympa: il y aura des séances « interactives » où les spectateurs pourront chanter et parler avec les personnages. Un peu comme Dora l’Exploratrice mais avec des cosplays et des lightsticks !

Enfin, la cerise sur le gâteau !!! qui saura mettre tout le monde d’accord !!!… la saison 3 de Shingeki no Kyojin ! Je vous avais bien dit qu’elle arriverait vite ! C’est pour l’été prochain ! Un été sous le signe de Free! et Shingeki no Kyojin… ça fait très 2013 tout ça. Je suis très impatiente !, d’autant plus qu’on en arrive au stade où j’ai arrêté de lire le manga et que, par conséquent, je ne sais plus rien de l’intrigue !

La date a été annoncé ce week-end, en même temps qu’un nouveau recap’ movie qui… ne nous intéresse pas des masses, mais qui a une affiche plus jolie que celle de la nouvelle saison (du moins, c’est mon humble avis).

 

Publié dans Otome Game

Otome game R18 ?! Fashioning Little Miss Lonesome.

littlemisslonesomeheader

On a déjà vu bien des choses… BL game ? Check. Yuri ? Check. BL game pour mecs hétéros ? Aussi improbable que ça puisse paraître… check.  Et aujourd’hui, on s’attaque à une nouvelle curiosité: un otome game érotique ! Bien qu’ici, érotique soit un euphémisme… Il s’appelle Bocchi Busume x Produce -Keikaku-, renommé « Fashioning Little Miss Lonesome » par MangaGamer.

MangaGamer qui, il est vrai, nous sort des eroge à toutes les sauces, mais on n’avait encore jamais vu d’équivalent pour un public féminin. Après, on peut aussi se demander s’il y a vraiment une demande pour ce genre de trucs… Je ne dis pas que les femmes ne peuvent pas être amatrices de contenu R18, au contraire, elles en produisent même pas mal, mais là en l’occurrence, on est dans un cas assez similaire à celui d’Omiai Aite wa Oshiego, Tsuyokina, Mondaiji., anime diffusé cet automne. Le titre s’adresse, de base, à un public féminin, mais ce sont des hommes qu’on retrouve aux commandes, et le résultant n’est, finalement, pas bien différent d’un hentai.

Bocchi Musume, tout en étant un niveau au-dessus, est quand même dans la même veine. Pourtant, ses développeurs, Kalmia8, se spécialisent dans l’otome game pour adultes, mais… je soupçonne le staff d’être composé majoritairement d’hommes. Information à vérifier mais les scénaristes et graphistes ont l’air d’avoir travaillé sur beaucoup d’eroge (pour hommes, évidemment) avant d’être chez Kalmia8.

Bref, je vais abréger parce que tout ceci ne vous dit pas grand chose sur le jeu en lui-même, mais c’est toujours important de savoir qui est derrière. On va de toute façon avoir l’occasion d’en reparler, mais en attendant…

55d5b641-5d46-4fe9-bfbb-1c0021de3f72

Nous incarnons Tachibana Ema, une hikikomori qui ne sort de chez elle que pour faire acte de présence en classe. Ses 1m75 lui ont toujours valu beaucoup de moqueries, et son aura sinistre ne la rend pas très approchable. Elle s’est résignée à mener une vie de solitaire, elle veut juste être tranquille et ne pas trop attirer l’attention et… et ça tombe mal pour elle, parce que ~deux des garçons les plus séduisants du lycée~ se sont mis en tête de faire d’elle un mannequin.

D’un côté, nous avons donc Miki, un couturier amateur dont Ema est la « muse », et son meilleur ami, Saito, bien décidé à faire coopérer notre héroïne même s’il doit utiliser la force.

(Alors que j’écris ces lignes, je réalise que leurs prénoms commencent par « S » et « M », ce qui est rigolo compte tenu du fait qu’ils sont censés respectivement être sadique et masochiste. Finalement, ces traits ne ressortent pas plus que ça, mais ils sont quand même deux opposés dans le sens où Miki est très mielleux et collant, tandis que Saito est plus agressif et « tsundere ».)

Le jeu a donc seulement deux routes (qui ont chacune deux fins), mais, à côté de ça, on a énormément de « bad ends », et une route « ménage à trois » qui a, elle aussi, plusieurs fins possibles. Ce qui fait qu’en tout, on se retrouve avec 20 fins différentes ! Y’a de quoi faire !

bocchimusume5
Recherche de petits surnoms affectueux.

J’ai commencé avec Saito. Personnalité détestable au début, il s’adoucit au fur et à mesure qu’on apprend à le connaître et on se rend compte qu’il a le cœur sur la main. Un classique dont on ne se lasse pas !

Sa route avait quand même quelques problèmes d’écriture et, surtout, de rythme. Par exemple, la partie qui se déroule dans un butler café est, certes, bien rigolote, mais trop longue ! Et la première scène de sexe est si bizarrement amenée; elle s’intègre assez mal au reste, et faisait très « coup d’un soir »; ce qui n’est pas forcément mal, mais y’avait de bien meilleures occasions où ils auraient pu s’envoyer en l’air et où ça aurait eu l’air un peu plus naturel.

Au bout du compte, on est sur une fin ouverte, où on est même pas trop sûr de s’ils sont en couple ou pas.

Et je me suis dit… pourquoi pas. Après tout, le but premier ici n’est peut-être pas la romance.

Pourtant !!! A ma grande surprise, la route de Miki était beaucoup plus niaise et romantique. Même si la limite entre attendrissant et LOURD/collant est parfois très flou, il est, dans l’ensemble, bien mignon. Malheureusement, la relation amoureuse est moins crédible. Ema a l’air beaucoup moins investie que Miki, ce qui fait qu’on a parfois un peu de mal à croire en leur « histoire d’amour ».

bocchimusume7

C’est donc bien dommage: la relation qui avait le plus de potentiel n’avance pas autant que celle qui semble forcée.

Lire la suite de « Otome game R18 ?! Fashioning Little Miss Lonesome. »

Publié dans Review

Premières impressions sur les anime de l’automne 2017 !

Osomatsu

Après un bilan un peu déprimant des anime de l’été, on se remonte le moral sans plus tarder avec les nouveaux anime de l’automne !

Et la saison démarre fort avec la suite tant attendue d’Osomatsu-san. J’ai toujours su que ce jour allait arriver, mais l’air de rien… il a su se faire désirer. Déjà deux ans nous séparent de la première saison !?

Le titre a quand même su maintenir sa popularité, et revient en force avec des épisodes dans la même veine que les précédents, c’est-à-dire toujours aussi absurdes, vulgaires et hilarants. Osomatsu-san n’a pas oublié les raisons de son succès et va toujours plus loin dans la parodie, l’auto-dérision, la satire et l’humour gras. Comme le temps passe vite, l’épisode 2 est déjà sorti à l’heure où j’écris ces lignes, et l’anime ne montre aucun signe de baisse de qualité par rapport à la saison précédente; c’est toujours au top du game.

Bien contente de retrouver les sextuplés, et ça nous fait déjà une valeur sûre cette saison.

tumblr_ox4xf0HkAx1qb5npeo3_r6_540
source: dailydays.tumblr.com

Autre anime que j’attendais avec impatience et qui a ouvert la saison avec son épisode « prologue » de 45 minutes: THE iDOLM@STER SideM. Vous connaissez probablement les filles d’iDOLM@STER…, SideM, c’est la même chose, mais avec des mecs, parce que la franchise a bien compris qu’il fallait contenter tout le monde, public féminin y compris.

Et comme son nom l’indique, ça parle une fois de plus d’idols. Elles sont partout. Les productions de ce genre se suivent et se ressemblent. Rien que cet automne, on a SideM, Dynamic Chord et TsukiPro. Nombreux sont ceux qui vont juste se contenter de les ignorer, car c’est vrai que ces anime n’ont pas bonne réputation. Et pourtant !!!

SideM sort du lot avec un premier épisode exposant la réalité de la profession (les côtés sombres des maisons de production et la difficulté d’être indépendant) et proposant des performances live dynamiques sans l’ombre de CGI.

L’anime a aussi l’originalité de mettre en scène des adultes, pour la plupart en reconversion professionnelle. Les membres de DRAMATIC STARS, par exemple, étaient précédemment avocat, pilote et docteur. Si certains vous taperont peut-être sur les nerfs au début, ils sont assez attachants et ont plus à offrir que leur physique (tous les anime d’idols ne peuvent pas en dire autant!!).

Les deux premiers épisodes sont encourageants pour la suite, et on sent la volonté de faire quelque chose de bien derrière.

1493108210_kod

En parlant d’anime qui n’ont pas bonne réputation… enchaînons avec une adaptation d’otome game, voulez-vous ?

Eux aussi ont tendance à être bien trop souvent maltraités par les studios. Code: Realize ~Sousei no Himegimi~ est-il l’exception à la règle ? Pas entièrement sûre.

Si vous n’avez pas lu ma review du jeu, et que, par conséquent, l’univers de Code: Realize vous est entièrement inconnu, c’est une histoire qui prend place dans un Londres steampunk où la dénommée Cardia se fait pourchasser de tous les côtés pour son « Holorgium », des pierres précieuses incrustées dans sa poitrine qui, apparemment, détiennent un grand pouvoir, mais qui font surtout couler un poison dans tout son corps, faisant fondre tout ce avec quoi son corps entre en contact. Alors qu’elle se fait enlever par l’armée royale, elle est secouru par Lupin (comme Arsène Lupin, le voleur gentleman) et Impey (comme Impey Barbicane, comme le type qui va sur la Lune dans le roman de Jules Verne).

Pour avoir joué au jeu, je peux vous dire que l’histoire est excellente, et la romance, finalement, assez secondaire. Pas que j’ai quoi que ce soit contre la romance, mais c’est vraiment une histoire qui peut toucher un large public, au-delà du public de niche d’amatrices d’otome games. Mais est-ce que l’anime sera à la hauteur pour la raconter, et atteindre un public « mainstream » ? Avec tous les à priori qu’il y a sur le genre, c’est pas gagné, donc j’en doute.

Pourtant, l’adaptation n’est pas mauvaise. Bien sûr, l’anime n’a pas autant de temps que le jeu et se permet donc quelque raccourcis dans le scénario, sans pour autant omettre les détails les plus importants. Personnellement, je ne suis pas fan de l’animation, et trouve le chara design pas terrible, mais peut-être que je compare trop, et que j’y serais plus ouverte si je n’avais pas connu les illustrations du jeu avant. Mais sinon, dans l’ensemble, ça se laisse regarder. Cardia est un peu molle, mais avec le temps, elle se décoince et c’est vraiment une des meilleures héroïnes qu’il m’ait été donné de voir, donc j’espère que ceux qui découvrent ne s’arrêteront pas à ça et lui laisseront une chance !!!

Après, je dois avouer que je ne suis pas plus emballée que ça (notamment parce que l’anime suivra la route de Lupin, celle que j’aime le moins; je ne peux qu’espérer que les autres personnages auront aussi leur quart d’heure de gloire), mais je souhaite que continue sur cette voie et que ceux qui ne peuvent pas jouer au jeu découvriront et apprécieront Code: Realize par cet intermédiaire.

Ouverte d’esprit, et pas trop sûre de quoi regarder d’autre cette saison, je me suis lancée les yeux fermés dans tout ce qu’on m’avait recommandé à droite et à gauche sur Twitter, à commencer par Juuni Taisen.

Survival game classique où s’affronte des personnages représentant chacun un signe du zodiaque chinois. Je ne sais pas si elle sera la protagoniste pour le reste de la série, mais en tout cas, dans le premier épisode, on suit celle qui incarne « le sanglier ». Autant dire que la séquence sur son passé était… fucked up et je pense que ça donne assez bien le ton pour la suite. En ce qui me concerne, je ne suis pas fan de ce genre d’anime où tout hurle « edgy », des personnages excentriques qui se prennent trop au sérieux jusqu’au contexte que rien ne justifie vraiment etc etc. Mais ils ont au moins le mérite de faire passer le temps, et si en plus, ils ont une animation aussi soignée que celle de Juuni Taisen, pourquoi pas, après tout…

Je dois avouer que la fin de l’épisode m’a quand même donné envie de voir la suite. Ils sont malins, ils savent ce qu’ils font.

Mais des anime comme ça, on en a déjà vu plein, et je ne sais pas trop si celui-ci volera plus haut que les autres. Peut-être que je juge trop vite ?

Lire la suite de « Premières impressions sur les anime de l’automne 2017 ! »

Publié dans Review

Court bilan des anime de l’été 2017.

kake
Résumé de la saison.

Alors que je m’apprête à me pencher sur les nouveaux anime de l’automne, je me suis dit que ça ne nous ferait pas de mal de revenir sur ceux de l’été. Et pourtant !, j’en ai suivi encore moins que d’habitude, tant et si bien que je me suis sérieusement demandé si ça méritait un article. Mais bon. Je ne peux pas faillir à la tradition. Qui plus est, ce blog prend la poussière depuis plus d’un mois; n’importe quel prétexte est bon pour le faire revivre.

C’est malheureux, mais après avoir terminé pas plus que 3 anime, on devrait avoir assez vite fait le tour.

J’ai pourtant essayé de regardé Dive!! et Konbini Kareshi. Mais c’était d’un ennui trop mortel, et ça, en plus de la trahison que j’ai ressenti après que des anime que j’avais attendu se soient révélés nuls à chier, c’était plus que ce je ne pouvais endurer.

Je ne me rappelle plus trop de quoi Konbini Kareshi est censé faire la promotion, mais bref, que cette production-là ne vole pas très haut… passe encore. Il ne fallait sûrement pas trop en attendre à la base. Dive!! en revanche, j’avais foi en lui !; le projet semblait prometteur mais le résultat, plus qu’insipide. J’ai poussé jusqu’au troisième épisode mais je n’ai pas réussi à le finir.

Je pensais que suivre Vatican Kiseki Chousakan allait être un peu moins pénible parce qu’au moins, c’était rigolo. Super mauvais, mais dans la catégorie « tellement mauvais que ça en devient drôle ». Et on ne pouvait pas dire qu’on s’ennuyait devant parce que c’était un vrai bordel, il se passait tellement de choses en un épisode ! Mais bon. J’avais déjà pas trop le temps de suivre ce que j’aimais, alors une daube comme ça, vous imaginez bien que c’était pas ma priorité.

Qu’est-ce qu’il nous reste, alors ?!

000680d1_358320

Déjà, Ballroom e Youkoso. Qui, pour moi, avait le meilleur pilote de tous les anime de la saison. J’ai commencé pas très convaincue pour finalement être super emballée par le premier épisode et… décroché complètement au bout du huitième. Comme quoi ! la première intuition était la bonne !

Beaucoup ont critiqué l’animation. Personnellement, j’essaie d’être moins exigeante compte tenu des conditions de travail des animateurs; d’autant plus que l’un d’eux est mort pendant la production de la série, donc j’ai pas envie de pinailler sur la qualité de l’animation parce que je suis sûre qu’ils pouvaient mieux faire, ils le feraient, mais les conditions ne le permettent pas. Ce qui m’aura vraiment dérangé, en revanche, c’est la progression de Tatara qui était inconsistante et… pas très crédible. Il était à la fois médiocre débutant et prodige capable de bien se placer dans une compétition. ???

Je veux bien jouer le jeu 5 minutes, mais y’a un moment où faut arrêter de nous faire croire que la bonne volonté et un sourire Colgate suffit pour arriver à la cheville de professionnels qui font ça depuis des années, si ce n’est depuis leur enfance. Je prends peut-être ça trop au sérieux. Passons.

On sentait aussi beaucoup trop le « male gaze », ce qui est étonnant pour une oeuvre écrite par une femme, mais on peut pas se voiler la face: Shizuku est une gamine de 15 ans qu’on a beaucoup trop vu à moitié à poil. Peut-être que la façon dont elle est traitée s’arrange par la suite, je ne le saurais jamais, mais en tout cas, au début, ça met vraiment mal à l’aise d’entendre parler d’elle comme d’une fille dont ce blaireau de Tatara doit « prendre soin » pendant que Hyoudou n’est pas là, et qui « appartient » à son partenaire de danse. Gros malaise.

De manière générale, c’est très hétéronormatif; c’est sûrement la discipline qui veut ça et je ne m’attendais pas à autre chose. Ca peut quand même devenir étouffant.

Et de toute façon, plus le temps passait, moins ça m’intéressait, alors: ciao !

Un peu la même histoire pour Katsugeki/Touken Ranbu. Je l’ai terminé !, mais pas sans peine.

Pourtant, j’adore Touranbu, et tout laissait penser qu’une adaptation par Ufotable allait être le feu. C’était d’ailleurs bien parti pour, mais… la vie n’est pas toujours aussi simple.

C’était bien au début, et c’était très plaisant à regarder. Visuellement, ça l’est resté; ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un anime aussi magnifique, un vrai régal pour les yeux et des scènes de combat vraiment épiques.

On ne peut pas en dire autant de… tout le reste. Mon plus grand regret restera sûrement le fait que la plupart des personnages sont restés des « figurants » tout au long des 13 épisodes où on aurait pourtant eu le temps de les développer chacun leur tour. A la place, l’anime était surtout sur Mutsunokami… et sur un Kanezawa presque méconnaissable, super rigide, et très froid avec Horikawa (à croire que leur studio n’a rien compris à leur dynamique ?).

Tout l’anime s’est révélé être aussi mal écrit que mal rythmé. Un vrai gâchis.

Je ne sais même pas si j’ai encore envie de voir le long-métrage. Au moins, il se concentrera sur la première troupe, et ça fera peut-être du bien au scénario de se concentrer sur autre chose que le Shinsengumi et des histoires à base de « regrets de ne pas avoir été avec son maître dans sa dernière bataille » (parce qu’Hanamaru l’avait fait avant Katsugeki, alors ça donnait vraiment une sale impression de recyclage).

501bbf7fb1f0ce49d547bd53392e6a621501508371_full

Je ne peux donc pas dire que Katsugeki/Touken Ranbu était mon anime préféré de l’été. Mais est-ce que je peux vraiment dire que c’était Keppeki Danshi! Aoyama-kun ? Certes, j’ai passé un bon moment devant, mais ce n’est pas un must-see non plus. Comme la plupart des comédies, l’anime a eu des hauts et des bas, des épisodes plus faibles que d’autres, en partie parce que certains personnages étaient plus lourds que d’autres,… mais dans l’ensemble, j’ai bien rigolé, et j’ai été surprise par à quel point le TOC d’Aoyama était traité avec justesse (on ne s’attend pas à ce qu’une comédie prenne ce genre de trouble au sérieux et aille au-delà du stéréotype du « clean freak »). J’ai eu de bonnes surprises avec cet anime, mais je ne pense pas pour autant m’en souvenir dans quelques années.

Il nous reste donc Kakegurui, qui avait TOUT pour être mon anime préféré de la saison. C’était en tout cas, de loin, le plus divertissant.

Tous les épisodes étaient dans la lignée du premier, finalement. Toujours dans l’excès, mais c’était délicieusement maîtrisé, et à chaque fois, on découvrait de nouveaux jeux, de nouvelles stratégies, et on ne pouvait pas se lasser des visages déformés par la folie, des expressions tordues et des orgasmes incongrus. Puis vint le dernier épisode. De la grosse merde. Typiquement le genre de truc qui te fait dire « tout ça pour ça ? ». Parce que ces faces-à-faces avaient pour seul but de rapprocher Yumeko du duel avec la redoutable présidente; ça aurait dû au-dessus de tout ce qu’on avait vu jusqu’à présent, avec une tension insoutenable et des enjeux monstres.

Mais on n’a rien eu de tout ça. Ca a été expédié en 20 minutes, alors que des jeux moins importants se sont étalés sur plusieurs épisodes. Et à la clef, il n’y avait rien ! Alors qu’un épisode auparavant, on avait parié des sommes folles, et même des vies humaines. Là c’était juste « la perdante doit quitter l’école, nananananère ». Et l’issue, sans vous spoiler, était la cerise sur le gâteau en matière de déception. J’ai encore du mal à m’expliquer ce final.


Alors voilà pour l’été. En espérant que l’automne soit meilleur. Je ne fais plus de pronostics parce qu’à chaque fois que je pars optimiste, je tombe de haut. On va se retrouver très très vite avec un article sur les nouveautés, et en attendant, je vous écoute sur ce que vous avez regardé cet été !

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 42

14/08

JEU

On se retrouve de la même manière que la dernière fois: avec un nouveau personnage Touranbu ! Et celui-ci a des lunettes… !!!

Kotegiri Gou a été révélé le 14 août, et comme ça serait dommage de s’arrêter en si bien bon chemin… une troisième nouvelle recrue va bientôt faire son entrée !

15/08

ANIME

Grande nouvelle ! Le site de MAPPA recrute pour… une nouvelle production… réalisée par Kunihiko Ikuhara !

Pour l’instant, aucune information sur le projet, mais comment ne pas être optimiste ? Le réalisateur a pour habitude de centrer ses œuvres sur des romances lesbiennes. Utena est un monument !, et Yurikuma Arashi dénonçait comme l’homosexualité féminine était perçue dans la société japonaise. Quant à MAPPA, ils viennent de nous offrir Yuri!!! on Ice… dont on peut douter des intentions mais qui reste un anime avec un couple homosexuel. Vous vous doutez donc de ce que j’attends, et je l’attends de pied ferme !

17/08

MERCH

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil de la semaine, Happy Elements et Frontier Works ont posté les quatre premières jaquettes de la troisième série d’albums Ensemble Stars!. Elles sont à tomber ! Les albums de RYUSEITAI et Knights sont déjà sortis le 9 août, et ceux de fine et Valkyrie sont prévus pour le 6 septembre.

Ceux de… tous les autres groupes, et il y en a 7!, sortiront entre octobre et janvier. @ensemble_stars

18/08

MAGAZINE

Les Sanrio Danshi étaient en couverture du magazine de mode Junon ! @JUNON_jp

24/08

OTOME GAME

Pour la sortie de Code: Realize sur PS4, Otomate a annoncé une édition spéciale de la console ! Je n’ai pas de PS4, mais c’est exactement ce qu’il me faudrait pour me convaincre… @OtomateWeb

MERCH

C’est l’heure des spéculations ! Good Smile Company a annoncé un acrylic stand Yuuri et Phichit, vendu comme un « nendoroid plus » donc… doit-on attendre une nendoroid Phichit ? Est-ce que ça qu’on doit comprendre ?

Dans le doute et dans l’attente, on va déjà se constituer un petit budget…

J’en ai déjà parlé dans mon article sur le dernier WonFes, mais je pense que ça sera tout à fait rentable de faire les personnages secondaires plutôt que 3 nendos différentes du même personnage (enfin, c’est pas comme si elles se vendaient pas mais bon ! un peu de diversité…).

25/08

ANIME

En parlant de Yuri!!! on ICE; les tickets pour la projection en 4D sont disponibles à la vente, et qu’est-ce qu’ils sont beaux ! @yurionice_PR

28/08

JEU

Image result for uta no prince sama shining live

Sans crier gare, UtaPri Shining Live est sorti !  La version anglaise du jeu de rythme va encore devoir se faire un peu attendre, par contre. Peut-être qu’elle sortira aussi subitement que la version japonaise !

29/08

JEU

Et comme on n’a jamais assez d’idols sur son téléphone, Namco a annoncé un nouveau jeu iM@S sur mobile: THE iDOLM@STER SideM LIVE ON ST@GE !. Source: Gematsu.

31/08

MERCH

Combien de fois veulent-ils nous faire acheter un ticket pour le même film ! La KyoAni Shop vendra les billets pour Free! Take Your Marks avec une carte postale et une pochette (arborant une nouvelle illustration pour le moins… originale).

01/09

MERCH

Le lendemain, les goodies d’anniversaire de Momo et Rei ont été annoncés ! Trop beaux. Je pensais que, comme Nagisa, Momo allait esquisser un petit sourire, mais bon ! Les adultes tirent la gueule, c’est bien connu.

Le prochain sur la liste n’est autre que Nitori !!!!!!!!!! Je ne tiens plus en place !!! En attendant, vous pouvez visiter le site officiel pour voir les illustrations en entier, et voir à quoi ressemblent les différents goodies !

ANIME

Nouveau visual mignon tout plein pour Sanrio Danshi. @Sdan_p_sanrio

OTOME GAME

On aurait pu croire qu’Aksys Games avait oublié Bad Apple Wars, mais c’est finalement avec un petit retard que la date de sortie et l’édition limitée du jeu ont été annoncés. Initialement prévu pour septembre, l’otome game sortira finalement le 13 octobre.

Quant à la « The Day One Edition », elle sera accompagnée d’un simple art book, ni plus ni moins.

03/09

ANIME

Bande-annonce super sympathique pour l’anime SideM ! Sa diffusion débutera le 7 octobre !


MAGAZINE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On termine sur les magazines ! Le Spoon.2Di a une bien jolie couverture Katsugeki/Touken Ranbu pour son vingt-neuvième numéro ! Pour octobre, Pash! met SideM à l’honneur, avec en prime, un poster NatsuNao de Free! ! Comme beaucoup d’autres magazines en ce moment, l’Otomedia met Kinpuri à la une. Parmi les posters, on retrouve, entre autres, RinHaru !!!, encore de Free!, et le couple Akira/Yukari de Kira Kira Precure à la mode. Enfin, l’Animedia ressort ses illustrations Samezuka (<3) et… ce que je pense être le premier poster (?) d’Ikuya et Asahi « adultes » !

Je n’ai pas su résister au Spoon parce que…

Publié dans Slice of Life, Voyage

Slice of Life #26 – Le Beau Danube bleu

Résultat de recherche d'images pour
Crush du mois de juillet: Akira Agarkar Yamada, Tsuritama
Michiko-to-Hatchin-michiko-to-hatchin-32569498-1280-720
Crush du mois d’août: Michiko Malandro

Passées entre la paperasse et les coups de fil, mes vacances d’été n’ont rien eu de mémorable, à l’exception de mon voyage à Budapest, qui est… la seule raison pour laquelle je rédige un article aujourd’hui.

J’aurais pu vous parler de la Japan Expo mais… je n’y étais pas. Ma brave Solène y était par contre, et m’en a ramené un cadeau inestimable ! Et jamais je ne serais assez reconnaissante. Surtout que c’était pas gagné !

DETqNxoXcAAR_of

J’aurais pu vous parler de ce que j’ai lu et vu tout au long de ces deux mois mais… je garde ça pour un prochain article.

Et des articles, il faudrait que j’en écrive d’ailleurs ! Je n’ai pas été très inspirée ces derniers temps; un syndrome de la page blanche, comme ça arrive aux meilleurs d’entre nous. Sauf que dans toutes mes années de blogging, ça ne m’est arrivé que très rarement, et jamais aussi longtemps. J’ai donc un peu paniqué ! Je me suis même demandé si c’était le « début de la fin » !? Mais si les idées n’y sont pas, l’envie, la motivation et la passion, oui ! Alors j’espère vous proposer des articles chouettes au plus vite; en attendant, je vous remercie de rester dans le coin, ça me fait plaisir de vous voir toujours aussi nombreux !

Je pourrais vous parler de musique… et d’ailleurs, c’est ce que je vais faire, avant d’enchaîner avec mes aventures hongroises.

Mon été a été rythmé par New Rules de Dua Lipa. De la musique au clip et son concept, c’est un sans faute à mes yeux. Son interprété est loin de m’être inconnue et pourtant je ne me suis jamais penchée plus que ça sur ce qu’elle faisait. Et… je me rends compte que je devrais !

Aussi, si vous me connaissez bien, vous savez que je suis une grande amatrice des chansons de Lana Del Rey, et je me suis donc jetée sur Lust for Life dès sa sortie. J’écoute Lana depuis le collège et je suis jamais vraiment sortie de la phase d’admiration où je dis amen à tout ce qu’elle sort comme musique, donc… voilà pour vous donner une idée de mon avis sur l’album.

Si je devais vous conseiller des morceaux, ça serait Heroin, Summer Bummer, Cherry, Get Free, In My Feelings et 13 Beaches. Oh, et si je me laissais aller, je vous citerai toutes les pistes !

Je me suis aussi remise à écouter Tennis. Assez récemment, parce que c’est à peine le 22 août qu’ils ont sorti leur nouveau single, No Exit. J’ai tout de suite accroché, mais il m’en fallait plus. Alors je suis retournée vers leur album Yours Conditionally, sorti plus tôt cette année. Dans un autre article, je vous avais déjà parlé d’un des titres, Ladies Don’t Play Guitar, et aujourd’hui, je vous redirige vers Modern Woman (♥♥♥♥), Please Don’t Ruin This For Me, Matrimony, 10 Minutes 10 Years et In The Morning I’ll Be Better.

Puis j’ai eu le plaisir de retrouver AKMU!, avec leur single DINOSAUR. Je ne finirai jamais de m’extasier sur ces deux-là, ils débordent de talent, et cette nouvelle chanson était une bonne surprise parce qu’ils touchent pour la première fois à la techno. Un son différent, mais qui a su conserver leur style et mettre en valeur leurs voix, et c’est intéressant de les voir essayer quelque chose de nouveau.

Le clip qui l’accompagne est fantastique, et me rappelle un peu celui de MELTED dans sa réalisation.

J’aimerais en voir plus !!! Malheureusement, Summer Episode ne contient que deux titres; celui-ci et l’adorable My Darling. Un peu sur ma faim, mais contente de les voir de retour.

Mais passons aux choses sérieuses et parlons de ce pourquoi on est là. Budapest. Où j’étais du 10 au 27 juillet. L’une des plus belles villes d’Europe que j’ai pu visiter ! Mais Budapest, qu’est-ce qu’on y fait ?

BUDA

BUDA2

Lire la suite de « Slice of Life #26 – Le Beau Danube bleu »

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 41

Je ne pensais pas être de retour de si tôt, mais toujours quand je veux faire une petite pause avec les Otome News que j’ai le plus de choses à dire !

07/08

JEU

La semaine n’aurait pas pu mieux démarrer: Koryuu Kagemitsu rejoint les rangs de Touken Ranbu. Doublé par Shinnosuke Tachibana, il ne va pas tarder à être rejoint par une autre nouvelle recrue…

ANIME

“Attack on Titan: Lost Girls” spin-off to have three OADs; bundled w/ the following manga volumes: Vol. 24: 12/08/2017 Vol. 25: 04/09/2018 Vol. 26: 08/09/2018 Source: https://twitter.com/yarare_kanrinin/status/894568016356155392Pour patienter jusqu’à la saison 3, les romans Lost Girls, spin-off de Shingeki no Kyojin, vont être adaptés en anime ! Si Annie vous a manqué dans la saison 2, c’est l’occasion de la revoir.

Les trois épisodes sortiront avec les trois prochains tomes du manga, à savoir les tomes 24, 25 et 26. Notez donc les dates suivantes sur votre calendrier: 8 décembre, 9 avril et 9 août !

Source: Moetron.

08/08

OTOME GAME

Sorti plus tôt cette année sur PS Vita, Hakuoki: Kyoto Winds s’invite aussi sur PC, et sera disponible sur Steam à partir du 24 août. C’est bien le seul otome game sorti chez nous ne m’ayant jamais intéressée, mais avec une réduction de 30%, c’est peut-être l’occasion de lui donner une chance? (j’ai l’impression que ce n’est pas la première fois que je dis ça) (je repousse sans cesse, mais un jour, promis, je sauterai le pas).

EVENT

Free! et son café Iwasame sont de retour chez AnimePlaza, et c’est comme s’ils n’étaient jamais parti ! Si vous avez la chance d’être au Japon, vous pouvez en profiter depuis le 10 août, et jusqu’au 29 août.

 

La carte est bien mignonne. Ca sera une boisson Makoto, des carbos Nitori et un dessert Nagisa pour moi !

Site officiel

10/08

ANIME

Nouvelle bande-annonce pour Sanrio Danshi !!! J’ai dû mal à réaliser que ça soit aussi… prometteur. Et à en croire la fin du trailer, je pense que je n’ai pas fini d’être surprise…

11/08

MERCH

Revenons sur Free! un instant. Une nouvelle série de produits dérivés, « Clear Blue Series », a été annoncée pour faire la promotion de Take Your Marks et… mmh. C’est pas la première fois que je suis déçue quand c’est Do qui est en charge du merchandising.

A premier abord, les illustrations sont fantastiques !!! Du bon fanservice comme on aime. Mais le choix est assez limité aux niveau des goodies. Il y a des badges, vendus par deux, et des pochettes, une version Iwatobi et une version Samezuka. Mais pour avoir l’illustration en entier, il faut acheter des « acrylic plates », qui sont finalement juste des images sur du plastique en format A4, mais qui coûtent une cinquantaine d’euros.

Meh.

ANIME

Violet Evergarden aussi se dévoile dans une nouvelle vidéo promo. C’est si beau!!!, mais ça fait si mal quand on sait qui a les droits sur la série…

ANIME

Oh, et Dynamic Chord aussi s’est offert un petit trailer mais on va l’ignorer parce que… la vidéo fait très mal son travail, j’ai rarement eu aussi peu envie de regarder un anime.

12/08

JEU OTOME GAME

Pendant la convention Otakon, MangaGamer a annoncé la localisation du jeu BL Room No.9, spin-off de No, Thank You!!!. Je ne sais pas si vous avez lu mon article dessus (j’espère!), mais autant dire que je crains le pire… quand même contente que MangaGamer nous ramène des BL games et pour tous les goûts qui plus est… mais je crains le pire…

Pendant qu’on y est !, leur premier otome game R18, Fashioning Little Miss Lonesome, sortira le 8 septembre ! Le jeu est disponible à la précommande depuis jeudi dernier ! Comptez sur moi pour une review ASAP.

Blog officiel

MERCH

Et voilà tout ce qui manquait à ma vie. Chara-ani a dévoilé des… non, vous ne rêvez pas… itabags Détective Conan !!! Et ils sont adorables !!!! En plus, c’est la parfaite occasion de vous rappelez que j’ai un article sur les itabags !…

Que vous préfériez les sac à dos ou les sacs à mains, peu importe!, la lanière se met de trois façons différentes ! et en plus, l’espace transparent n’est pas bien large, donc si, comme moi, vous avez des moyens limités et pas beaucoup de goodies à exposer dans votre itabags, ça tombe bien… Tout ce qui manque à cette collection, c’est un sac vert. Si vous voyez ce que je veux dire.

Site officiel

13/08

MERCH

Dans la famille des « trucs que j’aurais carrément acheté si y’en avait à l’effigie de mon personnage préféré », il va y avoir une nouvelle loterie Kuji Haikyuu!! à la fin du mois de septembre, et l’un des lots c’est… ça…

Une « fenêtre » de 58cm de hauteur, que vous pouvez ouvrir en face de vous à table pour ne plus jamais manger seul.

On va pas se mentir, j’adore le concept et si y’en avait eu une Goshiki, j’aurais tout fait pour mettre la main dessus.

Site officiel

 

Publié dans Otome Game

Period: Cube – Sword Art Online rencontre Ore no Imouto.

Image associée

C’est une joie de vous retrouver aussi vite pour une nouvelle review d’otome game. En effet, c’était il y a à peine quelques semaines que je désespérais à cause de Norn9 et… je ne me suis pas laissée une minute de répit!, j’ai tout de suite enchaîné avec Period: Cube ~Shackles of Amadeus~.

Le titre de l’article vous aura peut-être mis la puce à l’oreille: l’histoire se déroule dans un jeu vidéo en réalité virtuelle. On incarne Kazuha dont le grand-frère, Shiki, n’a pas donné de nouvelles depuis plusieurs jours. Leur ami d’enfance, Hiroya, s’inquiète aussi, et lui apprend que sa soudaine disparition pourrait avoir un rapport avec un MMORPG. « Arcadia » étant sa seule piste pour retrouver son frère, Kazuha s’y créé un personnage et… se retrouve aussitôt prisonnière du « World V ». Pire encore, elle se voit attribuer le statut d' »Almighty », l’épée la plus rare du jeu, seul espoir pour les joueurs de venir à bout du donjon Ark pour retourner dans le monde réel.

Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez déjà entendu ce même scénario plus d’une fois: l’âme des joueurs est prisonnière du jeu tandis que leur corps est inconscient dans le monde réel, et bien sûr, mourir dans le jeu signifie mourir dans la vraie vie. Cependant !, les joueurs peuvent se déconnecter temporairement quand ils finissent des quêtes. Le niveau de difficulté de la quête détermine le temps qu’ils peuvent passer dans le monde réel avant d’être à nouveau téléporté dans le jeu.

Aussi, dans Arcadia, deux races s’opposent: les anges et les démons. Si un joueur appartenant au camp des démons termine le jeu en arrivant au dernier palier de l’Ark, tous les démons seront renvoyés dans le monde réel, tandis que les anges mourront, et vice-versa. Comprenez donc qu’à priori, il n’y aucun moyen de sauver tout le monde.

2017-07-28-000855

Vous suivez ? Avec une histoire pareille, je sentais les incohérences et les explications tordues à des kilomètres. Spoiler alert ! j’avais raison ! Mais étonnamment, ça ne m’a pas dérangé outre mesure, sans doute parce que j’ai (Norn9) vu (DRAMAtical Murder) pire (Ozmafia!!). Certains éléments étaient tirés par les cheveux et j’ai dû prendre sur moi pour juste les… accepter et pas trop poser de questions, mais dans l’ensemble, j’ai quand même bien aimé l’histoire. Je pense être dans la minorité en disant ça, mais je mentirais si je disais que j’ai passé un mauvais moment en y jouant.

Résultat de recherche d'images pour

Et je ressens un peu la même chose par rapport à l’héroïne. Pourtant, elle m’a frustrée !! Elle a ces pouvoirs quasi-divins et elle n’a aucune idée de comment les utiliser. Je peux concevoir qu’elle ne soit pas une habituée des jeux en ligne, mais c’est tout juste si elle sait allumer un ordinateur ?! Mais elle fait de son mieux, je ne peux pas lui retirer ça, elle a la volonté d’aider et de protéger ceux qui l’entoure. Sauf que ça ne suffit pas ! Et elle dépend constamment des autres, et ne progresse jamais vraiment (je crois que le niveau maximum qu’elle peut atteindre dans le jeu est le niveau 6…).

Elle a pourtant tellement de potentiel. J’aimerais voir des héroïnes qui excellent dans leur domaine. Qui n’ont pas tout à apprendre, qui ne sont pas naïve du monde qui les entoure.

Mais bon. Là encore, j’ai vu pire, donc je ne m’en suis pas formalisée, et j’ai fait avec. Peut-être que je suis juste blasée…

On notera quand même une poignée de personnages féminins sympas. Ira, le meilleur personnage du jeu!!!, une toute petit fille mais qui fait partie des meilleurs joueurs d’Arcadia. Elle adore les MMO mais elle veut quand même retourner dans le monde réel parce qu’elle a envie d’aller à l’école ! Elle perd pas le nord, c’est la meilleure !

J’ai aussi beaucoup aimé Domina, elle tient une taverne, est respectée de tous, et elle a la douce voix de Chiwa Saito. J’aurais voulu qu’elle ait une route.

Et les routes, parlons-en. Je suis sûre que même les joueuses hétéros auraient préféré sortir avec Domina plutôt qu’avec… certains des mecs qui vont suivre.

Résultat de recherche d'images pour

On commence pas trop mal avec Radius. Vous savez déjà que Kazuha est l’incarnation de l’épée Almighty. Ce que je n’ai pas précisé, c’est qu’elle fait partie d’une trinité composée de deux autres épées presque aussi puissantes: la Shadow’s Edge et la Divine Blade of Light. Radius possède la première.

Il va tomber par hasard sur l’héroïne alors qu’elle est en train de se faire attaquer, et va la sauver d’une mort certaine. Les deux vont très vite se recroiser dans le monde réel, et là, Radius, qui a déjà fait sa bonne action du jour, envoie chier Kazuha et lui dit clairement qu’il ne veut plus jamais la voir.

Alors vous vous doutez que j’ai eu beaucoup de mal avec cette route au début, parce que Radius était infecte, très agressif. Et il ne savait pas trop ce qu’il voulait parce qu’autant il était super méchant et avait l’insulte facile les trois quart du temps, autant il ne pouvait se résoudre à laisser Kazuha livrée à elle-même et lui venait quand même toujours en aide.

Finalement, on apprend à le connaître, on découvre son passé, et lui s’adoucit et s’ouvre à l’héroïne, ce qui aide à mieux comprendre ses actions et le rend un peu plus attachant. Alors certes, il tombe amoureux un peu vite et j’ai trouvé que ça sortait de nulle part, mais à partir de ce moment-là, il devient beaucoup plus mignon.

2017-08-01-194626
Bonne mentalité !

Toute sa route et son personnage sont assez clichés mais… parfois, c’est ce qu’on aime. Il faut savoir que dans la vraie vie, c’est un idol, et c’est en partie pour ça qu’il est beaucoup sur la défensive et qu’il a tendance à partir du principe qu’on s’intéresse non pas à lui mais à l’image qu’on se fait de lui. Cliché. Mais j’ai pas détesté. Je dirais même que c’est l’une des trois meilleures routes, malgré ses débuts difficiles, et certains éléments de son histoire qui sentaient le réchauffé.

Résultat de recherche d'images

Celui qui détient l’autre épée, la Divine Blade, appartient au camp adverse et répond au nom d’Astrum. Il tombe tout de suite sous le charme d' »Amadeus », et la prend sous son aile 😉 (c’est drôle parce que c’est un ange) (il a des ailes d’ange) (il la prend sous son aile… d’ange) (haha). Elle et Hiroya sont donc accueilli au « Celestial Palace », le quartier général des anges.

C’est ma route préférée, elle est… tout ce que je voulais qu’elle soit.

Lire la suite de « Period: Cube – Sword Art Online rencontre Ore no Imouto. »

Publié dans News

OTOME NEWS ☆ 40

mainVisual

Je veux juste parler de Free! ! Laissez-moi parler de Free! ! Ce week-end, je me fous de la chronologie, je n’ai qu’une priorité: parler de Free!. Et ça ne sera peut-être pas au goût de tout le monde mais nulle inquiétude puisque j’aborde aussi deux/trois autres nouveautés ayant retenu mon attention cette semaine, mais autant vous dire tout de suite que ça va prendre nettement moins de place.

ANIME

Après deux films récapitulant les deux saisons de l’anime, on passe enfin aux choses sérieuses avec la bande-annonce de Take Your Marks. Sérieuses ? Pas si sûr au vu des extraits.

J’étais euphorique à l’idée de ce film parce que, vous le savez, s’il y a bien une chose dont je me languis depuis des années, c’est d’un épilogue. J’avais commencé à me faire une raison, quand un beau jour, le film a été annoncé, et j’ai enfin vu la lumière au bout du tunnel. Enfin, c’est ce que je croyais.

Avec un titre comme « Take Your Marks », on s’imaginait déjà un long-métrage situé plusieurs années dans le futur, avec Rin et Haruka sur le podium des JO. Que nenni ! KyoAni nous a assommé vendredi dernier avec le premier trailer, et non seulement la totalité du film prend place juste après le lycée… il ne s’y passe pas grand chose !

Comme révélé précédemment, Take Your Marks sera divisé en quatre parties:

 

  • La première, « Unmei no Choice! », est un épisode de Recherche Appartement ou Maison avec Haruka, cherchant à logement pour la rentrée, et Kisumi dans le rôle de l’agent immobilier.
  • La deuxième est intitulée « Hitou no Cooling Down! », on y verra la petite équipe de Samezuka aux sources chaudes, cadeau offert par Momo et Nitori pour le départ de leurs aînés.
  • Quant à la troisième, « Kessoku no Butterfly! », c’est juste Rei et Nagisa qui cherchent de nouveaux membres pour le club.
  • Enfin, « Tabidachi no Eternal Blue! » est sur l’organisation de la fête surprise pour Rin avant qu’il s’envole pour l’Australie. Le principal intéressé ne se doute de rien et va se poser de sérieuses questions en voyant, par hasard, Momo et sa sœur, ensemble en ville…

Et c’est… tout ?

Certes, dit comme ça, c’est sympa. J’adore Free!, je ne demande qu’à en voir plus!, et rien que voir 30 secondes de vidéos et une image de promo où ils sont tous ensemble me fait super plaisir.

Mais quand je pense que c’est peut-être la dernière fois qu’on verra Free!, je suis… quand même un peu inquiète… Le film va se terminer et on en sera toujours au même point en fait; on peut difficilement parler d' »épilogue » puisque ça va, à priori, se terminer sur Rin partant pour l’Australie donc… on reprend pile là où l’anime s’est arrêté et on ne va pas beaucoup plus loin, ils seront toujours dans cette période de transition où ils finissent à peine le lycée. En plus, le ton est très léger, ça ressemble franchement aux bonus à la fin des DVD; c’est à se demander si ça va apporter quoi que ce soit à l’histoire.

Si c’est tout ce que le film a à proposer, je prends!!!, mais je serais quand même déçue, j’aurais préféré les voir plus loin dans la vie, et surtout, avoir une trame un peu plus sérieuse. Ils avaient une occasion en or d’envoyer Haru et Rin (voire Ikuya ?!) aux Jeux Olympiques… peut-être dans un nouveau film en 2019 ? 2020 ? Mais je doute quand même que KyoAni ait encore des plans pour Free! après Take Your Marks, alors… j’ai beau être sur mon petit nuage, j’appréhende !

MERCH

En attendant, nouveau film=nouveaux goodies, et on commence avec trois clearfiles qui accompagneront la précommande des tickets ! Je les veux toutes!

ANIME

On reste dans le registre de « trucs qui m’enthousiasmaient au début et maintenant je suis sceptique » avec Netflix. Mercredi dernier, ils ont tenu un event au Japon et ont parlé de tous leurs projets niveau animation, et… rien qui m’intéresse particulièrement mais ils ont diffusé une deuxième bande annonce pour DEVILMAN crybaby, et si je n’avais pas déjà eu un billet pour le train de la hype, j’en aurais acheté un.

Avec Little Witch Academia, on a déjà vu ce que ça donnait quand Netflix touchait aux anime. La série a été diffusée normalement sur les écrans de télé japonais, mais le reste du monde a dû attendre des mois avant que ne serait-ce que la première partie de l’anime soit disponible sur Netflix.

Le cas de DEVILMAN crybaby, produit directement par Netflix, sera, fort heureusement, un peu différent: tout le monde l’aura en même temps ! La nouvelle m’a rendu optimiste et m’a fait me dire que c’était peut-être pas si mal quand Netflix s’en mêlait.

Et puis, seulement quelques jours après, on s’est tous pris une petite claque.

Le très attendu Violet Evergarden sera en exclusivité sur Netflix… Les japonais pourront voir de nouveaux épisodes toutes les semaines à partir de janvier, et les autres attendront le printemps. …

Little Witch Academia, je m’en suis remise, mais Violet Evergarden, ça me fait vraiment chier. Et puis je suis dubitative quant à l’efficacité d’une telle formule… pas sûre qu’elle contribue à l’industrie parce que ça sert qu’à frustrer les fans et à les faire se tourner vers le piratage et le fansub. M’enfin.

MERCH

Yuri!!! on Ice - Victor Nikiforov - 1/8 (Toy's Works, Chara-Ani)

On continue sur une note toujours plus positive avec la figurine Victor Nikiforov de Toy’s Works. Annoncée y’a longtemps, et enfin révélée (et dispo à la précommande à partir du 10), elle… elle est… disons qu’elle valait pas l’attente ?

Sa qualité laisse à désirer, surtout au niveau du visage. De la tête jusqu’au socle, elle fait très « cheap », un peu comme une figurine « prize » à gagner dans les UFO Catchers sauf que là ça coûte 98€.

C’est dommage, mais c’est pas non plus la première fois qu’ils nous font le coup ! Plus tôt dans l’année, j’avais aussi eu une grosse déception avec leurs figurines Free!, dont les prix avoisinaient également les 100€ pour une qualité douteuse.

toy's_works nanase_haruka free!_-eternal_summer- sato

(Vous pensiez que j’avais suffisamment parler de Free! dans cet article mais je trouve toujours un moyen de revenir à la charge.)

JEU

ensaball

Je veux quand même terminer sur une note positive alors parlons un peu d’Ensemble Stars! qui collabore avec nulle autre que Ballroom e Youkoso !

Je ne l’avais pas vu venir celle-là ! Je me demande si c’est la première fois que Enstars collabore avec un anime ? En tout cas, à ma connaissance, ça l’est. Le jeu aura donc un event du 14 au 31 août où les joueurs recevront une carte Fujita Tatara, et pourront lire une histoire inédite mettant en scène le trio de Ballroom e Youkoso et les membres du groupe Fine.

fujitatara

En plus de ça, un généreux tirage au sort a été organisé pour avoir la chance de gagner les autographes de Shinba Tsuchiya, Nobuhiko Okamoto et Kentarou Tomita, les voix de Tatara, Hyoudou et Gaju. Il suffit de « Follow+RT » et 5 gagnants seront tirés le 31 !

C’est ce genre d’initiative qui me donne presque envie de ré-installer Enstars…

MAGAZINE

 

 

On va se quitter sur ma passion… les couvertures de magazines…

Conan est sur la couverture de son magazine de prépublication, Weekly Shounen Sunday, pour fêter le 1000ème chapitre du manga ! Waw !!!

Touken Ranbu fait ce qu’il sait faire de mieux: être partout !! On retrouve donc Kanesada, Munechika et Saniwa en couverture d’Animedia, et Kuninaga aux côtés de Tonbokiri sur le dernier Pash!.

Un des posters du Pash! !

Enfin, Lelouch et Suzaku seront visiblement à la une du prochain Newtype…