Publié dans Chronique

Est-ce que Yuri!!! on Ice pourrait, mais surtout /devrait/, être plus gay ?

tumblr_ogdzva0dam1tk3h3eo1_1280


Partie 2: J’y explique en quoi Yuri!!! on Ice est un anime pour fujoshi. 

Partie 3: Je parle des aspects positifs de cette « représentation ».


Vous l’avez vu venir à des kilomètres cet article, non ? Non seulement, je suis une fan de la première heure de Yuri!!! on Ice, je suis aussi très préoccupée par la représentation des personnes LGBTQ+ dans les médias, et… pas besoin de plus d’un épisode de cet anime pour comprendre en quoi les deux sont liés. Je ne sais pas s’il est nécessaire de se perdre dans une plus longue introduction, parce qu’aujourd’hui, on se pose deux questions très simples, la première étant:

  • Est-ce que Yuri!!! on Ice pourrait être plus gay ?

Il y a tant de raisons d’aimer Yuri!!! on Ice, et l’anime connaît d’ailleurs un succès bien mérité; mais son principal atout, au-delà des superbes séquences de patinage, c’est bel et bien la relation entre ses deux protagonistes, Victor et Yuri. Victuri, pour les intimes.

On s’attendait à une bonne dose de fanservice homoérotique comme on nous en sert si souvent ces dernières années, et effectivement, les deux personnages sont très proches, tellement proches que beaucoup de gens se demandent maintenant si ça ne va pas aboutir à une relation « officielle ».

C’est vrai qu’il y a matière à se poser la question. A l’heure où j’écris, l’épisode 6 vient de sortir; admettons que l’anime ait autour de 12 épisodes, on en serait donc à la moitié. Et chaque épisode, le patineur et son coach se rapprochent un peu plus… C’est une relation qui plait parce qu’on l’a vu se développer: au début, Yuri ne savait jamais où se mettre face aux avances de Victor, mais petit à petit, il a commencé à cherché le contact de lui-même, et à présent, on ne compte même plus leurs étreintes. On a pu assister à plein de petits moments de complicité, d’intimité, mais aussi à de grandioses scènes transpirantes de tension sexuelle. Bien que tout le programme de Yuri consiste à séduire Victor, et qu’il a plus ou moins explicitement déclaré son amour pour son coach à la télévision nationale, le fait est que… on ne peut toujours pas affirmer qu’ils sont en couple, ni même que la nature de leur relation est romantique. Du moins, ça n’a pas encore été dit clairement, ça n’a pas été dit franchement, et on ne peut le lire nulle part noir sur blanc.

Mais à ce stade, je me demande quand même où est la frontière entre le queerbaiting et le sous-texte.

tumblr_ofb3mxraob1tk3h3eo1_1280

On parle de « queerbaiting » quand les scénaristes font exprès de sous-entendre qu’il se passe un truc entre deux personnages du même genre pour attirer les « fangirls » et/ou un public LGBTQ+, sans pour autant avoir l’intention de confirmer quoi que ce soit. Les séries qu’on pointe le plus souvent du doigt sont Supernatural, Sherlock et Teen Wolf. Mais les anime ne sont pas innocents non plus !! Glisser un sous-texte gay pas très subtile est une forme de fanservice qui a fait ses preuves, surtout depuis qu’il y a tout un marché qui essaie de satisfaire les « fujoshi ».

Mais un sous-texte homoérotique dans une œuvre n’est pas toujours mal intentionné. Sous-texte, ça veut dire qu’on ne nous dit pas les choses, mais on nous les montre. Et j’ai sincèrement envie de croire que Yuri!!! on Ice n’est pas juste du bête fanservice, je n’ai pas envie de retomber dans un piège à la Hibike! Euphonium, mais j’ai l’impression qu’on veut nous faire comprendre que Victor et Yuri s’aiment. Ils sont devenus si nonchalamment tactiles, même autour des autres, même devant les caméras… sans parler du fait que, même si on a jamais entendu un franc « je t’aime » sortir de leurs bouches, on a eu le droit à tous les dérivés possibles. Clairement, si on avait affaire à un garçon et une fille, la question ne se poserait déjà plus depuis longtemps.

Certains pensent que d’ici la fin de l’anime, la relation prendra une forme plus « officielle », certains espèrent même un baiser. Personnellement, je pense que rien qu’une confirmation de Yamamoto Sayo me suffirait. Leur relation telle qu’elle est actuellement peut être interprété comme une relation romantique sans trop d’ambiguïté, ça a plus de sens de les voir en couple que d’imaginer leur relation platonique, mais déjà que je n’aime pas trop lire entre les lignes, il faudrait que ça soit confirmé par Yamamoto ou par MAPPA, comme DiMartino et Konietzko l’avaient fait pour Korra et Asami dans The Legend of Korra. Je pourrais comprendre que ça soit un cas similaire où le studio d’animation ou la chaîne de télé ne veuille pas « prendre de risque », même si j’en doute et que ça me frustrerait quand même.

De toute façon, on ne peut qu’attendre. Yuri!!! on Ice n’en est qu’à son sixième épisode. Peut-être qu’ils s’embrasseront. Peut-être que leur relation sera officialisée. Peut-être que quelqu’un du studio dira clairement les choses telles qu’elles sont dans une interview. Ou peut-être que ça n’ira jamais plus loin que ce qu’on a vu jusqu’à présent.

tumblr_ofb3pppp4o1tk3h3eo1_1280

Après, c’est bien beau tout ça, mais on ne peut pas ignorer la deuxième question.

  • Est-ce que Yuri!!! on Ice devrait être plus gay ?

Ce n’est peut-être pas la bonne formulation, je pense qu’on peut s’accorder à dire que la réponse est « oui ». Mais quelque chose me gêne dans toute cette histoire. Je pense qu’il ne faudrait pas qu’on oublie quel genre d’anime est Yuri!!! on Ice; en fait, je l’ai même déjà mentionné: c’est un anime de sport, qui vise avant tout un public féminin. Le public féminin en question, ce n’est pas n’importe lequel: c’est les « otaku », les « fujoshi »,… Ce n’est pas un anime « mainstream », il est d’ailleurs diffusé à 2h du matin au Japon, son audience est un public de niche, bien habitué à ce genre de divertissement. Ce qui plait, ce qui fait vendre, c’est ce genre de relation, c’est ce sous-texte, c’est cette tension. Donc même si « Victuri » venait à être officiel, j’aurais peur que ça soit juste pour répondre aux attentes d’un public majoritairement féminin et hétéro qui fétichise les relations homosexuelles.

Rien que le public international est comme ça, j’ai juste à faire un tour sur Tumblr pour voir que les personnes les plus investis dans cet anime et dans ce pairing, c’est des auto-proclamées fans de « yaoi »/BL.

Une relation fétichisée, c’est pas exactement le type de représentation idéal.

Que ça soit au Japon ou ailleurs, je doute fortement qu’un couple canon dans un anime comme Yuri!!! on Ice aide à normaliser les personnes et les relations LGBTQ+. Ou peut-être que si, mais ça serait bien qu’on puisse nous accepter sans avoir besoin de nous fétichiser. Je pense que ça pourrait néanmoins aider quelques personnes LGBTQ+, parce que ça fait toujours plaisir d’être reconnus, de voir que les médias se souviennent qu’on existe, et ça peut faire beaucoup de bien de voir des personnages « comme nous ». Mais j’ai quand même ce malaise qui accompagne l’idée. Parce que ces anime, je les connais, et ils cherchent plus à nous exploiter que nous représenter.

tumblr_ogeebpyw8c1rhvh4xo5_1280

J’adore les anime pour les filles, ce blog tourne autour, et au final je fais partie de ce public, mais ce genre de « fanservice », il me fait quand même sacrément chier. Pourtant, à chaque fois je me laisse avoir (que ça soit dans un anime ou dans une série), même quand au fond, je sais que j’espère pour rien, je m’y accroche parce que c’est ce qui se rapproche le plus d’une relation non-hétéro à l’écran. On fait avec ce qu’on a. Mais c’est pas normal.

Pour résumer:

  • Je ne sais pas si Yuri!!! on Ice fait dans le queerbaiting ou dans le sous-texte mais au point où on en est, je me demande bien ce qu’il manque pour confirmer que Victuri est canon.
  • Puis finalement quand j’y pense un peu plus longuement, je me rappelle de tous les autres anime qu’il y a eu avant Yuri!!! on Ice qui nous on fait espérer jusqu’au bout pour rien. Je suis fan de Free! hein, on me la fait plus. Leurs intentions sont claires: faire vendre, et pas nous représenter.
  • Du coup, je sais même plus si j’ai envie que cette relation aille quelque part; si c’est juste pour plaire aux fujoshi, est-ce que c’est vraiment la peine ? quel genre d’impact ça aura, et sur qui ? Dans une certaine mesure, ça aura un impact positif, puis je m’en réjouirais rien que parce que j’aime ce pairing, mais j’aurais aimé que les circonstances soient différentes.

Je vous laisse maintenant la parole, parce que je tiens vraiment à lire votre avis sur le sujet !



On dirait que l’anime a pris mon article comme un challenge, parce que j’écris cette petite mise à jour pas moins d’une semaine après la sortie initiale de cet article, juste après la diffusion de l’épisode 7, et… Yuri!!! on Ice vient de prouver que, oui, il pouvait être plus gay qu’il ne l’était déjà.

En effet, Victor et Yuri se sont embrassés. … Incroyable. Honnêtement… même si j’avais dit que tout était possible, je ne m’y attendais pas, je n’y croyais pas. Et pourtant, à partir de maintenant, il n’y a plus de place pour le doute: ce deux-là s’aiment, et ne s’en cachent pas.

Ma crainte persiste: cet anime cible un public bien précis, et je me méfie du fanservice comme de la peste. J’avais dit que si ça venait à être canon, c’était génial, mais que j’aurais préféré que les circonstances soient différentes. C’est toujours le cas. J’aurais aimé que ça soit un anime tout public. Je vois quand même le bon côté des choses: Yuri!!! on Ice rencontre beaucoup de succès, même en dehors du public originellement visé. C’est pas exactement le type de représentation idéale, pour moi c’est toujours de la fétichisation avant d’être de la représentation, je continue à le dire, mais c’est déjà un pas en avant.

C’est la première fois qu’on voit un couple gay dans un anime de sport. C’est l’une des seules fois qu’on a vu un couple gay dans un anime, d’ailleurs.

Suite à cet épisode, je me suis fait la réflexion: quand il s’agit d’anime qui ne sont pas classés BL/GL, autant je peux quand même citer quelques personnages féminins LGBTQ+, autant je peux compter les personnages masculins gays sur les cinq doigts de ma main. Alors c’est très chouette de pouvoir en ajouter à la liste.

En tout cas, j’ai eu une réponse à la question que je me posais: ce n’est pas du queerbaiting, pas plus que c’est du sous-texte. C’est simple, clair, gay, net et précis. Plus besoin de lire entre les lignes.

Reste à voir ce que la suite nous réserve, mais j’ai envie d’être optimiste, pour changer.

En espérant que Yuri!!! on Ice ne soit pas l’exception à la règle, mais le premier d’une longue liste d’anime, de préférence tout public, qui ose aller plus loin que les sous-entendus.

46 commentaires sur « Est-ce que Yuri!!! on Ice pourrait, mais surtout /devrait/, être plus gay ? »

  1. Hello ! Alors, je serais capable de pondre tout un pavé là-dessus, mais il est minuit et demi et je n’ai clairement pas le courage ^^.

    Déjà, j’aime énormément le Victuri, autant dans leur dynamique que dans leur évolution, et ça me ferait énormément plaisir de les voir « officiellement » ensemble. J’espère qu’ils ne vont pas juste nous laisser dans le doute en jouant sur le sous-texte et qu’ils confirmeront que c’est « canon » (que ce soit directement dans l’anime ou par un membre de l’équipe… même si je préférerais dans l’anime, mais bon, ça ce sont mes pauvres espoirs qui parlent ^^).

    Après, c’est clair que les studios, en général, ne cherchent pas du tout à nous représenter mais à attirer les fujoshi, et ça me dérange beaucoup aussi, surtout sur cette relation-là en particulier qui me tient vraiment à cœur. C’est assez paradoxal, parce que d’un coté, j’aimerais que le Victuri soit canon, de l’autre je sais que ce ne sera pas pour les bonnes raisons, et ça m’attriste énormément qu’on continue de mettre des relations LGBTQ+ uniquement pour faire vendre sans chercher plus loin. Ça ne m’empêche pas de shipper ou d’espérer que les couples que j’aime deviennent canon, je me fais avoir à chaque fois et ça ne changera pas.

    Je ne sais pas si ce que j’ai écrit à du sens, et je suis désolée si c’est un grand n’importe quoi ou si je radote. En tout cas c’est un article très interessant que tu as écrit (et en plus je l’attendais impatiemment ^^). Merci !!

    J'aime

    1. Ne t’inquiète pas, c’était parfaitement clair!, d’autant plus que je ressens exactement la même chose:
      j’ai envie que ça soit canon mais je me dis que ça serait pas pour les bonnes raisons, j’aimerais que les circonstances soient différentes
      mais après y’a tellement peu de représentation je me contenterais de n’importe quoi je crois… Merci à toi en tout cas, c’est gentil d’avoir pris le temps de laisser ton avis !

      J'aime

  2. J’ai beaucoup pensé au queerbaiting dernièrement, et

    Yoi est classé comme: Comédie – Drame – Slice of Life – Sport, etc
    et donc pas BL ou shonen-ai (pas à ma connaissance, en tout cas)

    Pour le moi le queerbaiting, c’est quand de base on te laisse croire qu’il va bien y avoir une relation homosexuelle. Ça peut passer par une catégorisation (BL ou shonen-ai) ou des sous-entendus très lourds (comme dans les séries que tu as citées)
    Si la promesse n’est pas tenue (pas de couple gay) alors c’est du queerbaiting.
    S’il y a bel et bien un couple gay, même si ce n’est pas celui le plus souhaité par les fans, alors ce n’en est pas.

    Si Yoi se finit sur un kiss kiss fall in love alors ce sera non seulement inespéré mais aussi énormément génial,
    et si ce n’est pas le cas, eh bien… je crois qu’on pourra dire qu’on a été prévenus de par la catégorisation qui exclut d’elle-même un couple homosexuel.

    Après est-ce que cela répond à la question : est-ce du queerbaiting ???
    HONNÊTEMENT JE NE SAIS PAS
    Quand je compare SPN avec Dean qui avait limite la trique en voyant Castiel essayer une nouvelle tenue à Yoi je me dis que c’est vraiment pas le même level de sous-entendus.
    SPN c’était plus des sous-entendus sexuels (pour vraiment attiser les ardeurs du public)
    YOI c’est surtout romantique

    Après, les séries ne se font pas classer BL ou des trucs dans ce genre alors que les anime ou mangas, oui. Ils ont tendance à annoncer la chose, du coup si YOI avait été classé BL dès le départ et qu’au final y’avait rien, ce serait du queerbaiting

    Je me perds

    Je crois qu’aujourd’hui quand une série ou un divertissement est riche en diversité les personnes en charge de la promotion aiment le faire savoir, notamment parce que ça peut attirer un public qui n’aurait pas de base été intéressés par la dite chose. Alors je parle pas forcément de mettre à nu l’intrigue pour ça, mais voilà, même une catégorisation explicite peut marcher ou un mot soufflé à l’oreille des médias genre « oulalala il y aura un couple gay, so progressiste, faites un article dessus »

    J’ai pour ma part très, très peu d’espoir concernant yoi parce que les sous-entendus ont très vite escaladé et c’est généralement mauvais signe. ils se servent clairement de la relation «  »ambiguë »‘ personnages pour attirer leur public et plus ils jouent sur ça moins il y aura de chance que ça se concrétise
    Évidemment, c’est triste et dégoutant
    et ce ne sont pas les seuls

    J’espère franchement qu’un jour ce genre de procédé cessera d’être banalisé et qu’on cessera d’exploiter les relations homosexuelles pour faire de l’argent
    un anime par des personnes gay pour des personnes gay
    imagine

    En bref est-ce du queerbaiting
    eh bien
    je dirais 50/50

    il faudra que j’attende la fin de l’anime avant de me prononcer

    J'aime

    1. « on a été prévenus de par la catégorisation qui exclut d’elle-même un couple homosexuel. » déjà ça, ce n’est pas normal, pas normal du tout
      c’est injuste qu’un couple homosexuel ne puisse pas exister en dehors des oeuvres souvent pornographiques qui ont pour seul but de les fétichiser
      tant mieux que YOI ne soit pas classé dans ces catégories, c’est des étiquettes que j’ai pas envie de voir haha mais ça ne devrait pas empêcher l’existence de couple non-hétéro
      personnellement je pense que cette forme de fanservice compte comme du queerbaiting, dans tous les cas c’est quand même exploiter les relations homosexuelles et c’est dégueulasse donc… ouais on verra avec la suite de l’anime j’imagine…
      Après je me dis que c’est peut-être subjectif ? parce que je trouve que YOI est aussi assez sexuel en son genre, ou plutôt érotique quoi, mais y’a des sous-entendus ici et là

      Merci de ton avis en tout cas, c’est toujours un plaisir de lire ton point de vue que ça soit ici ou sur ton blog !

      J'aime

      1. maintenant que je relis mon premier commentaire !!! makes no sense

        (j’avais oublié la scène des bains…)
        Je t’avoue que j’ai parfois du mal à différencier scènes sexuelles/romantiques donc tu as sûrement raison. J’avais surtout en tête le dernier épisode (puisque je viens de le regarder) où Yuuri dit en gros que Viktor est son amour (ou qu’il est l’amour de Viktor, je ne me souviens plus trop de la formulation)
        Mais oui maintenant que j’en parle, vu que Viktor lui a fait danser l’amour passionnel (charnel) oui tu as raison

        J’espère que tu ne penses pas que je crois que c’est naturel et normal de catégoriser les relations gay comme ça !! je me suis mal exprimée. ça ne l’est pas du tout. Je parlais de ce qui se fait aujourd’hui en anime et manga. Mais ce n’est pas parce que ça se fait que ça devrait continuer à être ainsi

        bref j’aime bcp yoi pour l’instant et j’espère ne pas être trop déçue

        J'aime

        1. Ah non loin de là, je suis d’ailleurs d’accord avec toi: c’est vrai que si une oeuvre est pas classée BL, on peut généralement oublier l’idée qu’il y ait possibilité de relation non-hétéro (même si ça arrive!!! mais c’est rare). Je voulais juste faire remarquer que c’est injuste et je me doute bien qu’on est d’accord là-dessus !

          J'aime

  3. Aaah, Reggy, c’est tellement ce que je ressens en regardant YOI. Je suis perdue dans cette histoire, très franchement. Et je désespère à chaque fois que je vois le mot « yaoi » en parlant d’eux. Je n’avais pas pensée à la manière avec Korra, mais c’est vrai que confirmer comme ça, ça me suffirait aussi. Depuis que je regarde ça, je ne sais pas. Qu’est-ce qu’ils font avec ça ? Pourquoi…. Juste pourquoi! Du fanservice j’en ai vu, oh que oui, mais… MAIS à ce point??? Et puis… Voilà ton poste mes les mots sur ce que je ressens.

    Je suis idiote, je me sens tellement stupide d’espérer quelque chose. Si c’était du sous-texte comme on peut parfois le voir quand c’est HxH, même pour du MxM/FxF, je ne pense pas que ça soit toujours gênant, mais le truc… C’est que si YOI en restait là, en sous-texte, ça me gênerait pourtant quand même à l’heure actuel des choses, parce que : on est en doute. On restera en doute. Y’aura toujours quelqu’un pour venir dire que non. C’est juste « mon point de vue » quand la chose est ÉVIDENTE. Surtout qu’en plus, Victuri n’est pas dépeint dans l’animé je trouve comme « un couple yaoi » (ça me surprendra toujours, ma mentalité à ce niveau à changé quand je suis tombée sur skyrock sur ton blog. J’ai l’impression de me mettre des rappelles sur moi-même) alors sans « rien » que Victuri resterai « yaoiesque »… Je ne sais même plus… Ce qui serait bien ou non.

    A chaque fin d’épisode je suis là et je ne comprends pas. J’apprécie tout le reste mais… Mais à mes yeux YOI fonctionnerait tout aussi bien sans « fan-service ». J’ai l’impression d’avoir le cul entre deux chaises en regardant, queerbaiting ? No ? Totalement gay ? Pas totalement ? Sous-texte ? Qu’est-ce qu’ils font ? Où est-ce que j’en suis ? Je ne sais plus du tout ! Y’a un poste sur tumblr que j’appréciais fortement à ce sujet. ( http://lyslez.tumblr.com/post/152088206812/yes-yuri-on-ice-is-actually-as-gay-as-you-think ) et ça… ça serait juste génial si ça devenait canon, qu’importe -presque- la manière! Le tout serait dans l’intention du studio. Je ne pense pas que ça serait pour satisfaire les fujoshi, je ne le pense pas… Vu comment Vic et Yuri sont représenté. Ils sont loin des yaoi/shonen-ai, je trouve. Mais tout dépends toujours de leur attention… Qu’on ne connait absolument pas. Et en parlant de tout ça c’est dans « l’espoir » d’avoir quelqu chose…

    Je ne sais plus, a pas dire que je suis perdue, mais que je regarde quand même.

    J'aime

    1. Ah, merci d’être passée donner ton avis, on en avait déjà un peu discuté sur curiouscat, et c’est notamment ça qui m’a donné envie d’écrire cet article (je voulais juste attendre d’être à la moitié de l’anime). C’est d’ailleurs à toi que j’avais posé la question: où est la limite entre le queerbaiting et le sous-texte ?
      J’ai lu le post que tu m’as suggéré
      et la fin de ton commentaire
      et franchement je ne sais pas…. je trouve les gens très optimistes quand ils disent que c’est pas pour plaire aux fujos parce que bon……. et faut voir le marketing autour aussi……. je pense que c’est d’ailleurs parce que c’est un anime à fanservice comme ça qu’on est encore dans le doute. Entre autres évidemment, mais ça joue. Du coup je sais même plus si j’ai envie que ça soit canon………

      J'aime

      1. Faut que je trouve le temps pour passer, mais je finis par passer à un moment où un autre!
        Yep, en effet. Étant tout aussi perdue, je ne sais pas. J’ai des coups parfois tu sais, de « oh mais je sais très bien où ça va, être si optimiste, non » et puis parfois j’ai des coups où… « Yeah pourquoi pas ?  » mais j’ai plus la tendance à penser que non, ça fait bien ce que je fais pense, je ne vois pas pourquoi je continue, mais je continue quand même… Je pense que, ça POURRAI tu sais pas pour faire plaire au fujoshi, sauf que… Sauf que eh bien ouais, on ne le saura qu’à la fin (et même ça dépendrai toujours de l’intention du studio) et franchement… Je ne le pense pas, c’est juste… J’ai envie d’être optimiste parfois même si je n’y crois pas. Mais pour le moment je suis beaucoup plus prompte à te rejoindre là-dessus que l’inverse. C’est juste parfois j’aimerai y croire. Et puis j’ai toujours cette sale impression que quoi qu’il arrive il y aura toujours cette tendance fujoshi qui « prendra » tout le phénomène à chaque fois… Je ne sais comment exprimer ça. Je ne sais vraiment plus quoi penser à ce niveau concernant YOI!

        J'aime

        1. Peu importe ce qu’il en advient, pour moi y’a pas de doute que ça soit un anime dirigé à ce public-là, le marketing et le fandom autour le montre bien donc AH. Je sais vraiment pas si ça peut bien tourner ? Si c’est canon je serai quand même contente, aucun doute là-dessus, mais :/ ! je vais pas me répéter, tu vois l’idée.

          J'aime

          1. Oh, oui je vois. J’ai plus de doute que de certitude. Je trouve ça… Dommage. Je regrette d’avoir commencé YOI parfois, et j’ai voulu arrêté en plus, j’aurai dû au final. Enfin, bon… Au moins j’apprécie d’en avoir encore un peu en parler avec toi. Thank pour l’article d’ailleurs, ça m’éclaire plus facilement sur ce que je ressens aussi. J’ai toujours un grand mal à m’exprimer.

            J'aime

            1. Ah faut pas!!!! c’est dommage qu’un anime provoque des émotions comme ça, même si je comprends parfaitement c’est injuste on devrait pas être aussi déçues haha

              J'aime

  4. J’ai découvert ton article grâce à Manga Suki et je le trouve excellent ! Il résume parfaitement toutes les interrogations autour de Yuri!!! on ICE donc merci.

    Je ne sais pas quelle direction va prendre la série mais j’aimerais effectivement une évolution vers autre chose que du « fanservice pour fujoshi ». Déjà, les personnages ne sont pas clichés comme dans certains yaoi et leur relation est développée, comme tu le dis, donc j’ai espoir… Après, s’il y a un baiser au dernier épisode, j’espère que ça ne finira pas justifié comme : « je suis étranger et russe donc c’est normal pour moi de te féliciter en t’embrassant, Yuri <3".

    En attendant, je me régale épisode après épisode, j'aime l'évolution de Yuri, la relation qu'il entretient avec son coach, l'abord du thème du manque de confiance en soi comme un frein vers le succès, l'utilisation des réseaux sociaux dans l'intrigue… et puis les chorégraphies de patinage évidement.

    Voilà, je ne sais pas si mon message est aussi constructif que les posts précédents (je ne pense pas en fait XD) mais je tenais quand même à donner mon ressenti lol. Bonne continuation !

    J'aime

    1. Ahh, merci c’est très gentil !!
      C’est un anime de qualité, aucun doute là-dessus, mais il n’empêche qu’il vise un public bien particulier, et aucun mal à cela!, je fais partie de ce public, et c’est cool qu’on nous propose des anime aussi bien foutus que celui-ci, j’en suis ravie. Mais quand on en vient à la relation Victor/Yuri, j’ai toujours peur que ça soit du fanservice…
      « Après, s’il y a un baiser au dernier épisode, j’espère que ça ne finira pas justifié comme : « je suis étranger et russe donc c’est normal pour moi de te féliciter en t’embrassant, Yuri <3"." Ohla ça m'avait jamais traversé l'esprit mais c'est tellement POSSIBLE… pas de ça, on croise les doigts!!

      Merci pour ton message en tout cas, ça fait plaisir de discuter avec d'autres fans et merci d'avoir apprécié mon article !

      J'aime

  5. Hello hello. Bon je n’ai pas eu le courage de lire tous les autres commentaires (s’cusez moi ^^’ )
    Et je n’y connais pas grand-chose en sous-texte, queerbaiting (je viens de découvir ces termes XD)

    Personnellement, si j’ai décidé de regarder YOI, c’est avant tout pour le thème du patinage, les graphisme, et l’histoire de base. Le trailer et sa petite touche fan-service m’avait aussi plus ( je suis aussi une bonne grosse fan de Free! Ce petit genre de fan-service me plait). Ce n’est pas du tout pour voir si Victuri va devenir canon ou non.
    Et comme on ne m’a pas vendu cet anime comme un yaoi ou tous les autres noms que ça pourrait avoir (j’ai un trou là…) je n’ai pas tellement envie de voir ça… Perso.

    Je me suis habitué à Free! et sa dose de fan-servive. Pour YOI, plus je regarde les épisodes, plus je trouve qu’il y en a trop. Je n’ai pas trop envie que ça aille plus loin. Oui les petits câlins, les rapprochements ok, Je ne vais pas cracher dessus non plus s’ils s’embrassent, sont « in love » et tout ce qu’ils veulent. Si c’est comme ça c’est comme ça (je serais un peu déçue mais tant pis). Seulement, comme je n’avais vu nulle part que c’était de ce type là, je n’aimerais pas qu’on me « mente » à la fin (le terme convient pas trop mais je n’ai rien trouvé de mieux).

    Non, je ne regarde pas de yaoi, mais je ne les déteste pas non plus. J’aimerais juste que si YOI en est un, on me le dise dès le début quoi.

    Bien sûr ce n’est que mon humble avis. Je ne sais pas si je me suis bien exprimée et j’espère n’avoir froissé personne ^^’

    J'aime

    1. Salut salut!,
      bon je ne vais pas redonner mon avis sur la question puisque tu as lu l’article haha
      après, faut pas exclure la possibilité qu’il y ait un couple non-hétéro dans un anime juste parce que celui-ci n’est pas classé « yaoi » ou « yuri ». Ce sont des genres à part, encore heureux que les personnes LGBTQ+ puissent exister en dehors de ces derniers.
      Parfois il y a des romances hétéros dans des anime qui ne sont pas classés « shoujo », c’est pas pour autant qu’on nous a menti. Tu vois ce que je veux dire ?

      J'aime

      1. Oui oui je vois ce que tu veux dire. Et c’est même normal. Mais dans ma tête ça fait un calcul un peu bizarre : perso principaux, donc s’ils sont ensemble =
        Yaoi. C’est vrai que c’est un peu accéléré et pas tellement juste.
        J’aurais du mieux réfléchir avant de poster le commentaire ^^´´

        J'aime

        1. Non, non, aucun souci, c’est ce que tu penses donc voilà!, c’est vrai que ça marche plus ou moins comme ça dans les anime (y’a quelques exceptions, comme Kiznaiver ou Shingeki no Kyojin) mais faut pas qu’on pense que c’est « normal » ! Donc je comprends quand même ce que tu veux dire no worries.

          J'aime

  6. Bon…
    alors, je viens d’arriver sur ton blog justement à cause de Yuri on Ice et
    1) Comme tu l’as dit si ça avait été un garçon et une fille, on ne se serait même pas posé la question (ou presque pas) et on se serait dit qu’ils sont en couple. Alors personnellement je ne vois pas pourquoi j’aurais besoin de plus parce que ce sont deux garçons, pour moi ils sont ensembles. On n’est pas dans du Free que tu cites régulièrement où les sentiments sont très sous-entendu sous couvert de déclaration d’amitié, la manière dont Yuri et Victor agisse au fur et à mesure des épisodes est celle d’un couple. Ils se soutiennent (bon en même temps c’est son entraîneur) mais ils sont aussi extrêmement tactile et ont des gestes qui sont généralement plus considérés comme des marques de tendresse entre amants que celles entre amis.

    2) En plus, j’ai lu un commentaire tumblr qui parlait de relations queer platonique par rapport aux déclarations de Yuri, et si c’était ça ça m’irait aussi.

    3) J’ai dû mal à comprendre ce qui te gêne dans l’idée qu’ils finissent par être officiellement ensemble. Déjà parce que oui YOI est clairement adressé aux fujoshi mais n’est pas non plus qualifié de yaoi à la base donc ce serait déjà un progrès que ce qui est à la base un anime de sport puisse contenir un couple non hétérosexuel sans que cela soit forcément étiqueté yaoi. Après tout la romance est là en sous-intrigue (bon même si là j’ai parfois des doutes) pour supporter la compétion.
    Ensuite je suis d’accord sur le fait que ce n’est pas la représentation idéale, c’est peu réaliste et clairement d’abord fait pour faire plaisir aux fans. Mais 1) ce n’est pas la faute de Yuri on Ice si la représentation LGBT+ dans le monde est aussi nulle, c’est bizarre de déprécier une oeuvre à cause de ce qui est nul à côté 2) ça reste une prise de risque.

    4) Bon maintenant je vais t’avouer qu’il y a un point qui m’agace un peu quand j’ai commencé à lire deux ou trois trucs sur ton blog, c’est ton opinion sur le « fétichisme » et « l’adoration » des homosexuels. Je suis d’accord que ça existe, je suis plus que consciente que certaine personnes exagèrent et je suis plutôt d’accord pour convenir que parfois ça tourne à l’homophobie.
    Mais
    – on peut être fan de yaoi et supporter la cause LGBT+ sincèrement
    – il m’est arrivé de shipper des gens. Des gars entre eux, des filles entre elles, des filles et des garçons. Le fait de shipper des personnes réelles est seulement né de mon besoin de romantisme et parce que j’aime inventer des histoires sur les personnes que je cotoîe. Et je n’ai pas l’impression de leur faire de mal en faisant ça, il m’est arrivé de me sentir coupable (parce que je me sens facilement coupable) et parfois je me suis demandé sincèrement ce que je penserais si ça arriverait et je me suis dit que finalement ce ne serait pas grave. Je veux dire tant que cela reste un délire pour moi seule ou moi et quelques amies mais qu’on ne les embête jamais avec ça ou qu’on ne leur parle pas uniquement pour ça, je ne vois pas où est le problème.
    Alors faire plaisir parfois aux filles en leur donnant du romantisme et un couple heureux, franchement pourquoi pas.
    – On a tous des fantasmes et des envies, je suis d’accord pour dire qu’il faut mieux qu’ils ne se réalisent pas trop au détriment d’une cause néanmoins il y a pas de raison qu’on ne puisse pas y avoir accès.

    5) Après… j’avoue que moi j’ai un quand même un gros à priori sur l’officialisation d’un couple Yuri/Victor qui est principalement dû à l’activité qu’ils font. Si sincèrement le premier anime de sport avec des perso officiellement gays, c’est du patinage… c’est quand même sacrément cliché (pas tout à fait faux de ce que j’ai compris mais cliché) et ça je trouve ça un peu dommage.

    (J’espère que j’ai été claire mais j’avoue que j’ai eu un peu de mal à organiser mes idées)

    J'aime

    1. Merci d’avoir pris le temps de rédiger ton avis ! Je vais te répondre points par points du coup.
      – Le problème, c’est que ce n’est pas aussi facile que de dire « pour moi ils sont couple », parce qu’officiellement, ce n’est pas le cas. J’aimerais bien pouvoir dire la même chose, je suis d’accord avec toi en tout points pou dire que jusqu’à là ils ont toujours agit plus comme des amants que des amis, malheureusement à ce stade on peut encore en débattre.
      – Ca m’irait aussi mais c’est probablement pas l’intention de l’anime.
      – C’est exactement ce que j’essaie d’expliquer dans la section commentaire depuis que j’ai sorti de cet article haha: ça serait FRANCHEMENT COOL qu’un couple non-hétéro EXISTE en dehors d’une œuvre « yaoi ». Ca existe déjà mais c’est si rare. Après, le problème persiste: la cible reste les fujoshi, et sur ça on n’est pas d’accord, ce qui n’est pas bien grave, peu de gens le sont, mais pour moi le boys love équivaut à du fétichisme et s’en auto-proclamer fan me laisse toujours un peu perplexe, mais bon !!! On peut parfaitement aimer quelque chose et en reconnaître les défauts, mais le genre BL, le principe c’est quand même de fétichiser les relations homos. Et je constate que le fandom a effectivement cette fâcheuse tendance. « Bon maintenant je vais t’avouer qu’il y a un point qui m’agace un peu quand j’ai commencé à lire deux ou trois trucs sur ton blog, » en me basant sur ça je pars du principe que tu as lu plus d’un article ici et donc j’imagine que tu connais mon avis sur la question, je vais pas m’étendre, disons juste qu’on n’est pas tout à fait d’accord sur le sujet.
      Après, si tu ship des personnes « réelles » entre elles, si tu gardes ça pour toi et que c’est juste pour le fun, c’est ok, mais il y a des gens qui « fantasment » sur les homosexuels, j’ai déjà vu plusieurs fois des filles qui prenaient en photo des mecs qu’elles « ship » à leur insu par exemple.
      – C’est intéressant haha j’avais jamais pensé à ça sous cet angle, je ne sais pas si je trouverais ça cliché, mais je n’y avais jamais réfléchi avant de lire ton commentaire. L’anime ne fait pas trop dans les stéréotypes ou quoi que ce soit donc j’y verrais pas d’inconvénient je pense; il y a des personnes non-hétéros dans tous les milieux sportifs.
      C’était très clair, t’en fais pas, et c’est toujours intéressant de lire de nouveaux points de vus !

      J'aime

      1. – Est-ce que maintenant c’est plus clair? XD Même si on a eu des baisers plus explicites…
        – C’est pas faux. Ce serait quand même franchement intéressant quand même parce que déjà que le L et le G de LGBT+ sont pas énormément représenté, ils le sont déjà plus que le reste.
        – Oui après je pense qu’on est en désaccord plus sur des détails et sur l’importance du phénomène, j’essaierais de retrouver un article plus dans le sujet pour donner mon avis plus détaillé (et le genre du Yaoi/BL en tant que tel est bourré de défaut…).
        – Moi c’est l’une des premières choses que j’ai pensé, certainement parce que chaque fois que je parle de patinage masculin, j’ai souvent des remarques sur « c’est pas très masculin » et quelques sous-entendu sur l’orientation sexuelle des patineurs ^^’. Ce qui a tendance à m’énerver. Après le fait qu’il y ait beaucoup de personnes homosexuelles dans le patinage est vrai (même si le coming out se fait généralement après la carrière pro vu que c’est aussi un milieu très homophobe de ce que j’ai pu comprendre, mais c’est ce que j’ai compris de mes lectures donc ce n’est pas fiable à 100%) mais comme tu dis il y a des personnes LGBT dans chaque sport. Du coup c’est un peu comme toi c’est pour la représentation que ça m’ennuie. Cela aurait été plus intéressant d’avoir le premier couple gay dans un sport où c’est pas (ou plutôt plus difficilement) admis par la masse que les sportifs peuvent être autre chose qu’hétéro (football américain, football, hockey sur glace, saut en longueur…)
        Bon tant mieux, mes idées sont parfois un peu confuses même pour moi du coup j’ai dû mal à faire parvenir clairement ce que veux dire.

        J'aime

        1. D’accord, sur le dernier point, je vois mieux où tu veux en venir, mais bon, dans n’importe quel milieu sportif c’est un peu « taboo », donc peu importe le sport au centre de l’anime, c’est quand même chouette, mais oui je vois ce que tu veux dire, ça peut être un « stéréotype », mais je pense pas que c’est pour cette raison qu’ils ont choisi de faire un anime sur le patin (la réalisatrice avait déjà fait un court-métrage sur ce sport par le passé) (ça prouve rien mais bon je pense qu’elle est intéressée par la discipline et elle l’a pas choisi parce qu’elle s’en faisait l’idée d’un sport « gay » donc idéal pour introduire un couple homo).

          J'aime

              1. De rien, ton article m’a bien fait réfléchir aussi 🙂
                C’est toujours intéressant de partager les points de vue de toute manière vu que les gens ont rarement exactement le même.

                J'aime

  7. Non, mais Reggy. JE SUIS PERDUE MOI. La semaine dernière YOI me perds, limite je déprime quoi, aujourd’hui YOI me repêche genre « hep, hep, hep, reviens ici toi ».

    Après tu sais, je discute assez du public que vise le studio. Et je doute que le public visent les fujoshi. Je veux dire, regarde, si on compare avec Free!, le truc était 100% assumé et YOI est différent de ça, je trouve qu’il ne renvoi pas la même chose. Enfin, en bref, je voulais savoir, comment est-ce que tu sais le public visé? Parce qu’il y a sans doute quelque chose qui m’échappe si tu en viens à ce point.

    J'aime

    1. Fujoshi, c’est surtout un raccourci pour dire « otaku fille » haha c’est l’équivalent le plus souvent utilisé. J’ai l’impression que ça a une connotation qui implique que « anime pour fujoshi »= »anime avec du sous-texte gay », alors que pas forcément.

      Exemple.
      J’en ai déjà parlé dans un article mais pour qu’une série soit rentable, faut qu’elle marche soit auprès du public mainstream (assez dur à achever) soit auprès d’un public de fans vraiment hardcore qui sera prêt à aller acheter le moindre produit dérivé, et bien sûr, les DVDs. Pendant longtemps, y’a eu des anime moe, et tu sais, ces anime adaptés de light novel avec des titres à rallonge mettant en scène tous les fantasmes glauques de l’otaku, en passant par la loli, la petite-soeur,… tu connais le genre. C’était un public principalement masculin. Mais depuis, heu, autour de 2010 je dirais, on s’est rendu compte que les filles aussi savaient s’INVESTIR à fond dans une série. Un exemple récent, c’est Osomatsu-san: public de filles/jeunes femmes, un succès monstre, les ventes ont explosées, produits dérivés de tous les côtés. Et tu vois, Osomatsu-san c’est pourtant pas un truc avec du sous-texte gay, et heureusement. Ca reste un anime « pour ce public-là ».
      Pareil pour Haikyuu!!; quand le Jump a commencé à le pré-publier, c’était pour pouvoir compter plus de filles/jeunes femmes parmi son lectorat. Pourtant ça n’a rien à voir avec Free!, tu noteras.

      Un indicateur que YOI, c’est pas « tout public », mais bien pour les otaku, c’est l’heure de diffusion. Tout ce qui est diffusé à partir de 23h, c’est pour cette audience là. Et YOI, ça passe à 2h21 précises du mat au Japon, donc voilà.

      Faut voir le marketing autour aussi. Pas besoin d’aller chercher loin, faut juste voir les magazines qui en parlent, et qui mettent l’anime en avant: Pash!, Spoon.2DI,… des magazines pour un lectorat féminin.

      J'aime

  8. Ok j’ai rien dit. Ils sont trop mignons ensemble. Fujoshi ou pas, leur relation est bien développée, il y a vraiment des sentiments derrière (je sais pas si ça veut dire quelque chose ou pas), c’est pas juste « on va les mettre ensemble parce que voilà ». Du moins c’est mon impression.
    Commentaire qui ne sert à rien mais je le dis quand même.

    J'aime

  9. Salut , j’adore ton article et voulais juste te dire de ne pas t’inquiéter à propos de la vision des LGBT que diffuse cet anime , personnellement je trouve cet anime en totale révolution par rapport a tout ce qu’on avait pu voir au japon que ce soit au niveau des yaoi ou même au niveau de la représentation et de la place des homosexuels dans la société japonaise. Pour moi cet anime ne peux d’ailleurs pas être considérés comme un yaoi, je pense sincèrement que les créateurs ont un but précis , celui de revisiter la question de l’homosexualité , et montrer qu’une relation homosexuelle peut être incluse tout a fait en finesse , dans un anime qui a pour but premier le sport (et donc tout public et pas seulement les fujoshi ). C’est un pari réussi , franchement . Si on avait vu seulement une ou deux scènes sur la glace et tout le reste de l’anime avec des scènes développant une relation homoérotique avec des scènes méga chelou dans les vestiaires par exemples (c’est un exemple d’un mauvais yaoi comme on en trouve malheureusement très souvent pour moi ) avec un fan service malsain qui fétichise un peu plus comme tu dis les LGBT là oui il y aurait un énorme inquiétude à avoir . Mais pour ma part je trouve que cet anime pour l’instant ne peut être vu comme un yaoi , c’est simplement un anime focalisé sur le patinage avec en deuxième plan le développement personnel du personnage principal qui découvre petit à petit son talent , sa sexualité etc… Voila j’ai fini avec mon gros pavé XD

    J'aime

    1. Bonsoir, et merci ! Ce n’est évidemment pas un « yaoi », pas de doute là-dessus, par contre, je pense qu’il vise bel et bien les fujoshi, même si le studio et la réalisatrice n’ont aucune mauvaise intention derrière, le public reste un public de niche. Je ne pense pas qu’il soit tout public; il l’est dans le sens où n’importe qui peut l’aimer, mais il est diffusé à 2h du matin au Japon, et déconseillé au moins de 13 ans. Comme la plupart des anime cela dit!, mais le fait est que la plupart des anime ne sont pas tout public. J’ai développé tout ça dans un autre article si ça t’intéresse! https://otomestreet.wordpress.com/2016/11/18/anime-pour-fujoshi/ C’est un très bon anime, et la relation est très bien écrite!! mais l’un n’empêche pas l’autre, au final ce n’est pas le public « mainstream » qui consomme cet anime au Japon, du coup ça révolutionne moins les choses qu’on pourrait le penser (en comparaison à ce qu’on nous sert d’habitude, certes, c’est le niveau au-dessus mais bon).

      J'aime

  10. En tant que fujoshi, je ne suis pas fan du tout du Victuri. Déjà je trouve le fanservice pesant ce qui a tendance à rendre l’animé un peu cheap même s’il est très sympa. Et combien même Victuri deviendrait canon (ce dont je doute forcément) cela serait mal écrit et une distraction au thème principal: le patinage artistique.

    J'aime

    1. Je ne sais pas où tu en es dans l’anime mais Victuri est bien canon et la romance n’empiète pas sur le thème du patinage ! Pour le coup, c’est assez bien écrit et équilibré.

      J'aime

  11. A la lecture de l’article et des commentaires.Il y a un gros paradoxe qui se dessine.A savoir la volonté de représentation d un couple homosexuel la reconnaissance du mouvement LGBT sans cliché. Et votre vision de comment doit être représenté le LGBT qui est déjà en soit un cliché. De base une série de sport est déjà un mauvais terreau pour ça mais admettons c est pas impossible. Toutefois ce qui fait que ca ne fonctionne pas c est qu aussi bien dans Free que Yoi la « romance » qu elle soit affirmé ou sous entendue prend plus de place que le sport qui est sensé être représenté.
    Je vais parler en tant que sportive de haut niveau.
    1/Quand on pratique un sport de niveau national et/ou international c est faire beaucoup de sacrifice les entraînements,les blessures, l éloignement d avec ses proches etc…De fait les relations qu on entretien sont majoritairement avec les personnes qu on cotoie au quotidien.
    2/La première préoccupation d un sportif de haut niveau c est le résultat on sacrifie tout pour ça on accepte d endurer tout ça pour la médaille ou le titre.De fait la 1ere chose qu on sacrifie c est l amour et pour la raison qui amene le petit trois.
    3/ Pour arriver à atteindre la plus haute marche du podium il faut rester concentré. Et on est d accord être amoureux il n y a pas plus déconcentrant. Même quand la personne qu on aime fait parti du milieu elle a conscience que la relation ne doit pas mettre en péril l objectif sportif. Pour certains c est motivant pour d autres c est catastrophique. Et navré de casser les fantasmes mais c est plus souvent le 2e cas qui se produit.

    C’est pourquoi la plupart des entraîneurs prohibent les relations amoureuses. Or dans Yoi c est carrément l entraîneur qui court après son sportif.Alors oui pour l histoire c est mignon, c est « romantique » etc… Mais du coup ca n est pas crédible et dès lors on tombe dans le pathos du Yaoi de base. Avec tout les clichés et poncifs qui vont avec. L’épisode 10 en a été l’apothèose.

    Donc finalement la question dans le cas de YOI ne se pose plus car oui c est un BL bien cliché pour Yaoiste et autre filles en recherche sexuelles.Tout les ingrédients sont réunis cast majoritairement masculin, scènes de bases des codes Yaoi, rougites et autres pseudos quiproquos ou situations équivoque etc…etc…

    Si on veut une réele représentation du LGBT dans les oeuvres il faut commencer par replacer le realisme. Etre gay ne veut pas dire vivre dans un monde a huis clos. Ce n est pas comme ça que ca se passe dans la vie. Les gays fréquentent des hétéros et ne sont pas que des clichés effeminés. Tant que les gens ne comprendrons pas ça les choses n’évoluerons jamais.

    Pour moi il y a 2 séries qui ont très bien su tordre le cou aux clichés. »Kimi Wa pet » le héros est danseur (sport ou les hommes sont assimilé gay d’office) Mais est dans une relation hétéro

    Et « aussi cool que lui » qui est un Yaoi avec un basketteur pro et un mannequin.Mais ou la relation est amené de façon neutre et sensé car le héros met de sa propre initiative sa carriere entre parenthèse pour vivre son amour puis décide de la reprendre quand il s’apperçoit que son amour est vain. Ce n est pas romancé a outrance les protagonistes ne peuvent avoir tout ce qu ils veulent sans sacrifice,ni choix. Qu ils soit gay n est pas la pierre angulaire du propos.L intrigue reside surtout dans le fait de savoir s ils peuvent être ensemble et s ils feront les bons choix pour y parvenir. Situation qui arrive aussi bien aux couple hétéros qu’homos. Sans compter toutes les problématiques soulevés.

    Je finirai juste sur un point.Il y a un mois je me suis brouillé et coupé les ponts avec une ex-amie à cause justement de cette tendance de plus en plus répandue de shiper tout et n importe quoi. Car agaçé de voir des nanas en quête d identité sexuelles et à la personnalité au ras des pâquerettes.Pseudo s’intéresser a supernatural pour faire comme les copines yaoiste qui ship la série. Etant une fan de la première heure de cette série. Mais aussi une femme qui sait quo elle est et sans problème par rapport à ma sexualité. C’est très agaçant d avoir à subir constemment les délires de nanas qui prétendent être ouverte d’esprit mais qui font bien plus de mal que de bien au mouvement LGBT par ce genre de comportement. J en veux pour exemple la série charmed à dominante féminine c est marrant de voir les réactions de dégoût qu on obtient quand on se met à shiper dessus.en particulier de la part de ces personnes soit disant si ouvertes d esprit et pas du tout homophobe loooool.

    J'aime

    1. Je te rejoins sur pas mal de choses. J’ai d’ailleurs une suite à cet article où j’explique un peu mieux en quoi c’est bien un anime pour fujoshi. Après, tu as sans aucun doute raison sur tout ce que tu dis à propos du milieu du sport et je ne pense pas que le studio l’ignore, mais pour les besoins de l’histoire c’est évident qu’ils ont fait une croix sur le réalisme de la situation. Merci d’avoir pris le temps de rédiger un commentaire en tout cas, ça fait plaisir d’avoir des points de vues différents et des gens qui apportent quelque chose à la conversation.

      J'aime

      1. Non merci à toi ! D’avoir écrit cet article vraiment !! Du fond du coeur MERCI Tu as posé le sujet avec un regard objectif et sincère.Et d être à l écoute des gens qui commentent.

        Je suis tombé sur ton blog en tapant « je déteste Yuri on ice » Je n ai rien contre le yaoi ni le LGBT mais je suis blasé j’ ai finie par détester des tas de séries pas à cause des histoires mais vraiment à cause des gens. De leurs esprits panurgiste et de leurs manque de personnalités. Particulièrement les yaoistes qui pour moi son majoritairement des filles n ayant pas résolue leurs problèmes perso et achever leur recherche d identité sexuel. Il n y avait que 2 épisodes de YOI sortit que j en étais déjà overdosé du coup t’ appréhende la série avec un énorme à priori négatif. Selon moi le soucis vis a vis du yaoi et de la représentation des homos est que d une part les japonais ont une vision très niaises de l amour et de la relation amoureuse en général. Et le public occidental dans cette volonté de copier conforte les auteurs dans cette idée. Dans la réalité nous occidentaux n avons pas de mal a exprimer nos sentiments et parler franchement. On est tactil on se serre la main ou on fait la bise pour dire bonjour. Le câlin ou « hug » chez les américains s est tres répandu on se met pas a rougir pour une poigné de main ou un câlin.
        Mais pardessus tout c’est que la plupart des yaoistes reprochent au shojo voir au yuri ce qu’elles idolâtres dans le yaoi. A savoir la niaiserie les non dits à rallonge les rougites et les pleurnicheries à tout bout de champs.

        Qu on soit gay hétéro ou tout ce qu on veut.En amour on est tous logé à la même enseigne on a peur d etre rejeté. Et on a tous des blessures la différence c est la capacité de résilience mais pour ça il faut commencer par se regarder et s accepter soit même.

        J’ai appris récement que c est parceque j ai déjà fait ce chemin pour moi même que je suis autant en décalage avec les autres. Et vu que je suis d un naturel passioné et peu patient forcément ça n aide pas. Mais ca m a fait comprendre que pour que les mentalités évolue il faut commencer par evoluer soit même. Et vu comme le concept d introspection est de moins en moins répandu, les clichés ont encore de beaux jours devant eux. Et l accepation du Lgbt ne se fera pas tout de suite…Peut être même pas de notre vivant ! Non je plaisante c était pour finir sur une note dramatique :p

        J'aime

        1. « Je suis tombé sur ton blog en tapant « je déteste Yuri on ice » » Haha ça m’a bien fait rire, tu es mal tombée parce que j’en parle… tout le temps… mais je vois que tu as aimé l’article donc ça me rassure ! Merci beaucoup pour tes compliments, ça me fait très plaisir.

          « Qu on soit gay hétéro ou tout ce qu on veut.En amour on est tous logé à la même enseigne on a peur d etre rejeté.  » Je vois ce que tu as voulu dire mais c’est un peu mal formulé parce que dans les faits, bah… on n’est pas logés à la même enseigne, je vais pas t’expliquer le concept d’homophobie mais t’as compris pourquoi la phrase sonne un peu faux.

          Mais j’ai bien compris ton problème, tu n’es d’ailleurs pas la seule personne dans ce cas et c’est normal, ce n’est pas toujours facile de passer outre la fétichisation constante des relations homosexuelles.

          J'aime

          1. Ah ouais j’avoue c est restreint dit comme ça ! C est contrariant d ailleurs. Parceque comme si ce n’était pas suffisant de se prendre un râteau les homos doivent aussi quand par chance l amour est réciproque se farcir les jugements de ceux à qui on a rien demandé ! Mais oui l idée était là et tu as bien compris !
            Tu me « réconcilie » avec YOI même si je n’ étais pas vraiment fâché avec la série en elle même. Le truc que je lui reproche c est qu il n y a pas de différences de niveau marqué parmis les protagonistes. La sportive frustrée en moi qui n a jamais pu aller aux olympiques désapprouve 😝

            Et l autre point négatif bah tu l as compris c est le fandom. J aime bien Yoi je déteste son fandom mais j aime bien Axel qui m a réconcilié avec YOI donc voilà Axel deviens mon Nikiforov 😁

            J'aime

  12. Je suis d’accord avec ton article et tes arguments dans les commentaires par rapport au faite que le marketing est essentiellement fait autour du public féminin. Je trouve d’ailleurs que cela est bien dommage, car même si tu as l’air de penser , et le studio aussi, que cet animé n’est pas visé tout public, j’ai l’intime conviction qu’avec un bon marketing, une façon nouvelle de mettre en avant YOI, il pourrait plaire à tous. L’histoire en elle même est belle. La relation n’empiète pas sur le scénario. Le sport est toujours mis en avant, qui est bien le sujet principal de cet animé. La façon dont la relation se construit et l’aspect final de cette relation est fluide. Pas de scènes incohérentes ou qui sautent des étapes importantes comme on peut le voir dans la majorité des yaois. Pourquoi, cela pourrait plaire à tous? Car ceux qui aiment le sport s’y retrouverai, ceux qui aiment les histoires avec des challenges et du suspense se retrouverai aussi. Un peu de comédie, de pleurs, d’action, de retournements de situations. Bref, une histoire riche que la relation Victuuri sous jacente et assez douce, ne vient pas défaire. Donc sans ce problème de marketing, qui je suis sûre ne sert au studio d’assurer ses arrières pour avoir le plus de fan possible (but de tous les studios, quoi qu’ils disent), Yuri!!! on ice est une mini révolution. J’espère avoir étais claire dans mes idées.

    J'aime

    1. Oui, très claire, merci d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire !
      En Occident, en tout cas, je trouve que malgré tout, il a su séduire un public mainstream, allant même jusqu’à passionner des patineurs pros ! Mais comme je l’explique dans un autre article (la « partie 2 » que j’ai linké au début de cet article, je ne sais pas si tu l’as lu), même les anime qui ne s’adressent pas à un public de niche comme les fujoshi sont rarement « mainstream » au Japon, les séries animées tout public sont généralement pour les enfants, des divertissements familiaux comme Sazae-san ou Doreamon. Yuri on Ice étant diffusé à 2h du mat au Japon, même si son marketing ne visait pas un public féminin, aurait eu peu de chance d’être « mainstream »…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s